Tribune libre de Valérie Auber et Patrick Jardinot :

Au Port " le clientélisme et les petits arrangements sont courants"


Publié / Actualisé
Après plus de 40 ans sous l'égide du Parti Communiste Réunionnais et 8 mois sous celle du mouvement Pour La Réunion, nous constatons que les "méthodes" ne changent pas au Port. Olivier Hoarau est bien parti à l'école du PCR. Le clientélisme et les petits arrangements sont courants. À l'image, notamment, de ces agents d'une commune limitrophe qui ont été catapultés à la mairie du Port avec la bénédiction d'une ancienne élue saint-pauloise. Pourtant, le maire clame être un fervent défenseur de la démocratie et de la transparence.
Après plus de 40 ans sous l'égide du Parti Communiste Réunionnais et 8 mois sous celle du mouvement Pour La Réunion, nous constatons que les "méthodes" ne changent pas au Port. Olivier Hoarau est bien parti à l'école du PCR. Le clientélisme et les petits arrangements sont courants. À l'image, notamment, de ces agents d'une commune limitrophe qui ont été catapultés à la mairie du Port avec la bénédiction d'une ancienne élue saint-pauloise. Pourtant, le maire clame être un fervent défenseur de la démocratie et de la transparence.

Nous déplorons de ne disposer que de brides d’informations, ne permettant pas d’avoir une bonne compréhension des affaires présentées aux conseils municipaux. Nous avons, en effet, aucune lisibilité sur divers aspects, notamment financiers, juridiques, ou encore techniques. À titre d’exemple : nous avons formulé des réserves au sujet de l’événement Antenne Réunion Tour concernant l’absence de données relatives aux moyens mis en oeuvre afin de garantir la sécurité des biens et des personnes.

Suite à cette remarque, le maire s’est tout simplement abstenu lors du vote en faveur de cette manifestation. Il est d’ailleurs à noter qu’aucun bilan financier prévisionnel n’a été présenté dans la majeure partie des dossiers aux différents conseils municipaux. De même, sur le projet de forage d’eau potable, Olivier Hoarau s’était engagé à nous fournir des éléments complémentaires. Or, nous regrettons d’être encore à ce jour toujours dans l’attente, malgré nos diverses et multiples relances.

Autre exemple, cette fois plus récent : la "Fête de La Lumière", qui s’est tenue le 30 octobre dernier. Nous avons été étonnés de devoir procéder à un vote sur le principe, en l’absence d’éléments sur le financement prévisionnel de cette manifestation.

Au sujet du périscolaire, la municipalité s’est décidée, après plusieurs mois de réflexion, à esquisser des propositions d’activités depuis hier. Mais, ces dernières ne concernent à peine 550 élèves sur 5 952 et 5 établissements scolaires. Nous observons que le maire a été élu pour ne s’occuper que de 9,24% des enfants de la commune.

Notre opposition tient à souligner que proposer des activités autour de la culture ou encore du sport, c’est bien, mais pourquoi ne pas mettre en place des aides au soutien scolaire. Car, aujourd’hui au Port, plus de 65% de jeunes Portois sortent sans diplôme du système scolaire et moins de 10% avec un brevet professionnel ou le baccalauréat. Pour nous, il est nécessaire de commencer à la base. Nous avons également noté, dans la presse, que la municipalité s’est dite prête à revoir sa copie concernant le choix du samedi matin pour la demi-journée d’enseignement supplémentaire.

Pour rappel, ce choix a été imposé aux parents d’élèves malgré les réunions de concertation. D’ailleurs, au Port, selon le rectorat, 19% des d’élèves sont absents le samedi matin. Par ailleurs, nous nous interrogeons sur la somme de 1,1 million d’euros allouée au budget supplémentaire de fonctionnement, dont plusieurs centaines de milliers pour des créations de postes. Et ce, sans attendre les conclusions de l’audit en cours sur le personnel communal. D’autant que la mairie ayant déjà atteint sa capacité maximale en terme de moyens humains. Comment allons-nous donc financer les activités périscolaires, qui, selon notre estimation, devraient coûter à minima 1,7 million d’euros ?

Nous constatons, par rapport au compte administratif de 2013, que les dépenses réelles de fonctionnement par population (en euros par habitant) s’élèvent à 1 365 euros. Suite au budget supplémentaire de 2014, ces dernières se chiffrent à 1 448 euros par habitant: "ce sont les Portois qui auront à payer la facture". Nous, élus de l’opposition, serons extrêmement vigilants pour la défense du porte-monnaie des habitants de la ville du Port.

Concernant le projet de la FAC des cadres et autodidactes, nous voulons rappeler que cela n’est pas une priorité pour la ville du Port. En ce sens, nous prônons l’ouverture de structures en adéquation avec le niveau de formation des Portois. Celles déjà existantes ne leur profitent pas en premier lieu. Un seul exemple : l’école d’apprentissage maritime (EAM), qui sur l’effectif global compte environ 20% de Portois.

