Lutte contre la vie chère :

Prix : le COSPAR vérifie


Publié / Actualisé
Le COSPAR (collectif contre la vie chère) a vérifié ce mercredi matin 8 avril 2009 que la baisse des prix sur 250 produits de consommation courante est bien appliquée dans les surfaces de vente. À l'issue sa vérification dans les rayons de Carrefour Sainte-Clotilde Jean-Hugues Ratenon, porte-parole du collectif s'est déclaré "satisfait". Il a noté une différence globale de 48,80 euros entre les anciens et les nouveaux prix de 83 produits. Les consommateurs semblent moins convaincus. Interrogés à la sortie du magasin, la plupart d'entre eux affirment soit que les tarifs sont les mêmes, soit que les articles concernés ne les intéressent pas. Amaury Lavigne, représentant de la grande distribution note pour sa part que "la grande distribution ne pourra pas baisser davantage les prix".
Le COSPAR (collectif contre la vie chère) a vérifié ce mercredi matin 8 avril 2009 que la baisse des prix sur 250 produits de consommation courante est bien appliquée dans les surfaces de vente. À l'issue sa vérification dans les rayons de Carrefour Sainte-Clotilde Jean-Hugues Ratenon, porte-parole du collectif s'est déclaré "satisfait". Il a noté une différence globale de 48,80 euros entre les anciens et les nouveaux prix de 83 produits. Les consommateurs semblent moins convaincus. Interrogés à la sortie du magasin, la plupart d'entre eux affirment soit que les tarifs sont les mêmes, soit que les articles concernés ne les intéressent pas. Amaury Lavigne, représentant de la grande distribution note pour sa part que "la grande distribution ne pourra pas baisser davantage les prix".
Ce qui fait confirmer à Jean-Hugues Ratenon l'intention du COSPAR d'?uvrer pour la baisse du coût du fret aérien et maritime ainsi que des taux de la TVA et de l'octroi de mer. "Les baisses actées par l'accord signé le 31 mars entre le COSPAR et la grande distribution sur 250 produits ne sont qu'une première étape. Notre combat continue pour arriver à une diminution de 20% sur 500 articles" rappelle le porte-parole du collectif.

En attendant cette prochaine étape, le COSPAR se dit plutôt satisfait. "L'accord est respecté. Les prix des produits concernés a baissé. Dommage par contre que la signalétique ne soit pas plus indicative. Par exemple, les anciens tarifs ne sont pas affichés" commente Jean-Paul Panechou, membre du COSPAR. À noter qu'après avoir choisi 83 articles "susceptibles d'être le plus acheté par les consommateurs et avoir fait le total de leur coût, le collectif souligne "une baisse globale de 48,80 euros par rapport aux anciens prix".

Le COSPAR espère que les baisses continueront d'être appliquées conformément à l'accord. Le collectif va d'ailleurs déposer la liste complète des articles sur le bureau de la direction départementale de la répression des fraudes afin, dit Jean-Hugues Ratenon "qu'elle veille au respect des engagements". Amaury Lavigne a pour sa part réaffirmé vouloir les respecter.

Le bémol de cette première journée de baisse vient des consommateurs. Peu d'entre eux jugent que le coût de leur caddie a baissé et les autres notent que les produits concernés ne les intéressent pas.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !