[LIVE - Photos/VIDEO] La République en marche en campagne pour les Européennes :

Nathalie Loiseau "l'Europe a besoin de La Réunion"


Publié / Actualisé
Nathalie Loiseau, tête de la liste "Renaissance" de la République en marche (LREM) pour les élections européennes de mai prochain, arrive à La Réunion ce dimanche 14 avril 2019. Accompagnée par le Réunionnais Stéphane Bijoux, dixième candidat de la liste, elle rencontrera des agriculteurs, des entrepreneurs, des associations... Sur l'île où la cote d'Emmanuel Macron et de son parti LREM ne sont pas au plus haut, ils devront convaincre... Dur dur... Suivez-nous, nous sommes en live.
Nathalie Loiseau, tête de la liste "Renaissance" de la République en marche (LREM) pour les élections européennes de mai prochain, arrive à La Réunion ce dimanche 14 avril 2019. Accompagnée par le Réunionnais Stéphane Bijoux, dixième candidat de la liste, elle rencontrera des agriculteurs, des entrepreneurs, des associations... Sur l'île où la cote d'Emmanuel Macron et de son parti LREM ne sont pas au plus haut, ils devront convaincre... Dur dur... Suivez-nous, nous sommes en live.

Nathalie Loiseau est en meeting devant 300 personnes au Ciné Palmes de Sainte-Marie. Suivez le direct de notre journaliste

  • IPR

    C'est la fin du meeting. Un moment d'échange est prévu avec les sympathisants de la LREM

  • IPR

    Au fil du discours

    "Je suis venue vous parler de vous", "je suis dans un endroit multicolore, multiculturel, un endroit que j'aime" dit Nathalie Loiseau.

    "La Réunion est une chance pour l'Europe, et l'Europe est une chance pour La Réunion" estime-elle

    "Cela fait trois ans que la Grande Bretagne essaye de sortir de l'Europe sans y arriver" dit-elle ensuite pour appuyer son propos sur l'importance d'appartenir à l'Union européenne.

    Elle attaque ensuite le chapitre de la biodiversité "qu'il faut protéger dans cette île fragile". Elle plaide en faveur des énergies renouvelables

    Elle souligne "j'ai longtemps discuté avec toi Didier 'Robert - ndlr) de ce qui est bon pour La Réunion. Nous avons parlé de continuité territoriale"

    • Dans le cadre d'une "Europe sociale", "nous proposons que l'Europe fasse des prêts à taux 0 qui seront remboursés uniquement s'ils ont ensuite les moyens de le faire"

    • Le pays, cette île n'ont jamais été fermés aux autres, mais on ne peut pas laisser des jeunes Réunionnais au chômage et employer de la main d'œuvre à bas coût"

    • La concurrence en matière de main d'œuvre ne se fait pas entre les Polonais, les Hongrois et les jeunes Réunionnais, mais entre les Chinois et les autres pays de main d'œuvre à bas coût"

    • A propos des migrants : "je sais que des personnes arrivent par bateau. Ça pose des questions aux Réunionnais qui se demandent si on peut venir sans être invités. Je sais que beaucoup de vos grand parents sont arriver dans l'île par bateau . Je sais aussi que dans une île avec autant de difficultés et de misère ces arrivés posent problème et divisent. Nous voulons protéger nos frontières et nos valeurs. Ceux qui sont vraiment des réfugiés, il faut les accueilir dignemment et humainement, mais je n'ai pas envie que les passeurs, les criminels fassent la loi ici, à Mayotte en Guyane pour s'enrichir sur la misère humaine"

    • Elle met en garde contre l'abstention. "Vous ne votez pas beaucoup à La Réunion, il faut le faire. Il ne faut pas que le Front national soit le premier parti de France comme cela a été le cas il y a cinq ans à cause de l'abstention"

    Elle termine en souhaitant que cette année soit celle de la Renaissance (le nom de sa liste)

     

  • IPR

    Nathalie Loiseau prend la parole. Le public l'accueil debout et l''applaudit. "Koman i lé La Rényon" lance-t-elle. "Lé la" repondent les participants

  • IPR

    Stéphane Bijoux fait le show a lui tout seul. Il dmeande au public de se lever et scander "on va gagner". Les participants le font timidement

  • IPR

    La salle se remplit encore. De nombreuses personnes sont arrivées depuis le début du meeting. Il y maintenant plus de 300 personnes, mais l'ambiance n'est pas très chaleureuse

  • IPR

    Stéphane Bijoux se demande pourquoi "nous continuons à importer autant de choses que nous savons fabriquer ici. Il faut arrêter avec le syndrome de France et l'Europe peut nous y aider"

    "Nous voulons une Europe qui nous protège et qui nous respecte" "Alon mont bana la kosa nou lé kapab fé kan nou mèt ansamb" clame-t-il

    Stéphane Bijoux lance "on a voulu nous faire admettre qu'il faut avoir peur de l'autre", allusion aux déclarations de Marine Le Pen à propos des migrants.

  • IPR

    Le local de l'étape, comprenez le journaliste réunionnais Stéphane Bijoux prend la parole.

    "Je ressens l'esprit de famille lorsque je suis avec vous" dit-il en s'adressant au public. "Je sais que je peux compter sur vous et vous pourrez compter sur moi" affirme-t-il.

    Stéphane Bijoux dit au public "j'entends le murmure de vos rêves"

    "Allons changer l'Europe pour mieux changer La Réunion" dit-il

    "On ne me fera pas croire que l'éloignement justifie la valse des étiquettes" commente Stéphane Bijoux à propos de la vie chère

  • IPR

    Le sénateur LREM Michel Dennemont prend la parole à son tour

    "Nous avons eu une belle surprise il y a dix jours en apprenant la candidature du Réunionnais Stéphane Bijoux à la 10ème place" et "il est donc certain qu'il sera élu" lance le sénateur

    Il rappellele "rôle important" que joue l'Europe à La Réunion. Il demande à Stéphane Bijoux d'être le porte parole de La Réunion au parlement européen

  • IPR

    L'animatrice du meeting trouve que l'ambiance n'est pas très chaude. Elle demande au public d'agiter les drapeau européens qui ont été remis à l'entrée de la salle. Le public se lève à moitié et secouent les fanions sur fond de musique. L'ambiance se réchauffe à peine.

  • IPR

    Deux personnes revétus de gilets jaunes ont voulu entrer dans la salle de cinéma. Le service d'ordre s'y est opposé. Il n'y a pas eu de heurts

  • IPR

    La parole est à Didier Robert

    Il se dit très heureux de la présence du Réunionnais Stéphane Bijoux sur la liste de la LREM. Il détaille les financements versés à La Réunion par l'Europe. "Des millliers de jeunes Réunionnais bénéficient tous les ans des crédits de formation alloués par l'Europe", "les petites et les moyennes entreprises bénéficient elles aussi du soutien de l'Europe" dit-il

    Il demande "aux Réunionnaises et au Réunionnais de soutenir la liste de Nathalie Loiseau"

  • IPR

    [DISCOURS]

    Le meeting a commencé. Farid Mangrolia, chef de file de la LREM, à La Réunion explique pourquoi "il est imoprtant de voter pour Nathalie Loiseau".

    Michel Dennemont, sénateur LREM, est assis à la droite de Nathalie Loiseau

    Didier Robert est assis à la tribune à la gauche de Nathaie Loiseau et à la droite de Stéphane Bijou, le journaliste candidat

  • IPR

    Nathalie Loiseau vient d'arriver. La salle de cinéma a fait le plein. Environ 200 personnes sont présentes

  • IPR

    [Il y a aussi Didier Robert]

    Didier Robert, président du Conseil régional, arrive au meeting. Sa présence est aussi synonyme de soutien à la liste de Nathalie Loiseau

     

  • IPR

    La salle du Ciné-Palme retenu par la liste Renaissance de la LREM pour son meeting peut contenir environ 200 personnes. Cela ne devrait pas être trop compliqué de faire le plein

     

  • IPR

    [En attendant le meeting]

    Grande file d'attente devant le Ciné-Palmes à Sainte-Marie où Nathalie Loiseau doit tenir un meeting. Parmi les personnalités on reconnaît le sénateur Michel Dennemont.

  • IPR

    Cyrille Melchior annonce apporter son soutien à la liste "Renaissance" de la République en marche

     

  • IPR

    Visite d'une exploitation agricole :

    Après le Cevif, Nathalie Loiseau part visiter une exploitation de canne à sucre à Saint-André

  • IPR

    Thérèse Baillif, présidente du Cevif (Collectif pour l'Élimination des Violences Intrafamiliales), après sa rencontre avec Nathalie Loiseau

    "Je ne l'ai pas sollicitée, mais c'est important que des personnes qui travaillent sur le terrain éclairent ceux qui demain seront peut-être au pouvoir et vont prendre des décisions. C'est important aujourd'hui de faire ce lien car nous ne pouvons plus travailler chacun de son côté : les technocrates d'un côté, les personnes de terrain de l'autre," explique-t-elle.