Notons que d’après nos derniers chiffres, le taux de chômage dépasse les 50% au Port. C’est pour cette raison que nous nous battons pour que, par le biais du périscolaire, des aides au soutien scolaire soient attribuées aux élèves les plus en difficulté.

Enfin, après ces 8 mois passés avec la nouvelle mandature, nous ne pouvons qu’affirmer : la véritable opposition au Port, c’est nous. Aujourd’hui, nous souhaitons dire à la population portoise que notre opposition de l’union de la droite existe et nous ne comptons pas faire la politique de la chaise vide. La ville du Port est pour nous l’essence même de notre combat. Nous tâcherons à être toujours constructifs et nous nous opposerons à toutes les décisions prises à  ’encontre de l’intérêt des Portois.

Valérie Auber - Patrick Jardinot, conseillers municipaux d’opposition au Port

   

7 Commentaire(s)

Alons fait pété, Posté
Nou lé de tout coeur ec Valérie Auber.
Ici i bataille avec le coeur ec la force demoune i suive nout candidat ..ici i joué pas ec sorcellerie i savoir le pretre pou ft gagne azot.. nou sera pareil pou cantonale c sa nout force.. et cet i aime pas degage dan port na poin rien depuis le maire la rentrer que li la apporter pas avc son fete la lumiere li va fait avance le port aide le port dns son ensemble pa rienk dmoune la suive aou.. Dan port demoune le zieu t bouché toutes les dans la main valérie auber. komela la mairie le comme la prison manque juste pou met les armes ester ousa nou sava.
I trouve demoune pou ft nimporte kosa ds la mairie quelle image i donne le port
Citoyen, Posté
La politique, petits arrangements entre amis ???...Partout sur l'île et ailleurs ne devrait -elle pas être au service du citoyen ??? Quand aurons nous des politiques dignes de nous représenter ??? Quand l'électeur sera adulte,responsable et éclairé. Informez vous , ne vous laissez pas balader par ces politiques qui ont fait de leurs missions une profession à tenir coûte que coûte jusqu'à ne pas avoir d'éthique. L'ÉTHIQUE !!!
Fifi, Posté
Mme AUBER avant de regarder dans l'oeil du voisin, occupez vous du votre, quel a été votre cas à l'arrivée de C HOAREAU à la mairie de St LOUIS, dites merci à D ROBERT qui vous recruté à la Région. Et votre voisin de la commune d'à côté, qui aembauche bon nombre de possessionnais à la DRH, au S Protocole, un Saint Paulois perdu au TCO à la DGS (PB).
Arrêtez avec la politique politicienne, dans votre meeting respectez vos adversaires pcqu'il n' y a que des jurons qui peuvent sortir de votre bouche. Ce n'est pas ainsi faire de la politique.
Le port, Posté
le débat n'est pas très relevé, Mme AUBER demande des clarifications pas des cours de dictions, il est très mal venu de critiquer une personne élu sur son français pas correct selon vous Portoise. Et vous vous devriez apprendre l'orthographe du mot hémorragie!! Sur ce point vous avez raison c'est bien l'hôpital qui se fout de la charité!!! A lire vos propos vindicatifs je m'étonne que fut un instant vous avez étiez parmi nous, nous qui soutenons toujours Mme AUBER. Ne pas savoir s'exprimer en français n'est pas un critère d'intelligence les beaux parleurs c'est de la poudre aux yeux. Si critique il devait y avoir, il faudrait écouter ou plutôt ne pas écouter car cela blesse vraiment les oreilles de l'auditoire, une Elue qu'on sollicite beaucoup pour la lecture mais qui a une "grosse patate dans la bouche, vous avez voulu rabaisser le d
Flamboyant, Posté
Continuez a avancer mme Auber. Jusqu aujourd hui less crtiques vous ont renforce. Gardez le cap. Il faudra compter avec vous.
Dofecafrine, Posté
je suis de tout coeur avec vous Mme AUBER les personnes de la municipalités ont peur de vous . Ne te laisse pas abattre par ces gens là .La vérité blesse.
Portoise, Posté
C'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité Mme Auber ? Votre opposition e plein conseil municipal est inutile et non constructive alors à partir de là le débat n'est même plus ouvert quand on ne sait pas ni aligner deux mots en français ni se tenir au respect de la parole, on se range et on arrête l'émoragie du ridicule ce que vous dites n'est pas fondé, expliquez nous pourquoi cette alliance avec Pierre Vergès représentant de l'UDI bientôt, ou se situe réllement votre union de droite ? Remettez vous en question. A chaque conseil auquel j'assiste votre opposition est complètement dépourvu de sens. Vous n'êtes plus crédible, On y a cru mais on ne croit plus en vous Madame Auber !