Focus sur les enjeux fonciers :

Saint-Gilles - Un colloque sur les spécificités de l'agriculture à La Réunion


Publié / Actualisé
Ce jeudi 29 mars 2018, se tient un colloque sur les spécificités des Outre-Mer dans la sphère de l'agriculture et des enjeux fonciers. Organisé par la section Réunion de l'Association Française de Droit Rural (AFDR) à l'hôtel le Récif (Saint-Gilles-les-Bains) , le séminaire se penchera sur le défi d'un aménagement durable pour La Réunion.
Ce jeudi 29 mars 2018, se tient un colloque sur les spécificités des Outre-Mer dans la sphère de l'agriculture et des enjeux fonciers. Organisé par la section Réunion de l'Association Française de Droit Rural (AFDR) à l'hôtel le Récif (Saint-Gilles-les-Bains) , le séminaire se penchera sur le défi d'un aménagement durable pour La Réunion.

Ce colloque sera basé sur l'échange d'expérience entre les différents acteurs du foncier à La Réunion. Animée par plusieurs intervenants locaux et experts, la journée s'organisera autour de plusieurs conférences. Après un discours introductif de l'AFDR, le colloque entrera de suite sur le vif du sujet avec l'aperçu des enjeux de régulation du foncier ainsi que la genèse et le développement du statut du fermage des Outre-Mer. Cette dernière sera l'occasion de se pencher sur l'histoire et la sociologie du développement agricole sur le département. 

L'après-midi sera consacrée à "la gestion durable du foncier agricole, un enjeu qui dépasse la Métropole et les DOM". Seront présent Hubert Bosse Platiere, professeur à l'Université de Bourgogne et Jean-Baptise Millard, responsable gestion des entreprises et territoire.

- "La Réunion doit relever le défi d'un aménagement durable" -

"L’île de La Réunion, empreinte à de fortes mutations sociales et économiques depuis les années 50, doit relever le défi d’un aménagement durable" estime l'AFDR. Pour évoquer ces enjeux d'aménagement, ce sont Aurore Bury et Olivier Riglos qui interviendront. Les deux travaillent depis plus de 10 ans sur ce sujet : la première exerce actuellement au syndicat du sucre tandis que le second a occupé les fonctions de chargé d'études territoriales à la chambre d'agriculture durant plusieurs années.

Un focus sera également porté sur la procédure de récupération des terres en friches : "Dans notre contexte d’insularité, la politique des " Terres Incultes " représente un enjeu crucial pour répondre aux besoins en installation et/ou en consolidation. C’est un levier incontournable pour permettre le développement des diverses filières de production, d’accompagner l’effort d’irrigation et de subvenir aux besoins alimentaires de la population locale". Enfin, le colloque sera conclu avec le sujet de "la gestion durable du foncier agricole".

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Anna974, Posté
Un très beau projet pour la Réunion, d'autant que notre île à toutes les capacités pour pouvoir nourrir sa population et j'espère sincèrement que cela se concrétisera pour nous les Réunionnais.