Politique :

Le Parti Pirate suspecte Thierry Robert d'avoir caché une partie de ses comptes de campagne


Publié / Actualisé
Thierry Robert aurait-il caché une partie de ses comptes de campagne lors des législatives ? C'est ce qu'affirme Pierre Magnin, ex-candidat du parti Pirate dans la 7ème circonscription. S'appuyant sur des documents comptables de la campagne électorale, ce dernier indique que le député-maire de Saint-Leu a dépassé de plus de 30% son enveloppe légale. Rappelons que Pierre Magnin avait déposé une requête auprès du conseil constitutionnel en mai dernier pour demander l'annulation de Thierry Robert. Nous publions le communiqué ci-dessous.
Thierry Robert aurait-il caché une partie de ses comptes de campagne lors des législatives ? C'est ce qu'affirme Pierre Magnin, ex-candidat du parti Pirate dans la 7ème circonscription. S'appuyant sur des documents comptables de la campagne électorale, ce dernier indique que le député-maire de Saint-Leu a dépassé de plus de 30% son enveloppe légale. Rappelons que Pierre Magnin avait déposé une requête auprès du conseil constitutionnel en mai dernier pour demander l'annulation de Thierry Robert. Nous publions le communiqué ci-dessous.

"Le parti pirate par le biais de Pierre Magnin, candidat aux législatives de 2012 dans la 7ème circonscription de La Réunion a déposé un recours en mai 2012 sur ces élections suite à des suspicions de dépassement de l’enveloppe budgétaire légale du candidat Thierry Robert.

Le recours a été accepté par le conseil constitutionnel, et a demandé à Mr Robert de fournir au candidat pirate l’ensemble des documents comptables de sa campagne électorale pour juger de leur sincérité. Nous ne pouvons pas diffuser ces documents à la demande du conseil constitutionnel. Cependant, nous pouvons vous assurer que la comptabilité plus que légère, les nombreux tours de passe-passe nous donne la certitude de l’insincérité des comptes de Thierry Robert.

Nous essayons de redonner du crédit à l’engagement politique (en signant la charte anticor, par exemple). Nous défendons la transparence des données publiques, en publiant en accès libre nos comptes de campagne, et nous publierons notre mémoire juridique auprès du conseil constitutionnel dès ce soir. Ce qui permettra à tous de comprendre les dérives d’un système miné par l’argent.

30% de dépassement n’est pas acceptable, en ne respectant pas les lois de la France, c’est bien la démocratie que l’on bafoue sans vergogne et ouvertement. Nous espérons l’objectivité totale du conseil constitutionnel. Comment peut-on reconduire un élu alors que nous savons tous qu’il n’a pas respecté les règles et les lois pour se faire élire ? Quelle est l’image, quel est l’exemple que voulons nous donner à nos enfants et aux pays de la zone ?

Le parti pirate défend la liberté totale de l’information, nous nous l’appliquons et nous demandons à tous de la revendiquer. Cependant internet doit être libre mais que chacun prenne bien garde de ses dérives et de ses dangers. Contrôler les informations que vous mettez en ligne, contrôlez les photos que vous envoyez sur le réseau, car elles ne vous appartiennent plus et peuvent se retourner contre vous. Thierry Robert en est l’exemple type, il a pris des milliers de photos pour bien illustrer sa campagne ; toutes les photos ont montré sa campagne dans les moindres détails. Détails qui nous permettent aujourd’hui d’attester de la non sincérité des déclarations de ce candidat décidément sans vergogne.

Nous défendons le droit à l’anonymat au pseudonymat sur internet car cela efface les barrières culturelles et les préjugés. Nous avons de vraies solutions aux problèmes de la Réunion. Je demande aux réunionnais de s’informer par eux même, de contourner la pensée unique et de se libérer du carcan politico-mediatique.

S’informer est sans doute la forme la plus primordiale de mobilisation. Faites partager l’information, construire son opinion en discutant voire en débattant les points de vue parfois contradictoires sont les étapes importantes car les actions qui en découlent sont alors plus pertinentes et performantes, surtout sur le long terme.

Nous attendons dans les prochaines semaines les contre arguments du candidat modem et la décision du conseil constitutionnel".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !