Les prix sont (enfin) à la baisse :

Fournitures scolaires pour gauchers : un vrai casse-tête


Publié / Actualisé
Le samedi 13 août 2022, a lieu la journée internationale des gauchers. Des gauchers pour qui, trouver des effets scolaires à bas coût et même des effets scolaires tout court, a longtemps été un véritable casse-tête. Et à quelques jours de la rentrée scolaire, et alors que de nombreuses familles n'ont pas encore terminé les achats de fournitures, pour les parents de gauchers, trouver toutes les fournitures nécessaires peut être difficile, et le prix de ces fournitures peut représenter un surcoût, mais si les prix sont à la baisse par rapport à ceux des dernières années. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Le samedi 13 août 2022, a lieu la journée internationale des gauchers. Des gauchers pour qui, trouver des effets scolaires à bas coût et même des effets scolaires tout court, a longtemps été un véritable casse-tête. Et à quelques jours de la rentrée scolaire, et alors que de nombreuses familles n'ont pas encore terminé les achats de fournitures, pour les parents de gauchers, trouver toutes les fournitures nécessaires peut être difficile, et le prix de ces fournitures peut représenter un surcoût, mais si les prix sont à la baisse par rapport à ceux des dernières années. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Pour vous expliquer, je vais prendre mon propre exemple. Avant de devenir journaliste chez Imaz Press, et alors que j'étais plus jeune, il n’existait pas forcément de stylo ou de cahier spécifique à mon écriture. Et lorsque l’on pouvait trouver une paire de ciseaux, le prix était deux à trois fois plus cher que pour les droitiers. Si depuis, d’autres effets scolaires ont fait leur apparition, les tarifs restent (pour certains matériels), plus élevés que la normale. "Ce n’est pas qu’on néglige les gauchers mais c’est vrai que les effets scolaires on n’en trouve pas partout", explique Jean-Yves Patou Parvédy, responsable papeterie dans une enseigne de Saint-Denis.

Pour certains gauchers interrogés, le constat est le même. Cependant, il est vrai qu'au fil des années, les prix tendant à s’aligner avec les matériels scolaires des droitiers, même si un écart de quelques centimes voire quelques euros perdure.

- De plus en plus de matériels pour gauchers –

Dans une librairie du chef-lieu, à côté des traditionnels ciseaux pour gauchers et stylo à encre, on trouve désormais d’autres fournitures scolaires spécifiques à ces personnes-là. Cahier, crayon, règle, rapporteur, taille-crayon… depuis quelque temps, ces nouveaux produits ont fait leur apparition. "Ce sont des choses nouvelles sur le marché qui nous permettent de faire un pas vers les gauchers", explique Jean-Yves Patou Parvédy, responsable papeterie chez Autrement.

En effet, le stylo-plume est le produit qui constitue le nerf de la guerre en matière de fournitures pour gauchers. Il est vrai qu'un gaucher qui utilise un stylo-plume pour droitier va avoir tendance à écrire, puis à passer la main dessus, et alors l'encre coule et il y a des taches partout sur la feuille. Un stylo pour gaucher va permettre d'éviter ces désagréments.

Autre produit, la paire de ciseaux spéciale gaucher. Ce n'est pas un simple outil marketing. Il a été constaté qu'un enfant gaucher utilisant une paire de ciseaux destinée aux droitiers aura tendance à mal l'utiliser.

La règle, le rapporteur et l’équerre ont eux commencé à être commercialisés il y a moins d’un an. "Pour le traçage, la règle, au lieu que les mesures soient à droite vous les aurez du côté gaucher, le rapporteur et l’équerre pareil", explique-t-il. "Cela permet une aisance quand on trace", ajoute le responsable. Pour le taille-crayon, "au lieu d’être à droite, le trou est plus axé vers la gauche". Dans son espace papeterie, Jean-Yves propose également des crayons à papier. "Dedans il y a des petits creux qui permettent de bloquer les doigts. Cela peut servir pour les gauchers et droitiers et permettre une aisance d’écriture, notamment pour les enfants qui ont du mal à tenir leurs crayons", indique Jean-Yves Patou Parvédy.

Des produits qui, pour lui, sont plus solides que ceux pour droitiers. Il l’explique. "Les fabricants se sont aperçus que quand vous avez un stylo pour gaucher vous l’utilisez encore plus. C’est pourquoi il se doit d’être plus solide."

- Des prix qui s'alignent mais restent élevés -

Cependant, Jean-Yves Patou Parvédy le reconnaît, les prix peuvent parfois être plus chers, voire beaucoup plus chers dans certaines enseignes et selon le produit. Selon le responsable de papeterie, le prix plus élevé peut s’expliquer par la fabrication. "Prenez le bic par exemple, cela fait des années qu’on le fabrique et là le stylo pour gaucher demande encore plus de matière et cela a un coût."

Après, comme il l’explique, "de plus en plus les prix tendent vers la baisse. Les prix sont moins exorbitants qu’à un moment". Même s’il le conçoit, "quand on passe commande de 300 règles pour droitiers et 50 pour gauchers, c’est un autre prix d’achat".

Dans son enseigne, les prix sont plus chers de quelques centimes d’euros pour les fournitures scolaires. D’autres enseignes s’alignent également pour faire en sorte que les gauchers ne se sentent pas lésés. Chez une chaîne spécialisée lirairie, les taille-crayons, ciseaux et crayon de papier de plusieurs marques différentes sont au même prix, qu’ils soient pour gauchers ou pour droitiers. Après, l’enseigne le précise, "certains produits proposés à la vente en magasin dans notre enseigne ont des prix qui sont susceptibles de varier". "En effet, la demande pour du matériel scolaire pour gaucher est plus rare. La différence de prix se justifie par le coût de fabrication, l’importation du produit et la faible demande", ajoute l’enseigne.

Dans un centre commercial du sud, "les prix de vente dépendent surtout des prix d’achat", explique Johan Thiérin, directeur. "Ici, on applique la marge distribution mais on ne distingue pas les prix de vente, les tarifs sont linéaires", ajoute-t-il.

Malheureusement, toutes les enseignes ne s’alignent pas sur les prix. Dans une grande enseigne de supermarché de l’île, le prix d’un stylo pour gaucher était de 7,95 euros contre 3 euros pour un droitier. "Nous sommes dans un système économique qui fait varier les prix en fonction de la demande. Et la demande des produits pour gaucher étant nettement inférieure à celle des droitiers, la rentabilité n’est pas la même pour les fabricants", souligne l’association Les Gauchers.

Pour certaines enseignes donc, il y a encore quelques efforts à faire pour contenter le peu de gauchers qu’il existe au monde. On estime que dans le monde, le pourcentage de gaucher avoisinerait les 16 %, selon le site Les Gauchers, soit un milliard de personnes. D’ailleurs, on naît gaucher, on ne le devient pas, donc il est primordial de prendre en compte les besoins des gauchers, au même titre que ceux des droitiers.

ma.m/www.ipreunion.com/[email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !