22
Nov
  • 11:42-Fêtes de fin d'année : des collectes de jouets et de vêtements avec le groupe CRC
  • 10:47-Le sentier de la canalisation des Orangers fermé jusqu'au 25 novembre
  • 10:41-Natation - Médailles et records pour les Réunionnais aux championnats de France en petit bassin
  • 09:05-Fin de la grève chez Citalis, un accord trouvé ce vendredi soir
  • 08:25-Saint-Denis - Un grand concert de solidarité pour les gramounes à l'église de la Trinité
  • 08:24-La Journée internationale des droits de l'enfant célébrée à Saint-Paul
  • 08:14-Détournement du courrier de l'Union régionale : Max Banon appelle ses camarades de la CGTR à le soutenir au commissariat

Servis malgache chez Gramoun Lélé

À la mémoire des ancêtres

La Réunion, terre plurielle et multiculturelle, est riche de nombreuses traditions religieuses. Parmi elles le servis malgache est sans doute l'une des plus spectaculaires mais aussi des plus méconnues. Pratiqué par les Réunionnais d'origine malgache, le rite est entièrement dédié à la gloire des ancêtres
Posté par IPR
Illustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Recueillement et fascination    Photo Bruno Bamba
Illustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  L'esprit quitte le corps  Photo Bruno BambaIllustration : Le "velosy", cérémonie d'ouverture du servis malgache à 6 heures du matin  Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Le sacrifice du b?uf  Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  La s?ur de gramoun Lélé détient le pouvoir  Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Le "vely maso", moment de transmission entre les anciens et les jeunes  Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Invocation des ancêtres    Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Honneur aux ancêtres    Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Moment de communion    Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Moment de communion    Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Madame Lélé veille au respect des lieux    Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Prière pour les ancêtres    Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Invocation des ancêtres    Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Moment de partage dans la joie    Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Moment de communion    Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Le feu pour perpétuer la mémoire des ancêtres    Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Moment de partage dans la joie  Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Recueillement et fascination    Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Prière devant les offrandes    Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Honorer les ancêtres d'une seule voix et d'un seul c?ur  Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  Recueillement et fascination    Photo Bruno BambaIllustration : Servis malgache à Saint-Benoît -  La "lozo" est célébrée à minuit    Photo Bruno Bamba
"Fé sonn roulèr ti frèr a swar kaz granmèr" ("fais résonner ton tambour, petit frère ce soir chez grand-mère" - en créole réunionnais) chante Thierry Gauliris du groupe Baster. Le servis malgache, également appelé servis kabaré, inspire souvent les artistes locaux. Mais si tout le monde ou presque sait que le servis malgache se pratique dans les "kour" (jardin en créole réunionnais), peu nombreux sont les non-pratiquants qui y ont déjà assisté.
Il est vrai que le rite réunit en général uniquement les membres d'une même famille et ses proches amis. Les pratiquants s'invitent et se reçoivent entre eux n'hésitant pas à faire le tour de l'île pour honorer leurs ancêtres.
Car c'est entièrement à la gloire et à l'honneur des ascendants que sont célébrées ces cérémonies religieuses fortement imprégnées de mysticisme. Ce qui provoque parfois chez certains Réunionnais un sentiment de crainte uniquement basé sur la méconnaissance du rite.

Démystification

L'un des principaux lieux de célébration des servis malgaches se trouve à Saint-Benoît chez Gramoun Lélé, l'un des plus grands chantres du maloya décédé en novembre 2004. Chaque année en novembre des centaines de personnes se retrouvent pendant deux jours pour prier, se recueillir et faire la fête. Car au terme de la cérémonie purement religieuse célébrée au son du maloya et au rythme des danses, de nombreux artistes se relayent jusqu'au petit matin au roulèr, au kayamb et au pikèr (instruments traditionnels réunionnais).
Imaz Press Réunion vous ouvre les portes d'un servis kabaré... en toute démystification. Thierry Gauliris le chante si bien: "dann servis kabaré lespri, le kor, le kèr lé la, dann servis kabaré toulmoun lé invité" (au servis kabaré, l'esprit, le coprs, le c?ur sont là, au servis kabaré tout le monde est invité - en créole réunionnais).

1 Commentaire(s)

Maevaa, Posté
super jadore ls foto loti ceremonie na lér danzéré chapo a la fami philéas