23
Avr
  • 17:10-Vidéo - Des chiens utilisés comme appâts pour pêcher le requin : Dave mord à l'hameçon
  • 15:24-Saint-Denis - Le poids lourd qui gênait le trafic sur le Barachois a été dépanné. La circulation est rétablie dans les deux sens
  • 15:11-Gillot - La CFDT lance un préavis de grève illimitée à partir du30 avril. Les salariés veulent de meilleures conditions de travail
  • 15:00-St-Denis - Circulation par alternat sur le Barachois dans les 2 sens suite à la panne d'un poids lourd sur le pont de la rivière St-Denis
  • 14:49-Pour prévenir les épidémies, l'ARS lance le dispositif "Koman i lé" qui associe toutes les personnes volontaires âgées de plus de 18 ans
  • 11:32-Centenaire de la Grande Guerre : les élèves réunionnais en première ligne
  • 11:23-Sainte-Marie - Circulation interdite de nuit entre Gillot et le pont de la rivière des Pluies
  • 11:05-Saint-Denis - Une journée handi aquatique aura lieu à partir de 9 heures ce jeudi à la piscine du Chaudron
  • 10:30-Mayotte : début de paralysie au port de Longoni
  • 09:59-Agression d'un employé d'une boutique de Booba : le rappeur Rohff aurait reconnu avoir porté "la première gifle"

Santé

La vente en ligne de médicaments autorisée en France

Après des années de discussions, la vente de certains médicaments sur Internet est désormais autorisée en France. La ministre de la santé, Marisol Touraine, a en effet présenté en conseil des ministres une ordonnance en ce sens. L'ordonnance a été publiée le vendredi 21 décembre 2012 au Journal officiel et précise que la vente de médicaments en libre accès sur Internet "n'est autorisée que pour les pharmaciens ayant obtenu une licence pour créer une officine de pharmacie physique", ajoutant qu'elle devra être exercée "en conformité avec les dispositions du code de déontologie et avec les bonnes pratiques de dispensation par internet". La mesure, désapprouvée par le Conseil national de l'ordre des pharmaciens, ne sera effective qu'après la parution du décret d'application au début 2013.
Posté par IPR
Illustration :

Le gouvernement français a publié vendredi dernier au Journal officiel une ordonnance autorisant la mise en vente sur Internet des médicaments de comptoir, déjà en libre vente dans les pharmacies, comme les médicaments contre la toux ou la douleur.

Selon l’ordonnance, seuls "les pharmaciens ayant obtenu une licence pour créer une officine de pharmacie" pourront procéder à de telles ventes en ligne. Les sites devront au préalable recevoir l’aval de l’autorité régionale de santé, mais aussi se déclarer à l’ordre des pharmaciens.

Les officines autorisées à commercialiser des médicaments au public dans un autre Etat membre de l'Union européenne devront par ailleurs suivre elles aussi la réglementation française.

A noter que l’ordonnance gouvernementale fait suite à une directive européenne de 2011 qui devait être transposée au plus tard le 2 janvier prochain.

3 Commentaire(s)

IMA, Posté
Médicaments sur internet : dangereux, l'automédication est très forte en France. Un médicament tel que l'aspirine peut diminuer les effets d'un autre médicament important, d'où pB Les informations qui seront données, seront elles bien comprises ? respectées ? Madame Marisol Touraine est-elle prête à en accepter les conséquences ?
Pimpenelle et Nicolas, Posté
Qui a déjà vu un pharmacien faire des recommandations à une personne qui achète de l'aspirine ? Sur l'Internet au moins on ne risquera pas de nous vendre de la cortisone sans ordonnance, de l'alcool et du lexomil.
Ben, Posté
A une ou deux exceptions près, les pharmaciens sont des commerçants uniquement soucieux de leur chiffre d'affaires. Ainsi, ils privilégient les génériques parce que la sécurité sociale les y incitent par de grosses primes. Alors oui, vive internet !