Vacances d'hiver austral :

Corsair renforce son programme dans l'océan Indien en juillet et août


Publié / Actualisé
Corsair renforce son programme de vols pour les vacances d'hiver austral afin de répondre à la demande de la haute saison 2022 dans l'océan Indien. Ces fréquences supplémentaires sur l'océan Indien, tout comme l'ensemble du programme Corsair, seront opérées avec les nouveaux A330neo plus respectueux de l'environnement qui répondent aux attentes des clients en termes de confort. Nous publions ci-dessous le communiqué de Corsair (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Corsair renforce son programme de vols pour les vacances d'hiver austral afin de répondre à la demande de la haute saison 2022 dans l'océan Indien. Ces fréquences supplémentaires sur l'océan Indien, tout comme l'ensemble du programme Corsair, seront opérées avec les nouveaux A330neo plus respectueux de l'environnement qui répondent aux attentes des clients en termes de confort. Nous publions ci-dessous le communiqué de Corsair (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

- Un programme de vol renforcé pour l’hiver austral -

Corsair renforce son programme de vols hebdomadaire pour permettre de répondre encore mieux aux attentes de toutes les typologies de clientèle. Ainsi, Corsair prévoit une augmentation des fréquences de ces liaisons au départ La Réunion vers Paris-Orly avec jusqu’à 10 vols par semaine pendant l’hiver austral. Corsair continue de renforcer aussi sa présence à Mayotte en prévoyant jusqu’à 4 vols par semaine pendant l’hiver austral au départ de Mayotte vers La Réunion.

Corsair a renforcé les dessertes entre La Réunion et l’Hexagone avec le démarrage de la liaison de La Réunion vers Marseille et Lyon depuis le 21 juin 2021. Dès l’ouverture, cette ligne a affiché un grand succès répondant ainsi à une forte demande de vols directs entre l’océan Indien et les régions de la Métropole. Cet hiver austral 2022, Corsair aura 2 vols par semaine au départ de La Réunion/Maurice vers Lyon/Marseille.

- Une flotte modernisée plus respectueuse de l’environnement -

Pour réaliser ce programme, Corsair possède une flotte de 5 A330neo et de 4 A330-300. Tous les appareils sont configurés en tri-classes (Business, Premium et Economy) permettant ainsi à Corsair de proposer une large gamme de produits, adaptée aux attentes de l’ensemble des segments de clientèle. Les quatre premiers A330neo de Corsair ont tous été affectés aux liaisons vers l’océan Indien.

Avec les A330neo, les clients pourront apprécier le confort d’une cabine ultra-moderne et la moins bruyante de sa catégorie. Ces cabines permettent de se connecter au wifi à bord pendant tout le vol et de profiter d’une offre de distractions très élargie avec plus de 110 films et séries, albums musicaux, playlists, radios, jeux, séries, programmes enfants… Tout est réuni pour permettre aux passagers de profiter au maximum de leur voyage.

Enfin, les performances environnementales du nouvel Airbus A330neo permettent de réduire très significativement l’empreinte environnementale de la flotte : réduction de consommation de carburant et d’émissions carbonées de 25%, une consommation de 2 litres aux 100 par passager, et une réduction de 60% de l’empreinte sonore au sol.

- Un nouveau salon au pied des pistes à Paris-Orly -

Au départ de La Réunion, les voyageurs en classe business pourront profiter du salon en attendant l’embarquement. A leur retour, en partance de l’aéroport de Paris Orly, ils accèderont aussi au salon Corsair à Orly bénéficiant d’une terrasse avec vue directe sur les pistes. Il est composé d’un espace intérieur de 360m2 et peut accueillir 110 clients simultanément.

Il comprend des espaces de repos, de travail et des espaces de restauration avec des buffets chauds et froids renouvelés régulièrement selon l’heure de départ, les saisons et les inspirations du moment. Une terrasse en angle de 150m2 orientée plein Sud et Ouest permet aux voyageurs de s’installer à l’extérieur et de profiter de la vue sur les pistes d’Orly, ainsi que d’un espace fumeur. Les clients bénéficient également d’un accès WIFI permettant la lecture et le téléchargement de nombreux titres de presse.

   

1 Commentaire(s)

Jose, Posté
Ah les sacro saintes vacances, heureusement que ça, ça ne participe absolument pas au réchauffement climatique...Les voitures pour aller bosser, oh, ça oui que ça pollue !