VIDEO - Ça s'est passé un 31 décembre :

1960: Charles de Gaulle instaure la tradition des voeux présidentiels à la télévision française


Publié / Actualisé
Ce samedi 31 décembre 2016, à 20h heure métropolitaine, François Hollande se pliera pour la dernière fois en tant que président de la République à la tradition des voeux de la nouvelle année, perpétuant une tradition qui s'est imposée avec la présidence de Charles de Gaulle, qui chaque année, proposait aux Français, un bilan de l'année passée et faisait part de ses souhaits pour l'année à venir.
Ce samedi 31 décembre 2016, à 20h heure métropolitaine, François Hollande se pliera pour la dernière fois en tant que président de la République à la tradition des voeux de la nouvelle année, perpétuant une tradition qui s'est imposée avec la présidence de Charles de Gaulle, qui chaque année, proposait aux Français, un bilan de l'année passée et faisait part de ses souhaits pour l'année à venir.

Avant de Gaulle, sous la IVe République,  c'était le président du Conseil des ministres qui se prêtait à l'exercice, mais de façon moins systématique, et pas forcément le 31 décembre.

Après Charles de Gaulle, chaque président ajoutera sa "patte".

Valéry Giscard d'Estaing y associe par exemple son épouse Anne-Aymone en 1975

Nicolas Sarkozy opte pour un direct en 2007.

Mais l'exercice est généralement très codifié: l'allocution, qui dure entre 5 et 10 minutes, est la plupart du temps enregistrée dans l'après-midi du 31 décembre, souvent à l'Elysée, pour être diffusée à 20 heures précises.

 

www.ipreunion.com
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !