Justice - Mobilisation devant la cour d'appel de Saint-Denis :

Éveil Citoyen 974 ne désarme pas


Publié / Actualisé
Ce jeudi 26 juin 2014, une trentaine de membres du collectif Éveil Citoyen 974 se sont rassemblés devant la cour d'appel de Saint-Denis, afin d'interpeller le procureur général Claude Laplaud et le premier président Dominique Ferrière. "Nous souhaitons les rencontrer afin d'obtenir des garanties quant à l'avancement de nos dossiers après le départ du procureur Muller", explique Djamel Kada, un des justiciables membres du collectif.
Ce jeudi 26 juin 2014, une trentaine de membres du collectif Éveil Citoyen 974 se sont rassemblés devant la cour d'appel de Saint-Denis, afin d'interpeller le procureur général Claude Laplaud et le premier président Dominique Ferrière. "Nous souhaitons les rencontrer afin d'obtenir des garanties quant à l'avancement de nos dossiers après le départ du procureur Muller", explique Djamel Kada, un des justiciables membres du collectif.

"Ce n’est pas parce que le procureur Philippe Muller n’est plus là que nous allons arrêter de nous mobiliser. Nous n’avons jamais été liés avec lui, ni instrumentalisés. Nos mobilisations contre les dysfonctionnements de la justice ont commencé en 2012 bien avant son arrivée et elles continueront après son départ", poursuit Djamel Kada.

S’ils n’ont pu rencontrer le procureur général Claude Laplaud et le premier président Dominique Ferrière ce jeudi, les deux hommes étant en audience, les membres d’Eveil Citoyen ont déposé un courrier à la cour d’appel afin de solliciter un rendez-vous pour leur faire part de leurs inquiétudes.

"Philippe Muller a effectivement pris nos dossiers en considérations. Avant ça ne bougeait pas et avec lui il y a eu des avancements sur au moins 70 dossiers. Mais globalement on en est toujours au même point. On se retrouve au point de départ, mais ça ne va pas se passer comme ça, les justiciables sont en colère !", souligne Djamel Kada.

www.ipreunion.com

   

12 Commentaire(s)

Didi, Posté
Merci a votre courage détermination pour que la justice règne sur le sol Réunionnais

le plus gros des problèmes à remettre sur pied a la Réunion c'est avant tout avoir une justice a la Hauteur des faits ! Sinon l'anarchie le ko sur tout les secteurs.
Citoyen, Posté
Stop aux Magouille trop c 'est trop ! qui souhaite une guerre civile a la Réunion ?
Eveilcitoyen974, Posté
http://eveilcitoyen974.wordpress.com/
https://www.facebook.com/eveil.reunion
Merci à imazpress qui relaye l’info citoyenne la voix du peuple la voix citoyenne
Un membre d Eveilcitoyen, Posté
Cette tribune a pour objet d’apporter au public les informations qui n’ont pas été portées par la presse local le jir le quotidien
Gilbert, Posté
Sans certain avocats la justice serait Mieux ! reformons la justice au s’omette de la pyramide le peuple lé ROI
citoyens, Posté
Nous somme en État d' alerte pour un petit département comme la Réunion une catastrophe plus rien ne fonctionne une Mafia de Corruption sévit une sorte de gangrène la plus mortelle elle atteint tout les secteurs d'activités seul pour l'arrêter, le gouvernement doit impérativement agir avant qu'il ne soit trop tard, sortie l'armée contre les corrupteurs le peuple subit les crimes,les suicides,les violences,les vols,les traffics,les magouilles,les procédures à l'encontre du droit etc.....
la gangrène ronge le peuple personne ne peut plus maintenir subir cette gangrène ,les députés ,élus,maire,magistrat etc.... qui n'interpelle pas la métropole paris personne sauf. les citoyens avec le peut de moyens La Réunion la désunion ! voulu pour mieux écraser le peuple
Met ensemb, Posté
Ce n'est pas un combat que nous menons. C'est un dû qu'ils nous imputent. Marre que dans notre département, certains trop nombreux nous donnent des leçons alors qu'il y en a autant à dire d'eux. Ti hâche i coupe gros bois messieurs.
Dede, Posté
trop c'est trop de violence d'incapacité de géré la Réunion la base la justice à coulé net
Fabrice B, Posté
BRAVO Celui qui lutte peut gagner mais celui qui ne lutte pas a déjà perdu
Jess, Posté
Il faut que les ministres prennent conscience que l'anormalité continue à La Réunion. Le non respect des procédures continue et pire les derniers évènements ont prouvé qu'il n'y a aucune loi ici. Où est l'inspection générale des services ? Les victimes ne sont plus en mesure de défendre leur droit.
BIEBER, Posté
Nous allons passer la vitesse supérieure.......................vs pouvez déjà trembler................
Pierre E, Posté
Bravo ! pour se collectif qui défend les citoyens et ne lâche pas