Prix du roman Métis :

Prix du roman Métis : pour la première fois, un auteur Réunionnais remporte le prix


Publié / Actualisé
Pour sa 11ème édition, le Grand Pix du Roman Métis a porté son choix sur des talents réunionnais, notamment Gaëlle Bélem qui est le premier auteur de l'île à remporter le concours. (Photo Facebook)
Pour sa 11ème édition, le Grand Pix du Roman Métis a porté son choix sur des talents réunionnais, notamment Gaëlle Bélem qui est le premier auteur de l'île à remporter le concours. (Photo Facebook)

La renommée internationales des auteurs concourrant pour l'édition 2020 n'a pas empêché Gaëlle Bélem  de briller avec " Un monstre est là, derrière la porte " (Gallimard). "C’est un très grand honneur et une très belle surprise" a confié la lauréate alors qu'un autre auteur réunionnais était finaliste du Prix, Jean-François Samlong  avec "Un soleil en exil". Caroline Laurent, une auteure d'origine frano-mauricienne, est également lauréate Prix du Roman Métis des Lecteurs de la Ville de Saint-Denis.

Premier auteur réunionnais à décrocher le prix, Gaëlle Bélem trouve cela  "à la fois très beau et intimidant" tout en confiant que "l'écriture est une manière d’être au monde, un geste artistique ainsi qu’un acte profondément politique". Une visée esthétique qu'elle a essayé de reproduire dans ce premier roman où elle  "raconte la fatigue des Hommes occupés à combattre, la douleur de ceux que je nomme " les amputés du bonheur ","'les oubliés de tous' ".

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com
 

   

1 Commentaire(s)

Lise, Posté
Superbe... Félicitations à cette jeune écrivain... Bonne continuation