[PHOTOS] Une forte tempête dévastatrice :

Fakir, rapide mais intense


Publié / Actualisé
Survenue ce mardi 24 avril, la forte tempête tropicale Fakir a surpris de par son intensité. Se déplaçant à plus de 40 km/h, elle a entrainé le déclenchement de plusieurs vigilances : vents forts, fortes pluies et forte houle. De quoi provoquer de nombreux dégâts dans tous les secteurs de l'île.
Survenue ce mardi 24 avril, la forte tempête tropicale Fakir a surpris de par son intensité. Se déplaçant à plus de 40 km/h, elle a entrainé le déclenchement de plusieurs vigilances : vents forts, fortes pluies et forte houle. De quoi provoquer de nombreux dégâts dans tous les secteurs de l'île.

À Saint-Leu, des torrents de boue ont détérioré les routes; au Port, des rafales de vent ont déraciné les arbres; à Saint-André, les fortes pluies ont inondé le centre-ville... Ce mardi, le passage de Fakir n'est pas passé inaperçu. La tempête a inquiété de nombreux habitants qui se sont rapidement retrouvés les pieds dans l'eau. Et ce, aux quatres coins de l'île. 

Aussi, dans le département, les conditions de circulation se sont avérées compliquées. Les importantes précicipitations et la fourte houle ont exigé la fermeture de nombreuses routes, comme celle du littoral ou encore celle de Cilaos. Les radiers submergés et les rivières en crue ont piégé certains automobilistes dans leur véhcule. 

Les nombreux dégâts laissés par Fakir (voir les photos) rappellent ceux occasionnés par la tempête Berguitta, survenue le 18 janvier dernier. 

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !