La lutte contre la famine continue :

Madagascar : 600 nouveaux paniers distribués à la population


Publié / Actualisé
Dans le sud malgache, 600 paniers garnis ont été distribués vendredi 13 et samedi 14 novembre 2020. La lutte contre la famine dûe au kere continue. Plusieurs familles victimes d'insuffisance alimentaire ont été assistées. Chaque week-end les équipes bénévoles s'activent pour continuer la distribution alors que la plateforme de dons Agir pour Mada est toujours active. (Photo : Agir pour Diego)
Dans le sud malgache, 600 paniers garnis ont été distribués vendredi 13 et samedi 14 novembre 2020. La lutte contre la famine dûe au kere continue. Plusieurs familles victimes d'insuffisance alimentaire ont été assistées. Chaque week-end les équipes bénévoles s'activent pour continuer la distribution alors que la plateforme de dons Agir pour Mada est toujours active. (Photo : Agir pour Diego)

Les vendredi 13 et samedi 14 novembre, 600 nouveaux paniers ont été distribuées aux familles malgaches dans le besoin, indique l'association Agir pour Diego : "300 paniers pour les villageois à Atsiasia, Kapoke, Rano maity, 300 paniers sur la commune d'Ambovombe à Atalake et Tsingivilahy".

#AGIR_POUR_MADA, aimer c'est #AGIR ! #Action_Anti_kere #Aide_Urgence_Sud_Madagascar 🤝🙏Grace à Vous (Particuliers,...

Publiée par Agir pour Diego sur Samedi 14 novembre 2020

Rappelons que chaque panier contient : 10 kg de riz, 1 litre d'huile, 1 kg de sucre, 1 kg grains secs, 1 kg d'haricots, 1 kg maïs, 2 savons, 2 biscuits, 1 lait concentré, 1 farilac (si famille avec bébé) et 20 litres d'eau. "Notre mission n'est pas encore terminée, la chaîne de solidarité est encore ouverte et nous avons encore besoin de vous pour aider d'autres gens dans le besoin" rappelle l'association. La plateforme Agir pour Mada est toujours active, et elle permet de faire des dons directs, via le suivi transparent des livraisons de colis aux populations malgaches.

Les opérations se poursuivent, de jour comme de nuit, et les équipes bénévoles restent mobilisées. Le week-end des 7 et 8 novembre, 600 autres paniers avaient été distribués.

#AGIR_POUR_MADA, aimer c'est #AGIR ! #Action_Anti_kere #Aide_Urgence_Sud_Madagascar 🤝🙏Grace à Vous (Particuliers,...

Publiée par Agir pour Diego sur Samedi 14 novembre 2020

Pour poursuivre la mobilisation plus loin que l'océan Indien, l'association Agir pour Diego a réalisé une plaquette explicative en anglais à propos de la plateforme Agir pour Mada.

- Nouvelles aides des collectivités réunionnaises -

A La Réunion, la situation malgache continue de faire partie des conseils communautaires et des nouveaux budgets votés. Mercredi 18 novembre, la Commission permanente du Conseil départemental a permis de voter une aide de 18.000 euros, en faveur de la lutte contre la famine à Madagascar.

"Une subvention de 4.000 euros est attribuée à l’association Majhandi pour la réalisation de son programme d’activités en faveur des enfants handicapés à Mahajanga (Madagascar). L’association ATF recevra une subvention de 14.000 euros pour la réalisation de son programme de reboisement et de lutte contre les effets sanitaires et économiques de la covid-19 dans le district d’Analalava à Madagascar" précise le Département.

Le lendemain, c'est la Casud qui voté une enveloppe de 10.000 euros, attribuée au Rotary pour lutter contre la famine à Madagascar.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Mayaqui, depuis son mobile, Posté
C'est triste ...
Bien d accord avec les deux commentaires précédents ...
Sans effet, depuis son mobile, Posté
L'occidental se satisfait de colis alimentaires. En quoi leur donner à manger pour 1 mois va résoudre leur problème ? . Au lieu de nourrir , donner leur les moyens de SE NOURRIR. Cette région est en proie à des épisodes de sécheresses depuis toujours . Personne n'a attendue l'arrivée du journaliste de réunion première pour nous ouvrir les yeux . Mais voilà c'est ainsi c'est la triste sélection . Le gouvernement malgache devrait plutôt déplacer cette population sur des terres plus fertiles . Ce n'est pas la place qui manque . Donc non à l'aide humanitaire , oui à l'aide technique afin qu'ils se nourrissent par eux même .
7AC, Posté
Au delà de ces paniers, n'oubliez pas le planning familial, sinon jamais ce drame de famine ne sera réglé, et risque de s'aggraver encore plus à l'avenir.