[LIVE - PHOTOS/VIDEOS] Un ajudant de la garde républicaine est sur place :

Gendarmerie : exercice du groupe à cheval à l'Hermitage


Publié / Actualisé
La gendarmerie de La Réunion organise ce jeudi 26 novembre, à l'Hermitage, un exercice et une présentation du groupe à cheval qui est rattaché au niveau du lagon pour les vacances. Un garde républicain est sur place pour former les réservistes et effectuer un exercice d'interpellation à cheval avec appui du PSIG de Saint-Paul. (photos vl / www.ipreunion.com)
La gendarmerie de La Réunion organise ce jeudi 26 novembre, à l'Hermitage, un exercice et une présentation du groupe à cheval qui est rattaché au niveau du lagon pour les vacances. Un garde républicain est sur place pour former les réservistes et effectuer un exercice d'interpellation à cheval avec appui du PSIG de Saint-Paul. (photos vl / www.ipreunion.com)

Notre journaliste est en direct, suivez notre live :

Les gendarmes sont actuellement en exercice à cheval à l'Hermitage. L'objectif pour eux : valider un certificat d'aptitude à la pratique équestre en gendarmerie valable quatre ans. Les élèves gendarmes se sont exercés pendant deux semaines, généralement le matin pour éviter la chaleur. Parmi eux, il y a trois réservistes. Des gendarmes sont là pour observer leurs collègues en formation.

La première phase de présentation consiste à montrer les compétences des gendarmes et des chevaux en matière technique. L'adjudant Thibaut Chartier, garde républicain venu de Paris, est chargé de diriger l'opération. Il est, comme toute la garde républicaine, spécialiste du maintien de l'ordre et de la sécurité publique à cheval.

Les gendarmes s'exercent avec des armes et des bombes lacrymogènes. L'adjudant se présente avec une arme à la main devant les gendarmes et les chevaux. Il précise que les animaux ne craignent rien, ils sont d'ailleurs habitués et ne réagissent pas aux détonations. Les deux semaines de formation ont permis aux gendarmes de créer un lien de confiance avec l'animal.

 Lors de la deuxième phase de présentation, les gendarmes sont confrontés à des situations réelles qu'ils pourraient avoir à gérer au quotidien. Ils se retrouvent par exemple face à un barbecue ou à des individus violents. Là encore, les chevaux restent très calmes, ce qui peut contraster avec l'agressivité de certains individus jouant leur rôle.

Dernier cas pratique pour les gendarmes et les chevaux : un vol de voiture. L'exercie consiste en un passage de relais entre les gendarmes à cheval et leurs collègues du Psig, le peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie. L'individu accusé d'avoir volé la voiture s'étant retranché dans une maison aux alentours, la brigade équestre se retrouvant bloquée. Mission réussie pour les gendarmes et les chevaux !

Thibaut Chartier, de la garde républicaine, est "très content du niveau des élèves gendarmes". Il précise que "la patrouille sera en secteur demain, vendredi 27 novembre, pour être sûr que les cavalier seront aptes à exercer". Cette formation est importante : à Paris, "500 patrouilles par mois" sont réalisés à cheval selon l'adjudant. A La Réunion, cette formation est tout à fait adaptée à une station balnéaire comme Saint-Gilles : "être à cheval permet de couvir un espace plus important comme une plage".

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !