Environnement - Saint-Paul :

Une pelle amphibie pour nettoyer l'étang


Publié / Actualisé
La mairie de Saint-Paul a fait l'acquisition d'une pelle amphibie. Cet engin servira pour débarrasser l'étang Saint-Paul de ses pestes végétales. L'utilisation de la pelle est sans danger pour l'éco système de cette pièce d'eau classée en réserve naturelle depuis le 2 janvier 2008.
La mairie de Saint-Paul a fait l'acquisition d'une pelle amphibie. Cet engin servira pour débarrasser l'étang Saint-Paul de ses pestes végétales. L'utilisation de la pelle est sans danger pour l'éco système de cette pièce d'eau classée en réserve naturelle depuis le 2 janvier 2008.
Les canaux principaux de l'étang (canal d'en Travers, canal du Moulin, canal Matoutia) sont envahis par des pestes végétales aquatiques telles que la jacinthe d'eau et la laitue d'eau. Cette végétation prolifère rapidement et asphyxie le milieu aquatique. Ce phénomène est défavorable à la faune aquatique, en particulier aux poissons et aux invertébrés aquatiques.

Une étude menée en 2009 a préconisé l'extraction de ces végétaux afin de permettre une meilleure circulation de l'eau. Mais le site étant écologiquement fragile, une série de précautions devait être prise. Il fallait notamment respecter la période de nidification des oiseaux et exclure de curage mécanique pour éviter une pollution par remise en suspension de toxines naturelles (en l'occurrence le nickel présent dans la vase). Ces deux conditions qui seront respectées grâce à l'utilisation de la pelle amphibie.

Trois personnes seront spécialement formées au maniement de l'engin. La pelle a coûté u peu plus de 263 000 euros financés à 65,8 par la commune de Saint-Paul et à 34,2% par le conseil général.

La réserve naturelle de Saint-Paul s'étend sur 447 hectares.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !