Si elle est élue, elle ne sera plus ministre des Outre-mer :

Assemblée nationale : Yaël Braun-Pivet brigue le poste de présidente de l'hémicycle


Publié / Actualisé
Comme l'indiquent plusieurs médias locaux et nationaux, la ministre des Outre-mer Yaël Braun-Pivet a fait savoir qu'elle convoitait le poste de présidente de l'Assemblée nationale. (Photo d'illustration AFP)
Comme l'indiquent plusieurs médias locaux et nationaux, la ministre des Outre-mer Yaël Braun-Pivet a fait savoir qu'elle convoitait le poste de présidente de l'Assemblée nationale. (Photo d'illustration AFP)

L'actuel président de l'hémicycle Richard Ferrand n'a pas été réélu député lors des élections législatives. Son poste doit donc être remplacé et parmi les prétendants, Yaël Braun-Pivet, ministre des Outre-mer. Largement réélue au second tour dans les Yvelines, elle brigue le poste de présidente de l'Assemblée nationale, relaie par exemple France Antilles.

Si elle est élue elle devra alors laisser sa place au ministère et les Outre-mer devront faire connaissance avec un ou une tout.e nouveau.elle ministre.

A ses côtés, d'autres prétendants au poste de président de l'Assemblée : Roland Lescure, Éric Woerth, Barbara Pompili, Joël Giraud ou encore Sophie Errante, relaie le Figaro.

www.ipreunion.com / [email protected]

 

   

2 Commentaire(s)

Inquiétant , Posté
Inquiétant.quand on voit comment elle a traité l'affaire Bennalla.
Missouk, Posté
Celle qui a dit "le premier parti d'opposition est le RN", quand Darmalin a dit "mobilisez-vous contre l'extrême gauche", et sa grande copine Calvez "quand on a besoin d'avoir une majorité et si c'est bon pour les français, on va aller chercher les voix du RN"... Ca promet! Et si tout simplement ils proposaient la Marine au perchoir ' Ca aurait le mérite d'être parfaitement clair!