21
Aoû

    Conseil général - Aide à la personne

    Le répit-repos pour les personnes âgées et handicapées

    Nassimah Dindar, présidente du conseil général et du GIP SAP (groupement d'intérêt public dédié au développement des services d'aide à la personne), a présenté le nouveau dispositif "Répit repos" ce mardi 3 avril 2012 au cours d'une conférence de presse. Le dispositif vise à soulager les familles en charge de personnes dépendantes ou en situation de handicap. A noter que La Réunion compte 44 000 aidants familiaux, c'est-à-dire, 44 000 personnes qui aident et soutiennent un parent, une personne âgée et/ou porteuse d'un handicap.
    Posté par IPR
    Illustration : Mardi 3 avril 2012 - Présentation du dispositif Repit-Repos
    Le dispositif vise à accorder aux aidants familiaux, souvent épuisés et isolés, un peu de répit, tout en améliorant les conditions de vie des personnes fragiles dont ils ont la responsabilité. Pour leur venir en aide, le conseil général a mis en place une palette de services auxquels l'aidant pourrait faire appel, en fonction de sa situation et de ses besoins, afin de le soulager au quotidien.

    La bourse d'heures est le premier volet de cette palette de services. L'aidant pourra faire appel à une aide au répit, grâce à laquelle il sera remplacé à domicile par un professionnel formé pour se reposer. L'autre service de ce premier volet est l'accompagnement de l'aidant au domicile, où un professionnel l'accompagnera à son domicile pour lui permettre d'acquérir ou de retrouver une certaine autonomie individuelle et sociétale.

    Le deuxième volet du dispositif consiste à proposer une offre d'accueil aux aidants et à la personne handicapée ou âgée, sur un temps court, entre 2 et 4 jours, dans les centres de loisirs avec hébergement, tels que le village Corail à Saint-Gilles les Bains, le village des Sources à Cilaos ou encore l'auberge de jeunesse de l'Entre-Deux.

    Enfin, le troisième volet concerne l'accueil de jour et l'accueil temporaire en famille d'accueil. L'hébergement temporaire en famille d'accueil constitue une alternative entre le maintien à domicile et l'hébergement en établissement. Chaque famille peut accueillir jusqu'à trois personnes à son domicile. A ce jour, sur le territoire réunionnais, 443 familles d'accueil proposent 769 places d'accueil permanent et 36 places d'accueil temporaire.

    Nassimah Dindar a précisé que le dispositif Répit-repos a été mis en place depuis le début de l'année 2012. 63 personnes âgées et porteuses de handicap ont ainsi pu bénéficier d'une aide soulageant l'aidant familial et garantissant une qualité de prise en charge ; et 190 personnes aidants et aidées ont bénéficié d'un séjour Grand Air.

    Pour en savoir plus sur le dispositif, un numéro vert est à disposition du public : le 0 800 53 00 02.

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !