Après le passage du cyclone Amara :

Rodrigues panse ses plaies


Publié / Actualisé
Suite au passage d'Amara le samedi 21 décembre 2013, Rodrigues constate les dégâts causés par le cyclone. Le météore a frappé de plein fouet l'île, passant jusqu'à 50 kilomètres des côtes, mais heureusement, aucune victime n'est à déplorer. Par contre, de nombreuses habitations ont été touchées, et le réseau électrique a été sévèrement endommagé. Samedi soir, un black-out a plongé dans le noir quelque 12 000 foyers. Ce lundi, Lexpress.mu annonce que la fourniture en électricité a été rétablie à 53 %. (capture d'écran Lexpress.mu)
Suite au passage d'Amara le samedi 21 décembre 2013, Rodrigues constate les dégâts causés par le cyclone. Le météore a frappé de plein fouet l'île, passant jusqu'à 50 kilomètres des côtes, mais heureusement, aucune victime n'est à déplorer. Par contre, de nombreuses habitations ont été touchées, et le réseau électrique a été sévèrement endommagé. Samedi soir, un black-out a plongé dans le noir quelque 12 000 foyers. Ce lundi, Lexpress.mu annonce que la fourniture en électricité a été rétablie à 53 %. (capture d'écran Lexpress.mu)

L'Express de Maurice précise qu'une "cinquantaine de techniciens du Central électricité board et de soldats de la Spécial mobile force étaient mobilisés dimanche pour aider Rodrigues à se relever après le cyclone Amara." Le météore a aussi endommagé le réseau téléphonique de l'île. D'après Lexpress.mu, "20 % des abonnés de Mauritius Telecom ont été déconnectés suite aux dégâts causés par Amara." La connexion devrait être rétablie d'ici quelques semaines.

Les habitations en tôle n'ont pas été épargnées par le cyclone. De nombreuses "maisonnettes construites par l'Etat dont le toit est en tôle cannelée ont été endommagées", indique L'Express de Maurince. Une soixantaine de personnes ont dû se réfugier dans des centres mis à la disposition des citoyens.

Le réseau routier a également subi quelques dégâts après le passage d'Amara. "Des routes ont été obstruées par des arbres, des pylônes et des fils électriques", écrit Lexpress.mu. Mais les principales artères de l'île sont dores et déjà ouvertes à la circulation. D'autant plus que Port Mathurin, principale ville de Rodrigues, n'a été que peu touchée par le météore.

Finalement, les plus à plaindre sont les agriculteurs rodriguais, de nombreuses exploitations ont été ravagées par le cyclone. Et Amara n'a même pas apporté une quantité de pluie suffisante. L'Express de Maurice annonce 52 mm à Pointe-Canon, 22 mm à Plaine-Corail, 62 mm à Citronelle et 78 mm à Roche Bon Dieu.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !