La route du littoral est basculée (actualisé) :

Averses, orages et crues : La Réunion demandait de la pluie, Danilo l'a apportée


Publié / Actualisé
La Réunion a semblé un peu prise de court ce mardi 12 janvier 2021 lorsque la pluie s'est mise à tomber. D'abord discrète puis en trombes, les averses ont arrosé notamment dans l'ouest et le sud-ouest, finalement en vigilance fortes pluies toute la soirée. L'est n'a pas été laissé en reste, avec un risque de crues important pour les rivières des Marsouins et des Roches. Résultat, la circulation fut bien rude en fin de journée ce mardi. Inondée et frappée par un éboulis, la route de Cilaos, elle, est restée fermée toute la nuit. Quant à la route du littoral elle est basculée sur ses trois voies côté mer. Ces fortes pluies sont bienvenues puisque La Réunion était jusqu'à présent frappée par une grande sécheresse (Photo : rb/www.ipreunion.com)
La Réunion a semblé un peu prise de court ce mardi 12 janvier 2021 lorsque la pluie s'est mise à tomber. D'abord discrète puis en trombes, les averses ont arrosé notamment dans l'ouest et le sud-ouest, finalement en vigilance fortes pluies toute la soirée. L'est n'a pas été laissé en reste, avec un risque de crues important pour les rivières des Marsouins et des Roches. Résultat, la circulation fut bien rude en fin de journée ce mardi. Inondée et frappée par un éboulis, la route de Cilaos, elle, est restée fermée toute la nuit. Quant à la route du littoral elle est basculée sur ses trois voies côté mer. Ces fortes pluies sont bienvenues puisque La Réunion était jusqu'à présent frappée par une grande sécheresse (Photo : rb/www.ipreunion.com)

Léger affolement ce mardi 12 janvier 2021 en milieu d'après-midi. Alors que le passage de la dépression résiduelle Danilo s'était fait plutôt discret la nuit dernière et dans la matinée de mardi, la météo est devenue beaucoup plus intense par la suite.

• Vigilance crues dans l'est

La pluie s'est d'abord fait sentir dans le nord-est de l'île. Alors que des averses de plus en plus intenses ont commencé à tomber sur Saint-Denis, l'est de son côté a vu ses cours d'eau se remplir. La vigilance crues a été activée et la rivière des Marsouins ainsi que celle des Roches sont passées en jaune. La plus grande prudence était alors recommandée autour des cours d'eau.

En fin de journée, ce sont six rivières du nord et de l'est qui étaient placées en vigilance jaune. Dans le secteur nord : la rivière Saint Denis, la rivière des Pluies (Sainte-Marie). Dans le secteur est : la rivière Sainte-Suzanne, la rivière Saint-Jean, et les deux premières, la rivière des Roches et la rivière des Marsouins.

Ce mercredi 13 janvier plusieurs bassins sont repassés en vert. Restent en jaune à 9h : la rivière Sainte-Suzanne, et les rivières des Marsouins et des Roches.

• Fortes pluies dans l'ouest

Puis ce sont les micro-régions de l'ouest et du sud-ouest qui ont vu débarquer la pluie : des trombes d'eau qui se sont mises à tomber sur une bonne partie de l'île.

Rapidement, les internautes ont fait part de lieux inondés : chemin commune Ango à Sainte-Suzanne, zone industrielle de Savanna, Ligne Paradis à Saint-Pierre... Des torrents d'eau ont dévalé les chaussées. Au Tampon, il est tombé 100 mm de pluies en 6 heures, à Cilaos : 84 mm, dans les hauts de Saint-Paul à Petite France : 90 mm, au Port-Est : 50 mm, à Bras-Panon et Takamaka jusqu'à 66 mm. Dans le nord, il a moins finalement moins plu avec 44 mm de précipitations enregistrés au Brûlé. Dans sud-est encore moins avec, à Grand coude, 39 mm de pluies. Quant au littoral ouest et sud-ouest il s'en est sorti presque indemne selon Météo France avec par exemple 5 mm enregistrés à Pierrefonds.

En 24 heures, Météo France indiquait dans un communiqué en fin de journée avoir enregistré "147 mm à la Plaine des Palmistes, 225 mm au gîte du volcan de La Fournaise, 158 mm à Bellevue Bras Panon".

La vigilance fortes pluies a finalement été levée à 21h ce mardi soir car "l'activité pluvio-orageuse dans l'ouest, le sud et le sud-est [était] résorbée" a indiqué Météo France.

• L'arrivée des orages

La pluie a fait place à l'orage pour couronner le tout. Ainsi, si Météo France avait en effet averti d'un "risque orageux" qui accompagnerait ces fortes pluies, les coups de tonnerre ont bien résonné dans l'ouest. Dès le début d'après-midi, ils se sont faits entendre à Saint-Gilles.

Selon la préfecture, 400 impacts de foudre ont été relevés dans l'après-midi ce mardi. Selon Jacques Ecormier, chef prévisionniste à Météo France, "c'est signifiant mais pas énorme". Il ajoute que le risque orageux "va continuer de s'estomper ce mercredi 13 janvier".

La foudre a tout de même atteint un jeune garçon de 13 ans à Saint-Pierre. Celui-ci a été électrisé alors qu'il roulait à vélo. Transporté au CHU sud, il ne présentait heureusement que des fourmillements et des maux de tête. L'adolescent va bien.

• Circulation très difficile

C'est une tradition à La Réunion, qui dit pluie dit bouchons. Sur la route du Littoral pour commencer, les ralentissements ont entraîné jusqu'à 12 km d'embouteillages vers le sud. Vers Plateau Caillou, la bretelle de sortie dans le sens sud-nord a été inondée (mais est restée pratiquable toute la soirée), entraînant des ralentissements sur la route des Tamarins.

A Saint-Louis, le radier du Ouaki a fini submergé en fin de journée et a été "fermé à la circulation jusqu’à nouvel ordre" relayait le CRGT ce mardi soir. C'est finalement à 14h20 ce mercredi 13 janvier qu'il a été rouvert à la circulation.

A Saint-Denis le trafic était fortement ralenti pour rejoindre Sainte-Marie, dès le Chaudron. Dans le sud, des ralentissements importants ont été signalés au niveau de l'échangeur Banks. Il a donc fallu prendre son mal en patience sur ces différents axes où les bouchons occasionnés par les intempéries se sont ajoutés aux traditionnels embouteillages de fin de journée. Fort heureusement, aucun accident grave n'a été signalé malgré le déluge. A noter que la route du littoral est baculée ce mercredinsur ses trois voies côté mer

• La route de Cilaos fermée toute la nuit

C'est sur la route de Cilaos que la situation s'est montrée plus compliquée. Les fortes pluies ont causé un éboulis sur la route de l'Ilet à Cordes et la chaussée a été rapidement inondée. D'autres éboulis ont été signalés sur la route de Cilaos par la suite.

De fait, le centre réunionnais de gestion du trafic (CRGT) a décidé de couper la route "jusqu'à nouvel ordre" avant de décréter sa fermeture pour toute la nuit, soit de 18h à 6h le lendemain. Une inspection a été réalisée ce mercredi 13 janvier dans la matinée et la circulation a été rétablie à 9h selon le CRGT, les travaux de nettoyage étant terminés.

En fin de matinée, c'est la route d’Ilet à Cordes qui a été rouverte à la circulation, suite à l’éboulis. La chaussée, là aussi, a été nettoyée.

• ... et ce mercredi, ça continue ?

Crues, fortes pluies, orages, éboulis... cette fin de journée a été éprouvante à plus d'un titre côté météo. Pour autant, Jacques Ecormier maintient que ce n'est "pas une surprise". "On avait prévu que le centre de Danilo passant au nord, on aurait des pluies dans le sud. Il y avait bien deux scénarios, rappelle-t-il, soit au sud - et donc pas de problème pour La Réunion - soit au nord, et dans ce cas il y aurait des vents forts et des pluies dans la partie sud".

Pour autant l'intensité de cette météo a surpris. "Le risque orageux était prévu également, comme les fortes pluies" se défend le chef prévisionniste. Celles-ci devraient s'estomper dans la matinée de ce mercredi 13 janvier car Danilo s'éloigne pour de bon de La Réunion. "Les orages eux aussi vont s'estomper mais le risque orageux demeure dans la journée. Il y aura toujours des pluies dans les hauteurs" liste Jacques Ecormier.

Dans un communiqué diffusé en fin de journée, Météo France indiquait qu'après une nuit bien arrosée, notamment dans l'est et la région duu volcan, "le temps va rester chaud et humide dans le sillage de Danilo, mais (...) on notera cependant une amélioration relative du temps sur l'île. Toutefois des pluies seront encore observées localement, et les développements nuageux instables seront très présents sur le relief, avec encore un risque orageux possible l'après-midi dans le sud et dans l'ouest".

Vous l'avez compris, la pluie va rester encore un peu... mais elle est bénéfique suite aux périodes de sécheresse que La Réunion a connues. "Ça l'est pour le nord et l'est, mais surtout pour la région du Maïdo qui a connu un incendie important. En six heures nous avons enregistré 34 mm au Piton-Maïdo. Cet épisode pluvieux est bienvenu".

mm/www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !