Affaire des Musées régionaux :

Didier Robert abandonne ses poursuites contre le Quotidien


Publié / Actualisé
Attaquant le journal le Quotidien pour diffamation et propos mensongers, Didier a finalement abandonné ses poursuites ce mercredi 3 décembre 2020. Son avocat a annoncé ce désistement au cours de l'audience du tribunal judiciaire de Saint-Denis. La procédure en justice faisait suite à une information parue dans le Quotidien du 7 décembre 2018. Dans cet article il était question d'un montant de 111 870 euros qu'aurait empoché en arriéré de salaires le président de Région en tant que président directeur général de la SPL Réunion des Musées Régionaux en juillet 2018. Cela au titre d'arriérés de salaires depuis mars 2016. L'affirmation avait été immédiatement démentie par le patron de la Pyramide inversée. Il ajoutait que cette somme serait versée sur un compte séquestre au profit d'une fondation consacrée aux actions culturelles et scientifiques. Il annonçait dans la foulée un dépôt de plainte contre le Quotidien mais aussi contre Imaz Press Réunion et Freedom qui avaient repris cette information (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Attaquant le journal le Quotidien pour diffamation et propos mensongers, Didier a finalement abandonné ses poursuites ce mercredi 3 décembre 2020. Son avocat a annoncé ce désistement au cours de l'audience du tribunal judiciaire de Saint-Denis. La procédure en justice faisait suite à une information parue dans le Quotidien du 7 décembre 2018. Dans cet article il était question d'un montant de 111 870 euros qu'aurait empoché en arriéré de salaires le président de Région en tant que président directeur général de la SPL Réunion des Musées Régionaux en juillet 2018. Cela au titre d'arriérés de salaires depuis mars 2016. L'affirmation avait été immédiatement démentie par le patron de la Pyramide inversée. Il ajoutait que cette somme serait versée sur un compte séquestre au profit d'une fondation consacrée aux actions culturelles et scientifiques. Il annonçait dans la foulée un dépôt de plainte contre le Quotidien mais aussi contre Imaz Press Réunion et Freedom qui avaient repris cette information (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"Comment Didier Robert a récupéré trois ans de salaire" avait titré le Quotidien le 7 décembre 2018. L'affirmation du journal du Chaudron arrivait après la révélation par Imaz Press évoquant une délibération du conseil d’administration de la SPL, fixant le salaire du PDG à hauteur de 6 800 euros par mois.  Dans cette délibération il était aussi indiqué : "il appartient donc au conseil d’administration de la SPL de procéder à la régularisation de ce qu’il aurait omis dans la délibération par laquelle, procédant à la désignation, il devait en fixer la rémunération. Il est donc proposé au Conseil d’Administration de fixer la rémunération de PDG à 6.800 euros net par mois."

Lire aussi : Un salaire de 6800 euros net en tant que PDG des Musées Régionaux

L’information du Quotidien concernant ce chèque de 111 870 euros a été reprise par Imaz Press Réunion  et Freedom, ce qui avait fortement déplu au président de Région qui s’est empressé d’organiser une conférence de presse le 7 décembre 2018 pour démentir ces informations, notant qu’ "à ce jour aucune sortie de trésorerie d’un montant de 111.870 euros n’a été versée au nom du Président directeur général".

Il indiquait par ailleurs avoir bien été payé 6.800 euors par mois entre août 2017 et le 3 décembre 2018, jour où il a démissionné de son poste de PDG de la SPL. Une démission qu'il avait annoncé en répondant à une question d'Imaz Press en plein mouvement des gilets jaunes dénonçant les élus cumulant plusieurs fonctions.

Lire aussi : Didier Robert annonce sa démission des Musées régionaux

Didier Robert annonçait enfin le versement "sur un compte séquestre" de la somme de 111.870,97 euros qui sera fléchée sur une fondation consacrée aux actions culturelles et scientifiques. Pour l’heure, deux ans après, aucune nouvelle de cette fondation. Didier Robert terminait sa conférence de presse de l’époque en dénonçant un "appel au meurtre" et en annonçant une plainte pour diffamation et propos mensongers à l’encontre des trois médias.

Lire aussi : Cher monsieur Didier Robert ceci n'est pas un appel au meurtre

Finalement, seul le Quotidien avait été poursuivi pour ces griefs, étant le média à l’origine de l’information. Le procès devait se tenir ce jeudi après-midi. Pour une raison encore indéterminée, Didier Robert a décidé de se désister et d’abandonner ses poursuites.

Tout est bien qui finit bien ? A priori non, Didier Robert sera jugé le 9 avril 2021 en correctionnel pour des faits supposés de prise illégale d'intérêts, abus de biens sociaux et concussion qui auraient été commis à l'encontre de la SPL...

Lire aussi : Affaires des musées régionaux : le procès de Didier Robert renvoyé au 9 avril 2021

www.ipreunion.com.com /redac@ipreunion.com

   

18 Commentaire(s)

Le canard du pharaon est noir, Posté
C'est le début de la fin pour le tout petit pharaon de la pyramide inversée
Bouche sale, Posté
Cliché extraordinaire IMAZ
GAMEL, Posté
Ki sa i fé 1 compt' enkor' ek boug' là
Nicaragua, Posté
Franck vous l'avez fait plier / Franck partout où tu iras nous te suivrons / Franck on veut la suite / bravo Franck
Roberto, depuis son mobile, Posté
comme par enchantement tout a coup il n as plus rien à reprocher à ce journal ?
Contribuable, depuis son mobile, Posté
Les avocats sont les bienvenus auprès de la classe politique locale ils pourraient ouvrir un cabinet special élus corrompus a la réunion cela serait très renumerateurs quand feront on payer a nos élus leurs frais d avocats intempestifs anticor devrait être plus actif .
LOLO la source, Posté
La point un réunionnais, Elus, politiciens, sénateurs, députés, maires i gagne envoye cet article de presse pour monsieur le président de la république pour ternir encore plus son image que li tient bon peu ; m'a envoyé demain grand matin à tous les ministres du gouvernement et à Emmanuel Macron surtout Dupont Moretti ; peut être que le staff en France va commencez réfléchir sur son cas hein
RAL SA, Posté
Totooooooooooooooooooo la la gaigne galop avec M. l'investigateur Cellier ououhhhhhhhhhhhhhhh ouhhouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu YEAH
Samoussas lé gadiamb, Posté
Je love cette information de 1ere classe !!!!!!!! Le procès Musées s'annonce être un moment de pure jouissance ; en avril 2021 je serai au tribunal judiciaire forcément pour assister à cette comédie musicale - auriez vous messieurs dame de la rédaction le nom de ses avocats? Sont ils réunionnais? Auriez vous le montant des frais de ses avocats? Les contribuables que nous sommes aimeraient connaître le montant des frais que nous avons payé pour cet individu
Missouk, Posté
Donc visiblement, il n'y avait pas diffamation... Reste désormais à la Justice de faire son travail! Avant les régionales ce serait bien, car si les faits sont avérés, cela pourrait avoir quelque importance!
Basile, Posté
Putain, un guignol- il sait que c'est vrai tout ce que Franck cellier a dénoncé - un rigolo cette demi route - yous ensemble applaudissements pour Franck cellier : le boss du quotidien qui a dénoncé les magouilles
Anne - florette sucette, Posté
Oté Didier , ou paye 2-3 avocats pour défendre à ou avec notre pognon- ou sa rÃ'de belle Batonnier de paris, payé à coup de milliers d'euros, quand ou la vu totochement i sa arriver avec le journaliste le quotidien que la dénonce à vous , ou coure culotte dans la main- ou la fui parce que ou connè ou té sa perdre , out dossier té vide. Sauf que la roue i tourne mon coco, ou sa perdre tout'- Ã" force fé le vers avec out bene plainte pour diffamation à tout va, tarde pas zilet jaunes ça redescend' dand somin pou ou avant regionales - ou lé un bon baiseur de paquet - ou croit fé peur bene zournaliste mais au moins bana la gagne fé ridiculise à où en public- la population i vé pi de ou et out l'équipe menteur - ou peu distribuer chaque commune par milliards, le peu i sa tourne lo do ek ou- ou vo pi rien matelo - bravo Imazpress pour cet article - Excellent on va le partager inkiet pu
Dinosaures, Posté
Est ce que ses avocats payés avec l'argent des contribuables ont-ils renoncés à leur argent? Didier robert fuit la justice mais la justice la pas fini avec li, licencié des pères et mères de famille de la SPL pour encaisser un gros salaire, c'est impardonnable et si la justice dit que c'est vrai, il est un vrai escroc.
Resistant, Posté
information totalement intutile
Toto, depuis son mobile, Posté
aurait il promis une subvention la justice devrait poursuivre cette affaire qu il abandonne tout a coup comme les autres il n est pas clair sauras t on la fin de cette affaire qui devrait être sanctionnée par la justice abandon ou pas .
Charles Yannick Olivier, Posté
Le quotidien comme et les entreprises sont encore plus fragilisées par cette crise sanitaire. A quoi bon d'achever et de mettre les journalistes à genoux et à la rue.Acte humain et réfléchisEt peut être qu'il n'a rien à se reprocher au final
97-4zinfos, Posté
Il est en campagne, il a peur de perdre ce n'est pas bon pour les affaires un échec si près des régionales.Quand il s'agit de ses amis il est vachement silencieux M. Dupuis,
CHABAN, Posté
Le quotidien est rentré dans le rang !Imaz résisté !!!(jugé le 9 avrol 2021 en correctionnel pour...) petite erreur à la fin..