    Nathalie Loiseau "nous a simplement écoutés, et c'était important qu'on nous écoute. Nous étions d'accord sur un certain nombre de choses. (...) Ce qui est intéressant c'est qu'elle nous a demandé quels étaient vraiment nos besoins, et ensuite de les porter. Aujourd'hui nous avons exprimé nos difficultés, notre manque de moyens.(...) Une décision sera peut-être prise, notamment sur les dossier européens qui sont très compliqués pour les associations. Il faudrait qu'il y ait une instance qui s'en occupe, je crois qu'il y a eu presque une promesse dessus. Nous allons le rappeler."

    REGARDEZ :

  • IPR

    Nathalie Loiseau s'est aussi exprimée sur les migrants

    "Nous voulons protéger nos frontières et nos valeurs. Ceux qui sont vraiment des réfugiés, il faut les accueilir dignemment et humainement. Mais ceux qui s'invitent dans notre pays en détournant les procédures, il faut les raccompager rapidement, efficacement, toujours dans la dignité, mais La Réunion ne peut pas être le déversoir de ceux qui dans l'océan Indien veulent s'y rendre.

    On sait qu'il y a à La Réunion des difficultés et de la pauvreté, on comprend les inquiétudes, on veut donner à la fois un signal de fermeté et d'humanité. Ces personnes sont des êtres humains et pas des statistiques"

    Regardez

     

  • IPR

    Nathalie Loiseau a donné une courte interview à son arrivée au Cevif.

    "L'Europe est là pour aider La Réunion a réussir sa transition écologique. La Réunion est une île fragile qui a besoin de soutien

    Pour nous les outre-mer sont des avant-postes de l'Europe. Ils sont notre richesse" a-t-elle déclaré

    Regardez

  • IPR

    Nathalie Loiseau arrive au siège du Cevif à Saint-Denis

     

    La presse n'est pas autorisée à assister aux échanges.

  • IPR

    [LA PARTI FÉ BAZAR]

    Bon, à la place de la messe, Nathalie Loiseau est finalement allée faire un tour dans les allées du marché forain du Chaudron (Saint-Denis). Les vieilles recettes des candidats en campagne continue visiblement de séduire !

  • IPR

    [CONTRE LES VIOLENCES]

    C'est par une rencontre avec le collectif pour l'élimination des violences intrafamiliales (Cevif) que Nathalie Loiseau commence sa visite.

    En provenance de Paris, elle est arrivée très tôt à La Réunion ce dimanche matin. Dans son programme initial, il était prévu qu'elle particpe à une messe à l'église de Sainte-Clotilde. Cette séquence a ensuite disparu du programme rectifié.

    L'explication de cette non médiatisation se trouve peut-être dans ce message posté par Jean-Luc Mélenchon (LFI) sur son compte Twitter :

     

    A la suite de l'annulation de la messe, le chef de file de la France insoumise a commenté :

     

    Finalement Nathalie Loiseau a bien été à la messe à l'église du Chaudron, mais la médiatisation a été réduite

  • IPR

    Bonjour, bonjour, c'est dimanche et c'est aussi jour de visite pour Nathalie Loiseau, la tête de la liste "Renaissance" de la République en marche (LREM) pour les élections européennes du 26 mai 2019.

    Accompagné du journaliste réunionnais Stéphane Bijoux, 10ème sur sa liste, l'ancienne ministre aux Affaires européennes va tenter de séduire l'életorat. Tâche ardue puisque son parti n'a quasiment aucune base dans l'île.

    Allez, suivez nous, nous sommes en live

A propos

Tête de liste de La République en Marche, Nathalie Loiseau sera pour deux jours à La Réunion : du dimanche 14 au lundi 15 avril 2019. Elle sera accompagnée tout au long de son déplacement par le Réunionnais Stéphane Bijoux, dixième candidat de la liste 'Renaissance'.

PROGRAMME de Nathalie Loiseau

• Dimanche 14 avril

05h30 : Arrivée de Nathalie Loiseau à l’aéroport de La Réunion Roland Garros

11h15 : Rencontre avec l’Association CEVIF (collectif pour l'élimination des violences intrafamiliales)

15h00 : Visite d"une exploitation agricole

18h30 : Réunion publique de la liste Renaissance  au CinéPalmes à Sainte-Marie

19h45 : Échanges avec les militants LREM Réunion - au CinéPalmes à Sainte-Marie

• Lundi 15 avril

10h30 : Rencontre avec des jeunes en formation au Centre Campus Pro

14h30 : Visite de l’entreprise Ti-Tang Récup

17h00 : Conférence de presse

19h00 : Intervention au journal télévisé Réunion la 1ère

23h30 : Départ pour Paris

www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Bzrbara, Posté
IPR fait un publi reportage pour larme !
Incroyable !
Mort de rire , Posté
Té macatia était la , Lo boug na per de rien
Macatia, Posté
Par la présence de notre gaulois Didix, je ne voterai pas et je ne ferai pas voter mes amis en faveur de cette liste.