La Réunion, nouvel Eldorado des rois du fast food :

Big Fernand, l'enseigne branchée de burgers débarque


Publié / Actualisé
Après les franchises de kebab, de tacos, de gaufres et de burgers, une nouvelle enseigne va faire sont apparition dans le milieu déjà très concurrentiel du fast-food à La Réunion : Big Fernand. De la restauration rapide qui mise sur des produits frais, de qualité et d'origine française pour se démarquer des fast-food classiques. Un pari pour cette chaîne qui, en sept ans, s'est développée à vitesse grand V sur le plan national et international. Deux restaurants Big Fernand devraient débarquer à La Réunion en septembre prochain.
Après les franchises de kebab, de tacos, de gaufres et de burgers, une nouvelle enseigne va faire sont apparition dans le milieu déjà très concurrentiel du fast-food à La Réunion : Big Fernand. De la restauration rapide qui mise sur des produits frais, de qualité et d'origine française pour se démarquer des fast-food classiques. Un pari pour cette chaîne qui, en sept ans, s'est développée à vitesse grand V sur le plan national et international. Deux restaurants Big Fernand devraient débarquer à La Réunion en septembre prochain.

L’information, très confidentielle, a fuité via le milieu très fermé des passionnés de burgers. Depuis quelques mois, la rumeur d’une implantation à La Réunion enflait sans qu’il n’y ait eu confirmation de la part de la chaîne Big Fernand. Et il y a quelques jours, on est passé du stade de rumeur à celui d’information solide. La chaîne de restauration rapide a annoncé son installation dans notre département " autour de la rentrée de septembre. "

Et Big Fernand voit grand. L’enseigne a pour objectif d’ouvrir plusieurs restaurants sur l’île sur le moyen terme. À court terme, les deux premiers établissements seront installés au Port et à Saint-Pierre en septembre prochain " nous souhaitons continuer d’accroître le rayonnement de notre enseigne à toute la France, que ce soit en métropole ou aux DOM TOM, accompagné de partenaires de confiance comme ici à la Réunion " nous confie le service franchise de Big Fernand. " Ces partenaires de confiance " se font discrets pour le moment. Mais la chaîne n’a, officiellement, pas encore commencé à communiquer sur son arrivée dans le département. Il est possible que ces " partenaires de confiance " finissent par se faire connaître au moment de l’ouverture imminente des établissements…

Big Fernand à la conquête des Outre-mer

La Réunion n’est pas le premier territoire ultramarin à avoir son restaurant Big Fernand. L’enseigne s’est implantée l’an passé en Martinique. Une opération couronnée de succès. Fort de cette expérience, Big Fernand part à la conquête d’autres territoires ultramarins.

La Réunion n’a pas été choisie par hasard. Ces dernières années, les établissements de restauration rapide poussent comme des champignons dans le département. Les enseignes historiques McDonald’s et Quick doivent aujourd’hui composer avec d’autres rois du fast-food : Nabab, O’Tacos, Fresh Burritos, Burger King, Waffle Factory… Une concurrence qui s’est accélérée ces cinq dernières années. Les patrons de l’industrie de la restauration rapide ne s’y sont pas trompés : les Réunionnais sont accros au fast-food. C’était un marché à prendre il y a encore deux décennies, aujourd’hui, c’est un marché engorgé.

Pourtant on a l’impression que tous les six mois, un nouvel établissement ouvre quelque part sur l’île. Comment expliquer cela ? Premier élément de réponse, les Réunionnais aiment vraiment beaucoup la restauration rapide, le taux de croissance des fast food à La Réunion est supérieur à celui sur le territoire national.

Le secteur du burger déjà engorgé

Pour réussir à nous faire avaler leurs tacos, kebabs, burgers, burritos et autres junk food et surtout, continuer à faire tourner et prospérer leurs business, les rois de la restauration rapide misent sur un facteur qui fait toute la différence : la diversité. Chaque enseigne a sa spécialité et en général, elles essaient de ne pas marcher sur les plates-bandes des unes et des autres. En comptant les fast-food péi, food trucks etc, on pourrait manger dans un établissement de restauration rapide différent chaque jour tellement il y a du choix. 


La concurrence est pourtant déjà âpre dans le secteur de la restauration rapide spécialisée dans le burger avec des poids lourds américain dont la réputation n'est plus à faire. Cela n’effraie pas pour autant l’enseigne Big Fernand qui compte se démarquer en arrivant avec une plus value : " le burger gourmet ", c’est là-dessus que la marque s’est construit une réputation solide  " tous nos produits sont frais, français et de qualité. De plus nous accueillons nos clients dans une ambiance chaleureuse et franchouillarde, et tout ça servi rapidement. C'est la combinaison de ces 3 piliers de notre enseigne qui nous permet de pouvoir faire la différence avec nos concurrents. "

Big Fernand, une ascension fulgurante

Le premier restaurant de l’enseigne a ouvert à Paris en 2012. Depuis, Big Fernand n’a cessé de croître. Aujourd’hui, la marque recense plus d’une quarantaine d’établissements à Paris, en province et quatre à l’international, à Hong Kong, Dubaï et Londres. Une succès story à la française qui a valu à l’enseigne d’être classée à la 29ème place sur 500 dans le classement " Les champions de la croissance 2016 " par les Échos. Big Fernand c’est un chiffre d’affaires de 6,7 millions d’euros en 2015.

Une ascension fulgurante mais l’enseigne branchée arrivera-t-elle à se faire une place dans le paysage déjà très saturé de la restauration rapide à La Réunion? Réponse fin 2019… 

fh/www.ipreunion.com

   

7 Commentaire(s)

SailorMoon, Posté
Au lieu d'implanter des chaînes de fast-food qui vont nous faire crever, que CERTAINS revende la saleté de licence qu'il laisse périmer INTENTIONNELLEMENT et laissez les IKEA, ZARA, PRIMARK et j'en passe s'installer chez nous pour qu'on arrête de se faire plumer !! BIG FERNAND va en créer des BIG MAMAS/PAPAS/MARMAY !!
Ti caf bord mer, Posté
Mallebouffe égal obeisite d ou maladie cardiovasculaire le prix a payer de la mondialisation stop au suicide alimentaire
Candide, Posté
Ecore et toujours de la malbouffe à n'importe quelle heure de la journée ! Les réunionnais vont continuer sur cette belle lancée .... BIG AND FAT !
Réunionnaise, Posté
Trop c trop encore des cochoneries pour nos enfants. rien ne remplacera a ma barquette équilibrée créole. Vive ma cuisine créole.
Sandroche, Posté
En route vers l obésité ... berk
Fanfan, Posté
Quel dommage au pays du bouchon, du samoussa, de la croquette poulet, des beignets bringelles de manger toutes ces cochonneries des fast food. Il est plus sain aussi de manger les barquettes de caris pays.
Ferrznd, depuis son mobile, Posté
Le problème c'est que l'on sera toujours à la réunion, produits dégradés et personnel incompétent... Voir les autres enseignes de fast-food, je l'invente pas...