La moitié pêchait dans la réserve marine :

Pêche de loisir : 24 personnes verbalisées par la brigade nautique du Port


Publié / Actualisé
Les gendarmes de la brigade nautique du Port ont verbalisé 24 auteurs d'infractions à la pêche de loisir au cours de l'année. La moitié a été relevée en zone de pêche interdite dans la réserve marine, l'autre pour atteintes au milieu avec engins interdits. Sur les 24 auteurs, 15 ont été convoqués en justice devant le juge de l'environnement. Nous publions ci-dessous le communiqué de la gendarmerie. (Photo : gendarmerie)
Les gendarmes de la brigade nautique du Port ont verbalisé 24 auteurs d'infractions à la pêche de loisir au cours de l'année. La moitié a été relevée en zone de pêche interdite dans la réserve marine, l'autre pour atteintes au milieu avec engins interdits. Sur les 24 auteurs, 15 ont été convoqués en justice devant le juge de l'environnement. Nous publions ci-dessous le communiqué de la gendarmerie. (Photo : gendarmerie)

- 50% des infractions ont été relevées en zone de pêche interdite dans la réserve naturelle marine de La Réunion.
- 50% d'infractions ont été relevées pour des atteintes au milieu, ou pêche avec des engins interdits.
- 6 mis en cause ont même été verbalisés pour obstacle au contrôle et à la saisie.

Les infractions sont qualifiées pour la plupart en délit et peuvent aboutir après jugement aux peines suivantes:

- Immobilisation de véhicule
- Confiscation des biens ayant servi à commettre l'infraction
- Confiscation des biens destinés à commettre l'infraction
- Confiscation du produit de l'infraction
- Amende délictuelle
- Emprisonnement délictuel

Sur les 24 auteurs, 15 ont été convoqués en justice devant le juge de l'environnement, 2 se sont vu notifiés un rappel à la loi, les autres ont été sanctionnés administrativement. Le non respect de la règlementation sur la pêche à La Réunion et les atteintes aux biotopes peuvent coûter cher. Il est donc impératif de se renseigner et de respecter la règlementation en vigueur, afin de préserver la faune et la flore marine, patrimoine de tous.

   

2 Commentaire(s)

Nadinou, Posté
24 !!! c'est vraiment très très peu au regard de ce qui se passe vraiment dans les eaux ! A ce rythme là, notre lagon sera bientot vide et que laisserons nous à nos enfants : un cimetière et en guise de pierres tombales des coraux morts !
Toto, depuis son mobile, Posté
Pas assez de contrÃ'le et sanctions inapproprié exemple les bichiques on a fermé les yeux résultats disparition de l espèce .