Deux accidents, trois morts :

Un nouveau week-end meurtrier sur les routes de La Réunion


Publié / Actualisé
Alors que le préfet de La Réunion faisait déjà un bilan de sept morts sur les routes en novembre, le week-end fut encore particulièrement meurtrier et fait passer le bilan à 39 tués depuis le début de l'année dont dix désormais pour le mois de novembre. Un homme d'une cinquantaine d'années a été fauché successivement par deux véhicules à La Possession samedi 28 novembre au soir, décédant sur le coup. Ce dimanche 29 novembre, nouveau drame : une femme de 24 ans est décédée à Saint-Philippe suite à un accident entre une voiture et une moto. Le motard, d'abord en urgence absolue, est finalement décédé lui aussi à l'hôpital. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Alors que le préfet de La Réunion faisait déjà un bilan de sept morts sur les routes en novembre, le week-end fut encore particulièrement meurtrier et fait passer le bilan à 39 tués depuis le début de l'année dont dix désormais pour le mois de novembre. Un homme d'une cinquantaine d'années a été fauché successivement par deux véhicules à La Possession samedi 28 novembre au soir, décédant sur le coup. Ce dimanche 29 novembre, nouveau drame : une femme de 24 ans est décédée à Saint-Philippe suite à un accident entre une voiture et une moto. Le motard, d'abord en urgence absolue, est finalement décédé lui aussi à l'hôpital. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Les gendarmes le disent, "le week-end a été particulièrement meurtrier sur les routes réunionnaises, plus que jamais, nous appelons à la prudence lors de vos déplacements". Pour cause, deux accidents causant la mort de trois personnes.

Le premier accident s'est déroulé ce samedi 28 novembre à 19h30, à La Possession. Un homme d'une cinquantaine est mort sur la quatre voies après avoir été percuté successivement par deux véhicules. Il aurait tenté de traversé la route, avant d'être fauché et de décéder sur le coup.

Les conducteurs des deux véhicules ont été transportés à l'hôpital pour des blessures légères.

Le second drame s'est déroulé ce dimanche 29 novembre. Une femme de 24 ans est décédée dans un accident impliquant une voiture et une moto à Saint-Philippe. "Le pilote et sa passagère ont lourdement chuté. Malgré le transport rapide des équipes de secours par hélicoptère, la passagère a été déclarée décédée" relate la gendarmerie.

Le conducteur de la moto a d'abord été transporté à l'hôpital en état d'urgence absolue. Il n'a malheureusement pas survécu, confirme la gendarmerie à Imaz Press. Le bilan à Saint-Philippe monte donc à deux morts, et celui du week-end à trois décès sur nos routes.

- Terrible mois de novembre -

Le mois novembre est donc particulièrement meurtrier et le bilan passe à dix décès rien que pour ce mois-ci, avec ces deux nouveaux accidents. Cette semaine déjà, la préfecture appelait à la prudence au volant, alors que 39 personnes ont perdu la vie jusqu'ici en 2020. C'était le bilan de l'année 2019. Fin novembre, nous voilà donc au même bilan que 2019, alors que l'année 2020 n'est pas terminée.

"Les accidents sont souvent dûs au mauvais comportement du conducteur (négligence, inattention, fatigue, imprudence, prise de risque, excès de confiance, consommation d'alcool et/ou de stupéfiants)", rappelait alors la préfecture qui lance également une alerte sur l'utilisation du téléphone au volant.

Au début du mois, la préfecture, en partenariat avec l'opérateur Orange Réunion, a d'ailleurs lancé une campagne de sensibilisation afin d'alerter les Réunionnais sur les risques représentés par l'usage du téléphone au volant. Cinquante petits panneaux éphémères, représentant un écran de smartphone barré, ont été installés à des endroits stratégiques.

Un accident de la route sur dix découle de cette mauvaise habitude aujourd'hui, et depuis le début de l'année 2020, plus de 4.000 infractions relatives à ce sujet ont déjà été recensées sur l'île.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !