Elections législatives - 2e circonscription :

Huguette Bello lance le mouvement "Pour La Réunion"


Publié / Actualisé
C'est lors d'un meeting au Ciné Cambaie à Saint-Paul ce dimanche 13 mai 2012 que la députée sortante Huguette Bello, récemment exclue du PCR, a annoncé la création d'un mouvement politique, intitulé "Pour La Réunion". C'est sous cette bannière qu'elle portera sa candidature aux législatives, dont le 1er tour aura lieu le 10 juin prochain. Plus de 600 personnes étaient venues soutenir Huguette Bello pour le lancement de cette nouvelle structure politique.
C'est lors d'un meeting au Ciné Cambaie à Saint-Paul ce dimanche 13 mai 2012 que la députée sortante Huguette Bello, récemment exclue du PCR, a annoncé la création d'un mouvement politique, intitulé "Pour La Réunion". C'est sous cette bannière qu'elle portera sa candidature aux législatives, dont le 1er tour aura lieu le 10 juin prochain. Plus de 600 personnes étaient venues soutenir Huguette Bello pour le lancement de cette nouvelle structure politique.
D'une capacité de 500 personnes, la salle 1 du Ciné Cambaie était pleine pour le rassemblement du comité de soutien à Huguette Bello. Venus de Saint-Paul, du Port, de la Possession, mais aussi de Saint-Pierre, Saint-Louis, Saint-André, ou encore Sainte-Suzanne, tous ont assisté à la création d'un nouveau mouvement politique à La Réunion. Un mouvement qui aura pour mots d'ordre de "ne pas enfermer, ne pas distinguer, ne pas exclure", mais au contraire, de "rassembler, comprendre et favoriser l'émergence d'idées nouvelles", explique Huguette Bello.

"Je n'ai jamais rêvé de créer une structure politique, mais comme la législation des élections législatives nous oblige à nous rattacher à une formation politique, nous devions innover", précise-t-elle toutefois. L'emploi et la lutte contre la vie chère sont les deux grands axes du programme de cette nouvelle formation, qui s'engage aussi à mettre aussi à faciliter l'accès au logement et à la santé, à développer le tourisme et la politique environnementale de La Réunion, et enfin à porter un soin particulier à la politique culturelle de l'île.

"Nous fêtons aujourd'hui la naissance de notre mouvement Pour La Réunion, c'est encore un enfant avec de petits moyens, mais ti pas, ti pas, nou va arivé. Chemin la liberté, chemin l'égalité, sa lé long' mais ti pas, ti pas, nou va arivé", a déclaré Huguette Bello avec ardeur, et sous une standing ovation de la foule.

Avant cela, la députée sortante de la 2e circonscription est revenue sur l'élection de François Hollande le 6 mai dernier. "Depuis le 6 mai, le champ des possibles s'est élargi, même si on sait que les problèmes ne vont pas se régler d'un coup", a-t-elle annoncé. Huguette Bello est aussi revenue sur son exclusion du parti communiste : "Les dirigeants du parti ont renié la priorité aux sortants, ils ont perdu de vue la parité. Chez eux, il n'y a aucune cavalière, et en faisant cela, ils tournent le dos à la moitié de la population réunionnaise".

"La colère, l'incompréhension, l'indignation ne sont pas effacés, mais nous avons trouvé une réponse à leur réaction ensemble, grâce à votre soutien", a dit Huguette Bello aux personnes rassemblées. "C'est ensemble que nous avançons", poursuit-elle.

Quelques minutes plus tôt, le premier adjoint de Saint-Paul, Jean-Marc Gamarus, avait lui aussi dénoncé l'attitude du PCR : "Huguette Bello a été victime d'une tentative de mise à mort politique de la part des dirigeants du canal historique du PCR. Comment ne pas protester contre cette injustice ? Comment ne pas s'indigner de ces basses attaques ?", a-t-il questionné. Avant de s'adresser à Jean-Yves Langenier, candidat PCR dans la 2e circonscription : "Va dire à ton maître que nous condamnons l'injustice, la division, la cassure, l'exclusion, la guerre fratricide".

Jean-Marc Gamarus a poursuivi en lançant au public : "Il y a un proverbe qui dit "Si tu veux marcher vite, marche seul, si tu veux marcher loin, marche avec les autres". Souvenez-vous que Huguette Bello a choisi de marcher avec vous".

Peu avant, quelques membres du comité de soutien à Huguette Bello ont également pris la parole. Tour à tour, Emmanuel Séraphin, adjoint à la mairie de Saint-Paul, Marcelle Puy, membre du conseil municipal de la Possession, l'avocate Vanessa About, ou encore Olivier Hoareau, suppléant d'Huguette Bello pour les législatives, ont rappelé les combats d'Huguette Bello en tant que députée-maire. Place de la femme dans la société, protection de la femme et de l'enfant, politique de proximité, combat contre le chômage, ont été cités parmi d'autres avancées.

Ces soutiens ont également souligné les qualités d'Huguette Bello : "courage", "respect", "partage", "solidarité", "détermination", "dépassement de soi", ont été les mots employés pour décrire la députée sortante.

Le meeting s'est achevé en musique, par les prestations de Ti Loun et Firmin Viry, entonnant "Chemin Grands Bois sa lé long', Ti pas ti pas, narivé"...

   

10 Commentaire(s)

Lucidité, Posté
Face à l'avalanche des critiques contre la méthode infamante de bello et son clan de faire de la politique- des idées? non, des insultes!, des projets? non, des ladilafé! un programme? non, de la haine! - la futur ex député lache ses chiens de gardes qui eux aussi tombent dans la boue des insinuations calomnieuses...
Décidement la bassesse est contagieuse....!
Sagesse, Posté
Les rouges se déchaînent ; Mme Bello et M. Gamarus scandalisent les âmes pures du PCR : mais en plus d'être pures je crois que ces belles âmes sont aussi sourdes et aveugles. Ont-elle frémi quand Mme Bello a été attaquée, quand Mme Gaud UMP a été promue aux régionales, quand Jocelyne Lauret a été installée sur la liste Bénard, quand Sinimalé a bénéficié du soutien actif du parti, quand Y.Pausé a été salie avec de vulgaires surnoms à Ste Suzanne, quand après avoir été adulée Mme Dindar est traitée comme une pestiférée, quand on envoie Ratenon contre Eric Fruteau, quand Roland Robert envoie la maman d'un bébé d'1 mois en mission à Mafate, quand M. Langenier fait huer Mme Bello en réunion, quand Témoignages s'acharne tous les jours contre la populaire députée, quand quand quand. Ils sont aveugles et sourds ou alors eux aussi, ils ont peur du MAÎTRE comme l'esclave oui l'esclave avait peur du maître ?
Dock 974, Posté
J'ai lu avec attention le discours de Mme Bello et je me pose la question" Pourqui vous vous prenez Mme ,comment osez vous parlez de respect alors que pour vos anciens amis militants ,vous n'en avez jamais eu surtout dans la 5èmè circonscription. Au lieu de parler de dignité respect etc,commencer à nettoyer chez vous,et ensuite demandez vous ce que vous aurez le 18 Juin Mme.Pareille pour votre rocket de syndicalisme à la noix.A plus loin Mme et Mrs les adjoints de S t Paul
Aimé, Posté
Face à l'insulte, la trahison, l'agressivité, la terreur, il y a la constance, la loyauté, la sagesse d'un Jean Yves Langenier. Les chiens abois la charrue passe comme on dit! Elle pourra imposer son diktat a son nouveau mouvement. Et là ceux qui la suivent pour le moment verront c'est quoi la dictature. Un peu comme les employés communaux à St Paul qui en ont deja marre des methodes d'un autre age de la futur ex députée !
Fabienne ablancourt, Posté
Ce que je lis ce matin sur cette reunion de bello ici et ailleurs me déçoit pire m'enrage!
On se croirait revenu aux années 60 !
Qu'est-ce donc cette manière de faire de la politique? Par l'insulte, le mépris, l'insinuation? Une politique focalisée sur les attaques de personne? Une politique de ladi-lafé?

C'est cela que l'on propose aux réunionnais en 2012 alors que nous sommes dans une situation de crise exceptionnelle? Avec chaque trimestre depuis 3 ans une augmentation de plus de 2 Points du chômage?

"Va dire à ton maître..." Peut-on faire de la politique aujourd'hui avec les stigmatisation insultantes des années 60? Peut-on encore jouer sur les fantasmes et les peurs ? Faire de Langenier, leur opposant, un esclave sans volonté, une marionnette sans personnalité propre ou faire de paul Vergès, un dictateur c'est revenir à des pratiques que l'on croyait dépassées.
C'est indigne de la république. C'est indigne d'une députée de la république.
Dans les années 60, la politique c'était cela: des attaques de bas étages, des mises en cause des individus, des attaques sur les personnes. On pensait que l'on avait progressé, à la réunion, dans la façon d'aborder les affaires de la cité, de faire de la politique.

Et Sur le fond, car seuls les projets, les propositions pour aider à améliorer la situation de tous justifient que l'on prétendent se soumettre aux votes de la population, quoi de neuf?

Bello en reste aux discours de langue de bois et aux grandes idées: non au chômage, non à la paupérisation , oui au tourisme, oui au développement. Qui peut être contre? Et surtout comment on fait?

Doit-on voir dans cette absence de propositions concrètes la cause de cette surenchère verbale envers leurs opposants?

Où est le débat d'idées? Un mouvement pourquoi faire? Pourquoi ces personnes ne parlent pas de leur idéaux? de leurs idées pour faire avancer la réunion?
Alors quoi? C'est un mouvement juste pour crier son mépris? sa haine de vergès?

Il n'est plus admissible aujourdh'ui de supporter que nos politiques agissent comme de la sorte et trahissent leur mandats et leur mission donnée par la population: oeuvrer à l'amélioration de nos vies par des projets, des actions réalistes et respectueuse.
Et vlan, Posté
Madame Bello est une grande dame de la politique qui a souffert des insultes et parfois même des coups physiques portés par ces adversaires. Comment peut-elle laisser Jean-Marc Gamarus manier l'insulte et le mépris de cette façon à l'encontre de Jean-Yves Langenier qui a toujours été à ses côtés lors depuis des années et qui a contribuer à la faire élire y compris au mandat de maire et de député qu'elle occupe encore. Madame Bello est une grande dame de la politique, c'est ce que je pensais jusqu'au ce dimanche
25 mars 62, Posté
mr gamarus un peu de retenu svp
Bénédicte, Posté
Oh Variante, ne parlez pas de bilan à celui qui se présente pour la 1ère fois, M.Langenier non plus n'a pas de bilan car il n'est pas sortant : posez la question à Mme Bello, elle est sortante de la 2ème et installez vous confortablement pour l'écouter car la dame, chacun le reconnaît a été sur tous les fronts.
Oh Variante, ne reprochez à Mme Bello d'avoir reçu le soutien de gens de la droute ultra réactionnaire (Qui ?) car vous condamneriez M.Vergès de renoncer à Mme Gaud quia eu sa carte UMP, par exemple et à tellement d'autres...
Oh Variante, ouvrez les yeux et plutôt fermez les yeux et laissez vous emporter par le chant d'espoir de Firmin Viry, oui Variante, il était là...
Variante, Posté
Quel est le bilan personnel de Jean-Marc Gamarus pour qu'il se permette d'attaquer de la sorte Jean-Yves Langenier? Dans ce meeting il y avait des gens de la droite ultra réactionnaire c'est avec ça que Huguette Bello veut faire un programme pour développer La Réunion? Vraiment je m'attendais à beaucoup mieux de la part d'une dame pour qui j'ai - jusqu'à présent -, beaucoup de respect et de d'admiration
Amiral Rouge, Posté
Sacré Jean-Marc Gamarus, toujours aussi fin et aussi percutant dans "l'analyse". Invectiver de la sorte Jean-Yves Langenier révèle le niveau de ce monsieur qui à aussi l'habitude d'insulter les syndicalistes et de les faire jeter hors de la mairie de Saint-Paul...