Environnement :

Entreprises : 64 156 tonnes de déchets collectés en 2019


Publié / Actualisé
64 156 tonnes en 2019 : c'est le volume collecté par les 18 éco-organismes et organismes collectifs pour l'année 2019. Un bilan favorable émis par le syndicat de l'importation et du commerce de La Réunion (SICR) et l'agence de transition écologique (anciennement Ademe) qui suivent chaque année de très près l'évolution des tonnages des déchets collectés et traités par les filières à responsabilité élargie du producteur (REP). "Une belle tendance pour ces filières qui continuent leur développement à La Réunion" commentent les deux organismes dont nous publions le communiqué ci-dessous (Photo D.R./Marie de Saint-Paul)
64 156 tonnes en 2019 : c'est le volume collecté par les 18 éco-organismes et organismes collectifs pour l'année 2019. Un bilan favorable émis par le syndicat de l'importation et du commerce de La Réunion (SICR) et l'agence de transition écologique (anciennement Ademe) qui suivent chaque année de très près l'évolution des tonnages des déchets collectés et traités par les filières à responsabilité élargie du producteur (REP). "Une belle tendance pour ces filières qui continuent leur développement à La Réunion" commentent les deux organismes dont nous publions le communiqué ci-dessous (Photo D.R./Marie de Saint-Paul)

"Cette année, contexte Covid oblige, le SICR n’a pas réuni l’ensemble des acteurs de La REP pour son bilan des filières.  Pour autant, le syndicat a tenu à  communiquer sur la bonne performance des filières implantées à La Réunion. 

En 2019, le volume pris en charge par les filières REP s’établit à hauteur de 64 156 tonnes contre 48 645 tonnes en 2018 (hors véhicules hors d’usage).  Les performances sont variables d’une filière à l’autre. En tête de peloton, nous retrouvons naturellement Citero avec les déchets d’emballages et papiers (45 104 T) ; Ecosytem et Ecologic pour les déchets d’équipements électriques et électroniques - DEEE ménagers (8148 T / +7 %) ; Avpur pour les pneumatiques (6051 T / +18 %) ; ATBR pour les batteries automobiles et industrielles (2316 T / +35 %) ; Re_fashion (ex Eco TLC)  pour les textiles d’habillement, linge de maison et chaussure (1480 T/ +40 %) ; Ecosytem pour les déchets professionnels (695 T / +25 %) et  les lampes (27 T / +21 %) ; Valdelia  pour les mobiliers non ménagers (71 T / + 222 %) ; Cyclamed  pour les médicaments non utilisés à usage humain, périmés ou non (90 T / +17 %) ; Corepile pour les piles & accumulateurs portables (74T) ; PV cycle pour les panneaux photovoltaïques (16 T/+129%) et  Dastri pour les déchets d’activités de soins à risques infectieux (10 T/ +6%).
L’année 2019 a été également marquée par la mise en place opérationnelle de la filière de mobiliers ménagers.  Eco-mobilier a collecté 210 T en cours d’année. Autre filière lancée en 2019 sous l’égide du SICR, est celle des Véhicules Hors d'Usage abandonnés avec VHU Réunion.

Le SICR se réjouit de cette progression constante, qui reflète la précieuse synergie existante à La Réunion entre les différentes parties prenantes de la REP (éco-organismes, entreprises, services de l’Etat, collectivités,…) "Cette augmentation globale nous encourage à poursuivre nos efforts pour optimiser le développement et les performances des filières dans notre département" nous précise Sandrine Sinapayel, responsable filières du SICR".

 


 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !