[LIVE - PHOTOS - VIDEO] Des Anges de la télé-réalité agressent Joé Bédier :

Trois personnes interpellées, tensions devant le commissariat, Sébastien Lecornu condamne l'agression


Publié / Actualisé
Une violente altercation a opposé des candidats des Anges de la téléréalité au maire de Saint-André, sa famille et plusieurs clients qui déjeunaient à l'hôtel le Créolia (Saint-Denis) ce dimanche 10 janvier 2021. Selon tous les témoignage recueillis sur place par Imaz Press, une femme de l'émission a intimé aux clients l'ordre de ne pas prendre de photos. La demande a provoqué le mécontentement des clients qui ne comprenaient pas pourquoi ils ne devaient pas faire d'images de leurs familles. C'est à ce moment que certains candidats s'en sont pris à ces personnes. Joé Bédier et son épouse notamment ont été molestés. Sébastien Lecornu, ministre des outre-mer et plusieurs personnalités de tous bords politique condamnent fermement l'agression et demandent l'arrêt du tournage de l'émission. Nous sommes en direct, suivez-vous (Photos rb vl/www.ipreunion.com)
Une violente altercation a opposé des candidats des Anges de la téléréalité au maire de Saint-André, sa famille et plusieurs clients qui déjeunaient à l'hôtel le Créolia (Saint-Denis) ce dimanche 10 janvier 2021. Selon tous les témoignage recueillis sur place par Imaz Press, une femme de l'émission a intimé aux clients l'ordre de ne pas prendre de photos. La demande a provoqué le mécontentement des clients qui ne comprenaient pas pourquoi ils ne devaient pas faire d'images de leurs familles. C'est à ce moment que certains candidats s'en sont pris à ces personnes. Joé Bédier et son épouse notamment ont été molestés. Sébastien Lecornu, ministre des outre-mer et plusieurs personnalités de tous bords politique condamnent fermement l'agression et demandent l'arrêt du tournage de l'émission. Nous sommes en direct, suivez-vous (Photos rb vl/www.ipreunion.com)

L'un des "Anges" arrive au commissariat Malartic, suivez le live de notre journaliste :

Un des Anges est emmené par les pompiers.

Publiée par Imaz Press Réunion (Page officielle) sur Dimanche 10 janvier 2021

 

Joé Bédier est au commissariat suite à son agression par des Anges de la télé-réalité au Créolia, notre journaliste est sur place :

 

Joé Bédier en direct du commissariat de Saint-Denis

Publiée par Imaz Press Réunion (Page officielle) sur Dimanche 10 janvier 2021

 

  • IPR

    Ce live est à présent terminé. Merci d'avoir suivi cette actualité avec nous.

    Bonne soirée

  • IPR

    En milieu de soirée,  Joé Bédier a publié un communiqué

    "J'ai été touché par le nombre et la rapidité des soutiens reçus à la suite de l'agression dont ma famille et moi avons été victimes ce dimanche 10 janvier. Je tiens à remercier vivement toutes celles et tous ceux qui m'ont ainsi chaleureusement exprimé leur solidarité et leur amitié.

    Cet acte odieux doit être traité et puni sans indulgence et avec la célérité qu'attendent les Réunionnais, qui se sentent atteints dans leur dignité. A travers moi, ce n'est pas le maire qui est touché mais d'honnêtes gens qui ne demandaient qu'à passer un moment convivial en famille. La Réunion est une terre d'accueil et doit le rester, à condition qu'on nous respecte. Je le dis solennellement, les Réunionnais supporteront de plus en plus mal qu'on vienne chez nous en se comportant en pays conquis".

  • IPR

    Huguette Bello ne veut pas des Anges

    "En mon nom et celui du conseil municipal de Saint-Paul, nous condamnons avec fermeté l’agression qu’ont subie Joé BEDIER et ses proches lors d’un repas de famille. Nous ne pouvons tolérer ce genre d’agissements qui jette toute l’île dans un profond émoi. Ces comportements irrespectueux et dangereux doivent nous alerter sur les valeurs avec lesquelles nous souhaitons guider notre société.

