Elle réagit aux annonces d'Annick Girardin :

Éricka Bareigts interpelle sur le manque de matériel de protection


Publié / Actualisé
Annick Girardin a annoncé que tous les passagers débarquant à La Réunion seront regroupés dans des centres d'hébergement pendant 14 jours afin d'éviter toute contamination. Elle a aussi évoqué la problématique du manque de masque sur l'île. La députée Ericka Bareigts, qui s'est entretenue avec la ministre, réagit à ces annonces. Nous publions son communiqué ci-dessous. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Annick Girardin a annoncé que tous les passagers débarquant à La Réunion seront regroupés dans des centres d'hébergement pendant 14 jours afin d'éviter toute contamination. Elle a aussi évoqué la problématique du manque de masque sur l'île. La députée Ericka Bareigts, qui s'est entretenue avec la ministre, réagit à ces annonces. Nous publions son communiqué ci-dessous. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Dans le cadre du suivi de la crise COVID-19 les parlementaires de La Réunion se sont entretenus avec la ministre des Outre-mer Annick Girardin.
La ministre a confirmé une avancée majeure : la bataille du confinement aménagé obligatoire des voyageurs arrivant à La Réunion a été gagnée.

Dès le 6 mars dernier, puis à de multiples reprises, j'ai demandé au préfet de La Réunion et à la ministre des Outre- mer d'appliquer un suivi particulier pour les voyageurs arrivant sur notre île. Je rappelle que les cas importés représentent 90% des personnes testées positives au COVID-19.

La demande a été entendue et je m’en réjouis, même si je regrette les hésitations et le manque de réactivité du gouvernement qui nous ont fait perdre une avance précieuse sur l’épidémie. Concernant les masques que nous avons demandé pour protéger les soignants, les personnels d’EHPAD et les aides à domicile, la ministre des Outre-mer nous a annoncé, à mon plus grand étonnement, que La Réunion aurait déjà reçu son quota de masques issus
de la stratégie nationale en deux commandes, l’une le 6 février, l’autre le 23 mars.

Ce sont donc 425.000 masques qui seraient présents sur notre île. Pourtant, je suis régulièrement interpellée sur le manque de matériel de protection
permettant à ces personnels d’exercer leurs missions dans des conditions sécurisées pour eux-mêmes et pour leurs patients.

Notre territoire, particulièrement sensible sur le plan sanitaire, souffre d’un manque de places évidents pour nos seniors en EHPAD (122,6 places pour 1.000 personnes de plus de 75 ans en Hexagone contre 47 places à La Réunion) et d’une surmortalité due aux maladies cardio-vasculaires et au diabète dont le taux à La Réunion est plus de deux fois supérieur à la moyenne nationale. Nous le savons, les malades au long cours, ainsi que les seniors, représentent les personnes les plus vulnérables face au COVID-19.

Où sont les 425 000 masques ?

La gestion coordonnées et transparente et la distribution des masques en quantité nécessaire aux personnes qui prennent des risques quotidiennement pour assurer la réponse efficace de notre territoire face à la crise devrait donc aujourd’hui constituer une priorité absolue de l’État. Après l’épisode regrettable concernant le stock périmé qui a été distribué dernièrement, je demande à nouveau au gouvernement de se mobiliser pleinement sur ce sujet.

Éricka Bareigts, Députée de La Réunion

   

Mots clés :

    7 Commentaire(s)

    Philippeboisvilliers2116@gmail.com, Posté
    Bien réagi
    Clack Hanoo, Posté
    À voir la frénésie médiatique post 1er tour des municipales, et la teneur de certains commentaires, elle est toujours en campagne pour le 2ème tour. La problématique est pourtant simple, La Réunion a été logée à la même enseigne que la métropole, et la pénurie à été...partagée; nous lé pas plus, nous lé pas moins. Le confinement demandé ne pouvait matériellement pas être opéré (20 000 réunionnais qui devaient rentrer au pays. Et leur permettre de rentrer était une question d'humanité. Si le confinement strict demandé à pu être mis en place maintenant.... C'est que le nombre de passagers concerné est désormais moins important et que c'est devenu "gérable".Pour l'instant nous sommes les moins touchés... et nous guelons le plus... pendant la crise. Notre étiquette de " danseuse des tropiques" risque de revenir
    Phénix, Posté
    Je suis outrée par le comportement laxiste de ce gouvernement !!! À quoi ça sert de faire de grandes écoles, si c'est pour être aussi NEUNEU !!! #nouveauprésidentplease
    Dinosaures, Posté
    Notre Grand Président de Région Didix 1er, pharaon de son état qui règne sur la pyramide inversé nous a t-il pas promis 1,6 million de masques la semaine dernière. Où sont ces masques? peut-être là où se trouve les 2000 bus du trans eco express en attendant la fin improbable de la NRL décriée dans le monde entier par son coÃ"t exorbitant que les contribuables réunionnais doivent payer.
    Volcan974, Posté
    Une ministre Dom Tom dépassé par les..événements comme son gouvernement
    Marc974, Posté
    A quoi servent les députés ? C'est très facile de critiquer sur le modèle bello ou ratenon ou c'est faire le buzz inutilement pour être présent médiatiquement avant les élections
    La vérité si je mens !, Posté
    Il faut suivre la bareigts suite à ces différentes interventions . Les esprits chagrins pourraient penser : Menacée de mort médiatique, Éricka Bareigts, députée de La Réunion se soigne à la chloroquine !
    A ces élections municipales quand tu nous tiens ...