La présidente du conseil départemental estime faire l'objet de "basses manoeuvres" :

Nassimah Dindar : "on veut me salir"


Publié / Actualisé
'J'ai un sentiment d'écoeurement, de révolte et d'injustice" écrit ce vendredi 6 octobre 2017 sur son compte Facebook Nassimah Dindar. La présidente du conseil départemental estime en effet qu'elle fait l'objet de la part du Journal de l'île d'une campagne de "ladi lafé" et de "basses manoeuvres". "en vue de (me salir) et de détériorer (mon) image d'une part, auprès des Réunionnais qui sont ma famille, et d'autre part auprès des représentants de l'état en visite dans notre Département (Annick Girardin ministre des outre-mer est actuellement en visite dans l'île).
'J'ai un sentiment d'écoeurement, de révolte et d'injustice" écrit ce vendredi 6 octobre 2017 sur son compte Facebook Nassimah Dindar. La présidente du conseil départemental estime en effet qu'elle fait l'objet de la part du Journal de l'île d'une campagne de "ladi lafé" et de "basses manoeuvres". "en vue de (me salir) et de détériorer (mon) image d'une part, auprès des Réunionnais qui sont ma famille, et d'autre part auprès des représentants de l'état en visite dans notre Département (Annick Girardin ministre des outre-mer est actuellement en visite dans l'île).

 

"En rire ou en pleurer…" s'interroge Nassimah Dindar sur son compte Facebook personnel. "Mes amis, j’ai un sentiment d’écœurement, de révolte et d’injustice de voir mon lieu de vie exhibé de la sorte"ajoute-t-elle en faisant allusion aux articles se rapportant à l'acquisition de son terrain et de sa maison à Saint-Denis.

"La semaine dernière Madame la Ministre de la Santé et des Solidarités était présente sur notre ile. Cette semaine, c’est Madame la Ministre des Outre-mer qui nous gratifie de sa visite. Pour autant, ce n’est pas madame Girardin qui fait la une" déplore encore Nassimah Dindar. "Quand les Ministres sont de passage, certains (...) se disent que leur canard va être lu à Paris" commente-elle.

Elle annonce ensuite "à mon retour (elle est actuellement à Paris pour la session parlementaire - ndlr)  mon retour, je réagirai, en tant que moi-même, Nassimah, en tant que Présidente du Département, et en ma qualité de Sénatrice de la République". Elle termine par une interrogation : "quels sont les intérêts croisés entre Abdul Cadjee, homme d’affaires, propriétaire du JIR, Jacques Tillier, directeur général et directeur de la publication et la Région Réunion qui finance le JIR ?"

mb/www.ipreunion.com

   

6 Commentaire(s)

Anonya, Posté
Non, il faut trouver un autre mot que "salir.." Mme DINEDAR
Aveugle, Posté
A tagoun.d'après vous les misères de mme dindar proviennent de la règion faux, tiller est à la botte de cadjee.cadjee est à la botte de fontaine michel et si il y bien klkun qui n'a jamais ètè aussi faux cul c'est bien lui.
CHABAN , Posté
Ok, merci pour la précision.
Je ne sais pas si je n'ai pas bien compris mais cette phrase est tout de même lourde de sens: Le région finance le Jir.
Parle t'elle de la subvention ? A priori non !
La droite unie (de façade) va t'elle éclater ? (Qui sait Chaban 😉 Demain est un autre jour... porteur d'autres articles... webmaster)
TAGOUN, Posté
Mme DINDAR, je vous respecte en tant que femme et élue, mais je suis un peu étonné de votre réaction !
Tout d'abord je vous sais très intelligente et la politique (et ses coups bas) vous la connaissez, tout homme ou femme politique sait à quoi s'attendre à partir du moment ou il entre en politique (c'est pas "la vie est un long fleuve tranquille" ou "les bisounours".
Les attaques de TILLIER ! bof ! à force personne ne lui donne de la crédibilité.....la di la fé, hurlements, injures, vomissement de haine bof y a que lui et ses valets du journal qui s'en amusent.....les lecteurs y s'en foutent.
Par contre je suis étonné quand vous déclarez naïvement (mais vous êtes pas naïve madame !) "quels sont les intérêts croisés entre Abdul Cadjee, homme d’affaires, propriétaire du JIR, Jacques Tillier, directeur général et directeur de la publication et la Région Réunion qui finance le JIR ?".
Tout d'abord on ne vous a pas trop entendue quant cette subvention est passée en commission....et puis n'y a t il pas un rapprochement avec Mr FONTAINE qui ne plaît pas à ti coq ? CADJEE le copain à ti coq et TILLIER le sous fifre à CADJEE donc attaques sur le JIR la boucle est bouclée... et n'oubliez pas vous avez assisté à la passation de poste de maire entre Thierry ROBERT et M. Bruno DOMEN (c'est pas des copains à ti coq, CADJEE et TILLIER ....) bon c'est peut être de la politique fiction....mais n'oubliez pas tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort et vous êtes loin oui bien loin d'être morte politiquement.
Y en a d'autres à la PYRAMIDE qui ont plus de soucis à se faire pour leur avenir politique.
CHABAN, Posté
"quels sont les intérêts croisés entre Abdul Cadjee, homme d'affaires, propriétaire du JIR, Jacques Tillier, directeur général et directeur de la publication et la Région Réunion qui finance le JIR ?"


c'est une phrase de Mme Dindar? (Oui Chaban, c'est une phrase de Madame Dindar - webmaster)
Tilmuch, Posté
Ce ou cette ministre est en visite officielle ou plus pour des vacances au pays du soleil...nous avons l'habitude de cela.et nous connaissons bien également qu'une fois élu tout est permis avec l'argent des contribuables..