    Au regard de ces éléments, nous ne sommes pas favorables pour que le tournage de cette télé-réalité puisse se dérouler sur notre territoire.

  • IPR

    Joé Bédier est de nouveau sorti du commissariat de Saint-Denis et discute avec la foule présente devant l'hôtel de police. Regardez

     

  • IPR

    Cyrille Melchior, président du conseil départemental

    L’agression dont ont été victimes ce dimanche, Joé Bédier et sa famille, m’a profondément choqué. La Réunion est une terre d’accueil, les Réunionnais sont souvent cités en référence pour leur convivialité. Force est de constater que des pseudo-stars extérieures se sont crus au-dessus de tout pour commettre des actes intolérables en s’en prenant violemment à des clients d'un restaurant dont un élu de la République, le Maire de Saint-André. Je voudrais ici adresser un message de soutien et de solidarité à Joé Bédier et sa famille.

  • IPR

    André Thien Ah Koon, maire du Tampon :

    "L’agression, ce dimanche, de Joé BEDIER et de sa famille est totalement inacceptable et je leur adresse l’expression de mon soutien et de toute ma sympathie.

    Ce déplorable évènement, dont a été victime notre collègue, est également révélateur des violences visant de plus en plus souvent les élus locaux -et de proximité- qui travaillent chaque jour au service de notre population. L’image et l’autorité des élus locaux doivent à tout prix être rétablies et protégées car ils sont les premiers garants de la qualité du lien qui existe entre la population et la République. 

    C’est en effet à l’échelle de nos villages et de nos villes que se construit cette relation fondamentale pour la démocratie. Il est primordial que l’Etat prenne toutes les dispositions afin de garantir aux élus locaux la sécurité et la considération qu’ils méritent."

  • IPR

    Ibrahim Patel, président de la Chambre de commerce

    J'apprends avec stupéfaction l'agression du Maire de Saint-André dans un cadre personnel. Je condamne fermement cet acte odieux et toute forme de violence. J'apporte tout mon soutien à Joé Bédier ainsi qu'à sa famille.

     

  • IPR

    Jean-Louis Lagourgue, sénateur

    C'est avec consternation que j'ai appris l'agression dont a été victime, ce jour, le Maire de Saint-André, Joé Bédier, sa famille et plusieurs clients d'un établissement hôtelier de Saint-Denis. Ces faits sont tout simplement inacceptables, d'autant plus qu'ils ont été commis par des personnalités publiques, participant à une émission de téléréalité.

    Je condamne avec fermeté ces actes et espère que la justice sera intransigeante avec les auteurs de cette agression. Je demande aux institutions ou collectivités locales qui auraient pris part à cette émission de se retirer immédiatement et de demander l'arrêt de ce tournage à La Réunion. Notre île mérite beaucoup mieux que d'accueillir de tels individus, totalement immatures et irresponsables.

    Je tiens à adresser mon soutien total et entier à Joé Bédier et à ses proches, ainsi que le témoignage de ma sympathie et mon amitié.

  • IPR

    Maurice Gironcel, maire de Sainte-Suzanne

    "C'est avec la plus grande fermeté, qu'en mon nom et au nom du Parti Communiste Réunionnais, que je condamne l'agression du Maire de Saint-André, Joé Bédier et des membres de sa famille. Ce sont des actes inacceptables, intolérables et de tels agissements n'ont pas leur place dans notre vivre ensemble Réunionnais.
    Je tiens à apporter toute ma solidarité à mon collègue Maire de Saint-André, Joé Bédier, à sa famille et autres victimes présentes au moment de ces agressions. Je souhaite que les autorités compétentes puissent donner la suite qu'il convient à cette affaire dans les meilleurs délais."

  • IPR

    Condamnation ferme du ministre des outre-mer

    "Les actes de violence commis en marge du tournage @LesAngesTV sont inadmissibles ! Je condamne fermement l’agression du maire de Saint-André, Joe Bédier, et de sa famille" a tweeté Sébastien Lecornu, ministre des outre-mer
     

    Le ministre demande à la société de production de tirer "toutes les conséquences de ce comportement scandaleux"

     

  • IPR

    "Qu'ils quittent La Réunion"

    Joé Bédier :

    - "nou domann in sèl shoz : zot i ropran lavion i ropar la ba" s'exclame Joé Bédier devant la foule massée devant le commissariat de police

    - "nou lèsra pa tonbé"

    - "kan zot i tap in Réynoné isi si son tèr, i tap si nou toute"

    - "la situation ce soir est très sensible, il ne faut pas que les choses dégénèrent et se retournent contre nous"

  • IPR

    Joé Bédier sort du commissariat et tente de calmer les manifestants qui en veulent beaucoup aux "Anges"

    Regardez (et pardon pour la vidéo qui n'est pas dans le bon sens)

     

  • IPR

    Erick Fontaine, administrateur de la CNL

    J'apporte mon soutien total à Joe Bedier et sa famille victime d'une agression gratuite par des voyous de télé réalité. Une violence gratuite sur sa femme,  sa famille...
    Une famille qui est aujourd'hui traumatisee alors qu'elle venait fêter un anniversaire. La sanction doit être à la hauteur de cette violence. Le tournage de cette série  à La Réunion doit être annulé.


     

  • IPR

    Un nom revient sans arrêt : Ricardo

    Rien n'affirme que ledit Ricardo fait bien partie des candidats interpellés, mais son nom revient très régulièrement et les personnes rassemblées devant Malartic scandent son nom.

    Né en 1990, il s'est fait connaître sur NRJ12 dans une émission de télé-réalité appelée Friends Trip. Il devient vite un candidat emblématique avec son fort tempérament, selon plusieurs médias people. Puis il a participé à La Villa des Cœurs Brisés sur NT1 avant de filer à la saison 2 de Friends Trip.

    C'est en 2016 que Ricardo intègre le casting des Anges 8 selon Cosmopolitain avec l'objectif de devenir mannequin professionnel (l'émission des Anges de la télé-réalité consiste à rassembler des candidats de télé-réalité déjà connus, qui vont tenter de percer dans le milieu professionnel de leur choix).

    A noter que durant ces émissions, le harcèlement de Ricardo envers une candidate a été signalé au CSA, et l'a empêché d'aller jusqu'au bout de l'aventure. Pour cette saison 12 des Anges, Ricardo réintègre le casting pour le tournage qui se déroule en ce moment même à La Réunion.

  • IPR

    Didier Robert, président du Conseil régional :

    "C’est avec consternation que je prends connaissance et que je dénonce les faits de violence survenus ce jour dans un hôtel de Saint-Denis. Cette agression met, à ce stade en cause, des participants de l’émission Les Anges dont le tournage est prévu dans notre île. Je tiens à apporter mon soutien le plus total à Joe Bedier, son épouse et sa fille ainsi qu’à l’ensemble des clients présents.

    De tels débordements sont éminemment condamnables et j’attends que leurs auteurs soient rapidement confondus. Par ailleurs, Je saisis officiellement les responsables de la chaîne Nrj12 et la production de cette émission afin qu’ils prennent toutes leurs responsabilités au regard de ces comportements inacceptables."

  • IPR

    La réaction d'Eric Fruteau :

    "« Bagarre à l’hôtel Le Créolia »  La presse évoque ce jour des évènements (« bagarres »)  qui se sont produits dans un hôtel à Saint-Denis.  Au-delà des considérations privées je condamne les actes de violence atteignant des personnes.

    De toute évidence cet évènement interroge sur le modèle de « réalité » qu’on souhaite nous imposer et importer sur notre île ? Est-ce l’exemple qu’on souhaite transmettre à notre jeunesse, dans une île fortement touchée par le chômage ?  En tant qu’éducateur je dénonce fermement l’irresponsabilité de ceux qui sont à l’origine de ces « incivilités » ! "

  • IPR

    Karine Lebon veut interpeller la ministre de la Culture

    "Je condamne l'agression dont a été victime Joé BEDIER, maire de Saint-André, alors qu'il fêtait l'anniversaire de sa fille en famille. Quoi de plus normal que des photos pour un anniversaire ?  Je suis scandalisée par ces actes intolérables. Dans ces moments difficiles, je tiens à exprimer au maire de Saint-André et à sa famille tout mon soutien et mon indignation face à cette agression. Il est inconcevable que l'on puisse ainsi être pris à parti et subir un tel déchaînement de violence par des “anges”. Il ne faut pas que nos enfants puissent s'identifier à ce type d'individus. Ces actes mettent en lumière le contexte et les dérives qu'entraînent ce genre de télé-réalité. Dès ce mardi, j'interpèlerai Madame la Ministre de la Culture sur cet événement. J'ai confiance en nos services de police et je sais qu'ils sauront établir clairement les responsabilités afin que justice soit rendue."

  • IPR

    Réaction d' UNP, Une nouvelle page :

    "La Réunion connaît depuis ce dimanche après-midi un épisode regrettable. La Réunion, Terre de tournage a été la scène d’une agression et d’une déferlante de coups par des candidats de l’émission « Les Anges de la télé-réalité » venus profiter de notre accueil, de nos paysages, de notre mieux vivre ensemble ! 

    C’est avec fermeté que nous condamnons l’agression du Maire de Saint-André et de sa famille ce midi dans un hôtel de Saint-Denis.  Nous ne pouvons accepter des débordements de la part de candidats d’émission de TV réalité qui est regardée par nos enfants et qui sont souvent pris pour modèles.  Nous dénonçons avec fermeté les faits de violence et demandons aux responsables de la production de l’émission de prendre leur responsabilité face à cette situation et que les meilleures décisions soient prises pour apaiser la colère des Réunionnais.  Notre île, notre commune de Saint-Paul (La Saline les Bains) ne peuvent être le théâtre de tel comportement, de tel agissement.

    L’image de La Réunion ne peut être entachée par l’ampleur de cette actualité.  Nous apportons notre soutien total à Monsieur Joe Bédier, sa famille et tous les clients victimes de violences dans cet hôtel cet après-midi. "

  • IPR

    Des Anges sont emmenés par les pompiers, suivez notre live sur Facebook :

     

    Un des Anges est emmené par les pompiers.

    Publiée par Imaz Press Réunion (Page officielle) sur Dimanche 10 janvier 2021

     

  • IPR

    Après l'agression de Joé Bédier, condamnation unanime de la classe politique réunionnaise

    Toutes les réactions sont à retrouver sur notre article dédié.

  • IPR

    Jean-Marie Virapoullé, conseiller municipal d'opposition de Saint-André

    J’ai appris avec consternation l’agression de Joé Bédier, de sa famille ainsi que d’autres clients dans un hôtel de Saint-Denis par certains membres de l’émission de télé-réalité les Anges. J’ai toujours condamné toutes formes de violence. Je condamne tout naturellement ces agressions que rien ne justifie. J’apporte mon soutien aux victimes. Je souhaite que la justice fasse toute la lumière sur cette regretable affaire.
     

  • IPR

    Olivier Hoarau, maire du Port

     

    // Comportements inacceptables // Plein et entier soutien à Joé Bédier, à sa femme et à ses deux enfants qui se sont...

    Publiée par Olivier Hoarau - officiel sur Dimanche 10 janvier 2021

     

  • IPR

    Michel Fontaine, maire de Saint-Pierre

    Je condamne avec la plus grande fermeté l’agression ce jour du maire de Saint-André et de sa famille par des candidats d’une émission de télé réalité. "La Réunion est unanimement reconnue pour l'accueil qu'elle sait réserver à ses hôtes.

    Quelque soit la notoriété que certains peuvent s'attribuer, elle n'exonère en rien d'une attitude correcte et respectueuse dû à sa population.

    Face aux événements inacceptables qui se sont déroulés ce jour, j'apporte tout mon soutien à Joé Bédier, sa famille, ainsi qu'aux clients et personnels de l'hôtel sauvagement agressés par de prétendus Anges qui ont révélé, à défaut de leur talent, leur véritable nature de Démons." Ces faits et violences sont inadmissibles. J’assure à Joé Bédier et sa famille mon total soutien.

  • IPR

    Les pompiers arrivent au commissariat

    Les pompiers viennent d'arriver au commissariat Malartic de Saint-Denis. Ils devraient effectuer des prélèvement sur les trois individus interpellés afin de déterminier s'ils ont consommé de l'alcool et/ou des stupéfiants

  • IPR

    Des internautes contredisent la version de Joé Bédier

    Certains affirment sur les réseaux sociaux que la version du maire de Saint-André est inexacte et que c'est un membre de la famille - le fils du maire - qui est à l'origine de cette violence.

     

     

  • IPR

    L'UFR condamne aussi : "il ne s'agit pas d'un simple dérapage"

    "L'UFR est scandalisée par la sauvage agression dont a été victime aujourd'hui le maire de Saint-André et sa famille, à l'hôtel Mercure Créolia. Nous adressons nos pensées solidaires et nos messages de soutien à son épouse qui a été plaquée au sol et battue par trois individus déchaînés. Nous condamnons avec fermeté la violence gratuite qu'ils ont subie de la part de  ces brutes venues à La Réunion pour faire la promotion d'une émission de télé- réalité.  Il ne s'agit pas d'un simple dérapage dans la vraie vie.

    De tels comportements sont dangereux et notre île ne peut souffrir d'être un théâtre pour ceux qui usent de la violence pour faire de l'audience ou susciter la curiosité des téléspectateurs. Nous demandons que la justice se saisisse de cette affaire pour sanctionner le scandale honteux de ce déchaînement de violence et rappeler le cadre de la loi pour la sécurité de tous. 

    L’Union des Femmes Réunionnaises"

  • IPR

    Michel Dennemont : "Scandaleux et intolérable !" 

    "Je condamne fermement l’agression subie par des familles réunionnaises de la part de voyous, ce jour dans un établissement hôtelier du chef-lieu. Certaines « pseudo stars » se croient tout permis et pensent pouvoir agir en toute impunité. Ce qui s’est passé ce midi est inadmissible à tout point de vue.

    J’ose espérer qu’aucune collectivité n’est à l’origine de la venue des ces tristes personnages à la Réunion et surtout pas pour représenter l’image de notre belle île !  Si cela était le cas, il est obligatoire de demander à leur production le remboursement et surtout que leur émission ne se déroule pas sur  notre territoire. De simples excuses ne suffiront pas pour admettre un tel comportement. 

    J’apporte tout mon soutien à toutes les personnes agressées et en particulier au maire de Saint-André ainsi qu’à sa famille."

  • IPR

    Une pétition en ligne demande l'annulation du tournage des Anges de la télé-réalité à La Réunion

    "Après l'agression sauvage dont a été victime le maire de Saint-André, Joé Bédier, ainsi que sa femme et sa famille: il est inimaginable que le tournage de l'émission se déroule comme prévu dans une villa de l'Ouest pieds dans l'eau. Nous exigeons que la production annule le tournage et renvoie illico presto les "démons" de la téléréalité de là où ils sont venus. Toute autre décision serait irresponsable."

    La pétition qui compte déjà plusieurs centaines de signatures est disponible sur ce lien.

  • IPR

    Joé Bédier fait le point avant d'aller faire sa déposition de plainte contre ces "chiens enragés" :

     

  • IPR

    Trois personnes ont été interpellées, le commissaire Liard donne plus d'informations

    Notre journaliste était en live, regardez :

     

    Le commissaire Liard de la police du Port s’exprime sur l’agression de la famille de Joé Bédier

    Publiée par Imaz Press Réunion (Page officielle) sur Dimanche 10 janvier 2021

     

  • IPR

    "Je lui demande son nom, il me dit : t'as qu'à regarder sur internet"

    La fille de Joé Béider témoigne. "Faut arrêter de dire qu'on leur a demandé une photo, on ne les connaît pas ces gens-là, et je pense que c'est ça qui les embête ! Ils sont paranos."

    Joé Bédier montre les photos prises : celles de sa famille. "Et là ils (les Anges, ndlr) viennent nous dire : c'est saoûlant à la fin, arrêtez de nous filmer" raconte la fille du maire. "On s'est faits agresser gratuitement."

    Le candidat serait revenu ensuite à l'hôtel : "on dit que son nom est Ricardo, moi je lui ai demandé son nom pour porter plainte, il m'a dit : t'as qu'à regarder sur internet. Moi je veux que ce tournage soit stoppé" ajoute-t-elle. "Ma fille a 6 ans et demi, elle en pleure encore."

    Ecoutez :

  • IPR

    Les voitures de police quittent l'hôtel Créolia :

  • IPR

    Emmanuel Séraphin, président du TCO

    "C’est avec consternation que j’apprends qu’une agression a été commise à l’encontre des clients d’un hôtel-restaurant de Saint-Denis, par des membres de l’équipe des "Anges de la télé-réalité", en visite dans notre île. Je tiens à dénoncer ces actes inacceptables et indignes qui déshonorent leurs auteurs et à exprimer ma solidarité à notre collègue Joe Bédier, à sa famille et à tous ceux qui ont été victimes de cette agression. Il appartient aux autorités judiciaaires de donner la suite qu’il convient à cette affaire.

  • IPR

    La police invite les personnes qui ne sont pas clientes de l’hôtel à évacuer les lieux

    Le portail de l'hôtel va être fermé.

  • IPR

    Philippe Naillet, député de Saint-Denis

    Je condamne avec la plus grande fermeté l’agression ce jour du maire de Saint- André et de sa famille par des candidats d’une émission de télé réalité.
     Ces faits et violences sont inadmissibles. J’assure à Joé Bédier et sa famille mon total soutien.

     

  • IPR

    La sénatrice Nassimah Dindar condamne

     

  • IPR

    Jean-Hugues Ratenon : "je demande qu'on arrête l'émission"

    "Je trouve inadmissible sur sol français qu'on se retrouve dans une telle situation : un maire agressé, sa femme plaquée au sol ! Je demande qu'on arrête l'émission, il est hors de question de continuer. Je demande à la justice de faire au plus vite, les condamner et sévèrement. Plus jamais ça. On devrait rebaptiser cette émission les Démons et non les Anges. Ces gens sont de véritables dangers. Ce sont des barbares !"

  • IPR

    Plusieurs candidats ont été embarqués par les policiers

    Des renforts de police arrivent à l'hôtel Créolia.

  • IPR

    Des gens se sont rassemblés devant l'hôtel Créolia pancartes en main pour manifester contre les Anges suite à l'agression de Joé Bédier

  • IPR

    La maire de Saint-Paul Huguette Bello réagit

    "Je condamne fermement l’agression de Joé Bédier survenue aujourd’hui à l’hôtel Créola. Cet acte de violence envers un élu de la République est inadmissible et l’agression sur sa femme est d’une lâcheté sans nom. J’apporte tout mon soutien à Joé, à sa femme et à sa famille. Je souhaite que la justice se prononce au plus vite afin de punir ces actes de violence gratuits."

  • IPR

    Les forces de l'ordre sont en nombre sur place :

  • IPR

    Les forces de l'ordre sont sur place, des proches de Joé Bédier sont également arrivés

    Les agents tentent de discuter avec les trois hommes arrivés sur place, regardez :

  • IPR

    Le blogueur @vaarruecos a publié une vidéo montrant les Anges à l'hôtel, regardez

  • IPR

    Joé Bédier a témoigné devant la caméra de notre journaliste. Regardez

    "On était à table, et une dame est venue. Elle a dit : 'oui vous avez pris des photos, ce n'est pas normal'... un délire. Moi je pensais que c'était un gag. Puis je me rends compte qu'elle ne plaisante pas. Je ne savais pas qui c'était."

    Puis le maire raconte l'agression. "La dame monte sur ses grands chevaux. Elle était hystérique. Ma femme a fini au sol avec des hommes baraqués et moi j'ai pris des coups, je me voyais partir ! Je demande sérieusement : comment peut-on envoyer des gens à La Réunion... espérons qu'il n'y a pas de l'argent public. Il fallait voir l'agressivité. Je demande une enquête."

    Il demande à ce que les Anges partent. "C'est de la provocation. J'aurais jamais imaginé qu'on vienne de 10.000 km et qu'on agresse une famille à table comme ça. Les excuses ne suffisent plus, on a à faire à des malades. On va porter plainte. On s'est fait fracasser par des malades."

  • IPR

    Ce que l'on sait :

    - L'altercation s'est déroulée à la mi journée ce dimanche 10 janvier 2021 à l'hôtel Le Créolia dans les hauteurs de Saint-Denis

    - Joé Bédier ainsi que sa famille s'y trouvaient

    - La production de l'émission télé aurait demandé aux clients de l'hôtel de ne pas prendre de photos.

    - La demande a provoqué le mécontentement des clients qui ne comprenaient pas pourquoi ils ne devaient pas faire d'images de leur famille dans le restaurant.

    - Plusieurs candidats s'en sont donc pris à ces personnes.

    - Joé Bédier et son époua se notamment ont été molestés.

    - Les forces de l'ordre sont sur place

  • IPR

    Bonjour, nous ouvrons ce live pouur suivre l'agression qui s'est déroulée entre plusieurs Anges de la téléréalité et le maire de Saint-André, Joé Bédier

    Suivez notre direct

A propos

Plusieurs "anges" agressent le maire de Saint-André et d'autres clients du Créolia

Ce dimanche 10 janvier, une violente altercation a opposé des candidats des Anges de la téléréalité au maire de Saint-André, Joé Bédier, ainsi que sa famille. C'est également le cas de plusieurs clients qui déjeunaient à l'hôtel le Créolia (Saint-Denis).

Les faits se sont déroulés à la mi journée. Selon les premiers éléments d'information, la production de l'émission télé aurait demandé aux clients de ne pas prendre de photos. La demande a provoqué le mécontentement des clients qui ne comprenaient pas pourquoi ils ne devaient pas faire d'images de leur famille. C'est à ce moment que certains candidats s'en sont pris à ces personnes.

Joé Bédier et son épouse notamment ont été molestés. Les forces de l'ordre sont toujours sur place.

   

20 Commentaire(s)

Raiponce, Posté
C'est une émission de débiles avec un QI en dessous de zéro qui n'intéresse personne et il leur fallait de la pub pour se sentir exister. Ils sont d'un ridicule et n'ont pas l'âme d'une star mais plutÃ't d'une tare. Bon retour chez vous et si vous vous croyez super beau, belle ou intéressant la preuve en est que personne ne vous a reconnu, ni demandé de photo en bref vous étiez insignifiants. Bye bye.
Qui 82, Posté
La Réunion est une belle ile, je suis venue 2 fois dans l'ile, la gentillesse la simplicité et la beauté des personnes font partie de cette fabuleuse ile. je vous soutiens gens de la réunion garder vos valeurs morales et refuser cette violence gratuite qui peut gangréner votre identité.
Ouli, Posté
Bonjour. Tout mon soutien à Monsieur le Maire de saint André ainsi qu'à sa famille. La réalité en question est bien là et vu par nous tous. Ça s'arrêtera jamais. L'abolition n'est juste que paperasses mais mentalement c'est toujours d'actualités vu les Actes inacceptables. La Paix n'existe plus.
Belcastel, Posté
C'est sÃ"r que quand on passe son temps à montrer ses f*sses et s*ins les trois quarts du temps à la TV, on est choqué si quelqu'un fait une photo de vous sagement à table ;-) !!!
Davignon, depuis son mobile, Posté
Ces personnages ne doivent même pas savoir ce qu'est la Réunion !
Qu'on les remettent ds un avion pour la métropole.
Sandra, Posté
Qui a financé cette gabegie? Mais qui? Avec l'argent de nos impÃ'ts? Demain la suite Imazpress
Goyave pays, Posté
je veux savoir combien l'IRT ou la Région ont donné à cette production pour faire la promotion de l'île.
Sabine, depuis son mobile, Posté
foutez moi tout ça dehors un point C'est tout. C'est pas un ramasse tout mon caillou (abdos plastique, tatouage qu'ils ne savent même pas pourquoi ils les portent) cervelle dans la culotte plutôt que dans la tête. Merci l'irt. on avait vraiment besoin d'eux? foutez moi tout ça dans l'avion et emmener les la où il y une très belle forêt là où ils peuvent exposer pas que leurs savoir faire, mais aussi leurs savoir vivre. Je suis certaine que 10 jours après on bip les hélicoptères, gendarmeries, etc etc.... pauvres marmailles. Je plains les parents.
Selfie, Posté
L'hôtel était t'il privatisé ? L'hôtel a t'il prévenu les clients qu'il y avait des pseudo célébrités ? Perso je ne connais pas, il y a mieux à la tv. Puis secondo à l'heure du selfie, des prises photos intempestifs et des réseaux sociaux je pense que lorsque l'on est des célébrités et que l'on va dans un hôtel qui reste quand même un lieu publique et non privatisé il ne faut pas être stupides pour ne pas savoir que d'autres clients souhaite profiter également des services de l'hôtellerie et autres moments familiales important et conserver des souvenirs privée et familiaux... Alors de quels droits se permettons d'aller aborder des inconnus et de leurs demander de ne plus vivre leurs vies et encore plus lorsque l'on est un People. Bien au contraire fatiguée ou pas lorsque l'on est une personnalité sois disant célèbre on devrait être proche de ses fans... Car sauf contraire ses les fans qui les rendent célèbres et leurs assure un revenu de rêve.
Question, Posté
Qui ? Quelle collectivité ? Quel organisme ? Des subventions ? Pour faire venir ces gens de la téléréalité à la Reunion ? La réponse serait intéressante.
Benvoilà, Posté
C'est vraiment du n'importe quoi, il faudrait passer au peigne fin tous ces renégats qui arrivent sur l'ile en se prenant pour RIMBO Ils se prennent pour qui ? Védettes ordures une bonne correction à leur donner !!!
Goyave pays, Posté
Ils se croient en terrain conquis avec un complexe de supériorité, il faut foutre à la porte de la Réunion ces pseudo-vedettes pour leur montrer qu'ils sont des excrément de chien.
Mangceriz, depuis son mobile, Posté
... et voilà comment on fait exploser l'audimat
Domi, Posté
Renvoyer les chez eux. Ils ont rien à faire ici.
7AC, Posté
Voilà ce que c'est que de prendre des traines lattes pour en faire des "Stars" !Des parvenus au QI plus bas que celui d'une huitre, encore pire que nos kaniards locaux, et en plus vaniteux, hautains, et ultra-violents.Qu'ils passent le reste de leur séjour à Domenjod, et qu'on en entende plus parler, du moins ici.
Noel, Posté
On peut espérer que les collectivités n'ont pas apporté un soutien financier à la production en échange de quelques images "touristiques"â?| Comme c'est souvent le cas. Ou c'est aussi pour faire le buzâ?|
Johny S, Posté
AGISSEMENTS INTOLERABLES ET CONDAMNABLES ! J'ESPERE QUE LES FONDS PUBLICS DESTINES A FAIRE CONNAITRE NOTRE ILE, NE FINANCENT PAS CETTE EMISSION?
Om, Posté
Espérons que ça ne va pas en rester la, plainte bien sur mais hop.....retour de suite d'où ils viennent.....élus de tous bords ne cautionnez pas de tel actes...ICI. On vient pas sur l'Ile mettre le bordel....on dégage et vite eux et toute la production...du vent.
Nel, Posté
Que ces personnes de la télé-réalité retournent dans leur pays elles sont logées et nourries à peu de frais et nous disent ce qu'il faut faire ou ne pas faire sur notre île
Soutien aux victimes, Posté
La Réunion prÃ'ne le vivre ensemble et le respect de l'autre et non la violence.Total soutien à M.BEDIER et sa famille.