Des citoyens ont installé des barrages :

Mayotte : une manifestation contre l'immigration clandestine


Publié / Actualisé
A Mayotte, une manifestation a eu lieu ce mercredi 23 septembre 2015 pour "lutter contre l'immigration clandestine." Suite à un appel lancé par SMS, des barrages ont été installés dans la commune de Chiconi afin de faire bloc face à l'insécurité. (photo Linfo Kwézi)
A Mayotte, une manifestation a eu lieu ce mercredi 23 septembre 2015 pour "lutter contre l'immigration clandestine." Suite à un appel lancé par SMS, des barrages ont été installés dans la commune de Chiconi afin de faire bloc face à l'insécurité. (photo Linfo Kwézi)

"Selon les explications recueillies, les habitants se plaindraient depuis quelques mois d’une arrivée massive de ressortissants malgaches, issus de l’immigration clandestine. Certains d’entre eux vendraient de l’alcool tandis que des jeunes femmes s’adonneraient à la prostitution", explique France Mayotte Matin dans son édition du jour.

"Chiconi n'est pas un port. Chiconi n'est pas un village de vente d'alcool et de bangué. Chiconi n'est pas un village de prostitution. Chiconi n'est pas un village de délinquants", a indiqué le message transmis aux habitants de la commune mahoraise. Ces citoyens veulent dire "stop à la hausse de délinquance et de l'insécurité" sur leur territoire.

Une réunion a été organisée par la préfecture du 101e département et la municipalité. "Les forces de l’ordre sont sur place et les manifestants ont pour l’heure refusé de lever les barrages, dans l’attente des conclusions de l’entrevue", a précisé le site internet Linfo Kwézi.

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Ouighour, Posté
Tant qu'il y a des clients, il y aura des prostituées. C'est comme la poule et l’œuf.
Impnaute, Posté
Ca va finir en "guerre cvile" cette immigration continue clandestine qui en arrange plus d'un (trafiquants, employeurs...)!