Sainte-Rose - Inauguration :

La centrale hydroélectrique s'agrandit


Publié / Actualisé
EDF a inauguré, ce vendredi 9 juillet 2010, l'extension de la centrale hydroélectrique de la Rivière de l'Est à Sainte-Rose. Une 4ème turbine et un 4ème réservoir complètent ainsi l'installation. Cette extension permet le renforcement de l'équipement hydraulique du site, tout en répondant aux besoins croissants de l'île en capacité électrique. Elle contribue au développement des énergies renouvelables et à l'optimisation du système énergétique réunionnais. À noter qu'EDF organisait également, ce jeudi 8 juillet, une visite de son site de stockage d'électricité à Bras des Chevrettes à Saint-André.
EDF a inauguré, ce vendredi 9 juillet 2010, l'extension de la centrale hydroélectrique de la Rivière de l'Est à Sainte-Rose. Une 4ème turbine et un 4ème réservoir complètent ainsi l'installation. Cette extension permet le renforcement de l'équipement hydraulique du site, tout en répondant aux besoins croissants de l'île en capacité électrique. Elle contribue au développement des énergies renouvelables et à l'optimisation du système énergétique réunionnais. À noter qu'EDF organisait également, ce jeudi 8 juillet, une visite de son site de stockage d'électricité à Bras des Chevrettes à Saint-André.
Avec le nouveau réservoir et la turbine qui lui est associée, la capacité de la centrale hydroélectrique passe donc de 66 à 80 MW, soit une augmentation de 25%. Une augmentation qui lui permet de faire face aux fluctuations de la demande, tout en diminuant l'impact de la production électrique sur l'environnement.

Les travaux ont duré 3 ans pour un investissement de 21 millions d'euros. Avec une puissance installée de 66 MW, l'équipement de la Rivière de l'Est représente à lui seul les deux tiers de la production hydroélectrique de l'île.

Parallèlement, EDF présentait, ce jeudi 8 juillet, son site de stockage électrique de Saint-André. Une technologie de stockage d'énergie de haute capacité que l'entreprise expérimente et souhaite étendre aux autres systèmes insulaires.

Mis en service en novembre 2009, les batteries installées sur la commune (1 MW) constituent la plus puissante unité de stockage électrochimique installée en Europe. L'investissement, qui représente 3,5 millions d'euros, est cofinancé par la Région Réunion et par l'ADEME, à hauteur de 600 000 euros chacune.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !