[LIVE/PHOTOS - VIDÉO] L'homme faisait du paddle (actualisé) :

Houle - Happée par une vague, une personne portée disparue à Trou d'eau


Publié / Actualisé
Un homme a été emporté par la houle alors qu'il faisait du paddle à Trou d'Eau (côte ouest) ce dimanche après-midi 23 juillet 2017. Il est porté disparu. Les littoraux ouest et sud sont fracassés par la houle depuis très tôt dans la matinée. A Saint-Louis une maison a été inondée et un mur a été démoli sur le front de mer par des vagues déferlantes La plus grande prudence est recommandée. (Photos D.R. et Johanna Martin).
Un homme a été emporté par la houle alors qu'il faisait du paddle à Trou d'Eau (côte ouest) ce dimanche après-midi 23 juillet 2017. Il est porté disparu. Les littoraux ouest et sud sont fracassés par la houle depuis très tôt dans la matinée. A Saint-Louis une maison a été inondée et un mur a été démoli sur le front de mer par des vagues déferlantes La plus grande prudence est recommandée. (Photos D.R. et Johanna Martin).

- Ce live est à présent terminé. Merci d'avoir suivi l'actualité sur Imaz Press -

 

• 18h39 - La personne happée par une vague à Trou d'eau est toujours portée disparue. Les recherches ont été suspendues, selon les informations de Linfo.re
 

• 16h57 - L'homme signalé en difficulté du côté de Trou d'eau à Saline aux alentours de 15 heures ce dimanche, est porté disparu. Les recherches sont toujours en cours sur le secteur. Les pompiers et la gendarmerie sont toujours sur place.

Selon deux témoignages sur radio Free Dom cet après-midi "la planche a été retrouvée en morceau" sur le rivage. L'homme faisait du paddle avant d'être happé par une vague.

• 16h01 - "Le maximum du train de houle de sud-ouest a eu lieu à la mi-journée ce dimanche. Les vagues les plus hautes sont voisines de 4m en cette fin d'après-midi" indique Météo France. "L'amortissement de cette houle est lent et se prolonge au cours de la nuit de dimanche et la journée de lundi. Cette vigilance concerne les côtes Ouest et Sud, allant de la Pointe des Aigrettes à la Pointe de la Table. Il a été relevé, au houlographe du Port Ouest 4.4 mètres" disent encore les météorologues

Le sud sauvage n'a pas été épargné par la houle comme on le voit sur cette vidéo réalisée par notre journaliste à Vincendo Saint-Joseph

 

 

• 15h42 - L'homme, en difficulté dans les vagues, était, selon des témoins intervenant sur radio Free Dom, en train de faire du paddle avant d'être happé par une vague. Gendarmerie et pompiers sont déployés sur place. 

• 15h30 - Au moins une personne serait en difficulté dans les vagues du côté de Trou d'eau (la Saline), selon les informations de plusieurs médias. Une intervention des secours est en cours. L'hélicoptère de la gendarmerie a été déployé.

• 15h11 - Depuis ce matin, environ 25 surfeurs profitent des vagues provoquées par la houle, près du port de Saint-Pierre. Pour le maire de la ville Michel Fontaine, qui s'est rendu sur place et n'a pas mâché ses mots auprès des "jeunes et moins jeunes" au sortir de l'eau, "c'est un comportement complètement inconscient et inacceptable".

"Il y a un risque important à la fois pour eux et les gens qui sont autour. Ces gens n’ont aucune conscience de ce qu’ils sont en train de faire !" s'exclame encore le maire. "Si il leur arrive quelque chose, il faudra aller les chercher, c’est faire prendre des risques aux sauveteurs".

A noter que les abords du front de mer sont toujours interdits à la circulation à Saint-Pierre. Les polices municipale et nationale sont déployées sur le site occupé par les surfeurs.
 

• 13h40 - La rue dans laquelle se trouvent les habitations touchées par la houle, est encore humide des déferlantes.

 

 

• 13h35 - La famille Mahon est encore sous le choc après l'inondation et la destruction d'une partie de sa maison par une grosse vague sur le front de mer de Saint-Louis

 

 

• 12h45 - Les déferlantes continuent de s'écraser sur le front de mer de Saint-Louis. La plus grande prudence est recommandée dans le secteur. Des barrages des forces de l'ordre sont en place le long du front de mer pour sécuriser la zone

 

• 12h32 - La houle s'est encore renforcée du côté de la plage de l'Ermitage. Les vagues déferlent sur le sable en grosse écume. L'eau termine sa course sur la plage tout près des restaurants.

• 12h28 - Une énorme vague a déferlé sur le front de mer de Grand Anse à la Petite-Ile . "L'eau est montée jusque sous les arbres. "Là, les gens qui faisaient un pique-nique sont entrés dans l'eau pour essayer de récupérer leurs marmites emportés par la mer. C'est dangereux" témoigne un auditeur de radio Free Dom.

• 12h17 - La case de la famille Mahon a été frappée par une vague. L'eau a démolli un gros mur en moellons. Les volailles que la famille élevait dans la cour ont été emportées par les flots.

 

 

• 11h45 - Une habitante du front de mer de Saint-Louis raconte à Imaz Press comment l'eau a envahi sa case. Non loin de là, un couple qui admirait la mer déchaînée a été supris et malmené par une vague. Une personne a été légèrement blessée

 

• 11h20 - Dans un grand bruit de fracas, les vagues s'écrasent sur le front de mer de Saint-Louis. Les habiants avouent avoir peur mais refusent d'évacuer les lieux. "C'est la volonté de Dieu, on ne peut rien faire contre ça" se résigne une gramoune

 

• 10h43 - Par mesure de prudence le front de mer à Saint-Louis est interdit d'accès.

 

• 10h22 - La houle continue de se renforcer sur la côte ouest ainsi que le constate notre journaliste sur place.

   

 

 

 

 

 

 

• 10h17 - Plusieurs surfeurs se sont mis à l'eau sur le spot de Saint-Pierre dans une mer forte. La plus grande prudence est recommandée.

• 09h58 - Une grosse vague a détruit le mur de clotûre d'une maison en bord de mer à Saint-Louis. "Do lo la rant partou dann mon kour, dann mon kaz" raconte une habitante sur radio Free Dom

• 09h47 - De grosses vagues se fracassent sur le front de mer de Saint-Louis. Au moins une maison est inondée, annonce une auditrice sur les ondes de radio Freedom. Trois personnes auraient été surprises par une lame. Un homme aurait été blessé au pied

 

• 09h35 - Les déferlantes amorties arrivent jusque dans le lagon de l'Ermitage

 

• 09h23 - A l'Ermitage malgré la houle qui a déferlé sur le rivage il ya un instant, les plagistes et les baigneurs profitent d'un dimanche ensoleillé

 

•09h 10 - Des grosses vagues se sont abattues sur la plage de l'Ermitage. L'eau est arrivée aux portes des restaurants situés de l'autre côté de la route. Notre journaliste s'est rendue sur place

 

• 08h15 - La houle commence à déferler sur les côtes ouest et sud. Les vagues enflent rapidement, comme on le constate sur cette vidéo réalisée par notre journaliste

 

 

• 03h14 - Les vagues devraient encore ce dimanche atteindre des hauteurs importantes, pouvant aller jusqu'à 10 mètres par endroits. L'amortissement de ce train dehoule devrait débuter en fin de journée de ce dimanche et décroître franchement cette nuit. La vigilance est maintenue jusqu'à lundi matin.

La préfeture appelle à la plus grande prudence et demande de circuler "avec précaution en bord de mer, limiter la vitesse sur les routes exposées à la houle, ne pas se baigner, ne pas s’approcher de l’eau ou encore assurer la surveillance des enfants" en raison de la force des vagues comme le montre le post d'Alan Le Redac sur Facebook

 

Pour rappel

Trois maisons situées près du front de mer de Saint-Louis ont été inondées par des paquets de mer. "Si vous vivez près des côtes, vous devez protéger vôtre habitation face à la montée de la mer. Et l'évacuez si la situation l'exige. Les plaisanciers et les professionnels de la mer ne doivent pas sortir. Ces derniers peuvent mettre à l’abri leurs embarcations" rappellent alors les services de l'Etat.

Pour les Saint-Louisiens, l'évacuation était préconisée par la commune, dès ce samedi, avant que la houle n'atteigne son pic. Un centre d'hébergement a été mis à la disposition de la population. Les habitants avaient finalement refusé de quitter leurs cases

 

 

En raison du risque, les littoraux de Saint-Leu et de Saint-Pierre, notamment l'accès à la jetée de Terre-Sainte, ont été interdits aux piétons, tout comme le secteur du front de mer de Saint-Louis.

Le 25 juin dernier, le Maéva 4 faisait naufrage au port de Saint-Gilles-les-Bains. Le bateau chavirait en raison des fortes vagues s’abattant aux Roches Noires. La vigilance forte houle était effective sur la côte Ouest.

Retrouvez les images de la houle prise par notre photographe ce samedi en cliquant ici

jm/mb/www.ipreunion.com (mis en ligne à 3h dimanche 23 juillet 2017 - actualisation en direct)

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !