Après les attentats de Paris (actualisé) :

Une minute de silence en hommage aux victimes observée sur toute l'île


Publié / Actualisé
La Réunion se joint une nouvelle fois au recueillement national. Une minute de silence est observée ce lundi 16 novembre à midi à la Préfecture, dans plusieurs communes, comme Saint-André, Saint-Pierre ou Saint-Paul, ainsi que dans des établissements scolaires et à l'Université.
La Réunion se joint une nouvelle fois au recueillement national. Une minute de silence est observée ce lundi 16 novembre à midi à la Préfecture, dans plusieurs communes, comme Saint-André, Saint-Pierre ou Saint-Paul, ainsi que dans des établissements scolaires et à l'Université.

D'autres institutions ou collectivités locales ont choisi de se caler sur l'heure parisienne et organisent une minute de silence à 15h (midi en métropole). C'est notamment le cas des établissements de santé privés, gérés par le groupe Clinifutur. Les radios nationales, Europe 1 et France Inter notamment, et les radios locales, Freeedom, le groupe RTL Réunion etc, ont respecté également cette minute de silence à l'antenne.

Mairie de Saint-Paul

Le maire Joseph Sinimalé et les élus du conseil municipal de Saint-Paul, ont tenu à rendre hommage aux victimes, et aux familles endeuillées. Prés de 300 personnes se sont rassemblées sur le parvis de la Marie de Saint-Paul pour observer une minute de silence à la mémoire des disparus et en soutien aux familles des victimes de ces attaques terroristes.

Conseil départemental à Saint-Denis

Environ 150 personnes étaient réunies à 15h pour partager une minute de silence devant le Conseil départemental de Saint-Denis, en présence de Nassimah Dindar. "Une minute de silence, c’est 59 autres que nous devons mettre à contribution pour essayer de lutter contre toutes les intolérances, les intégrismes, l’obscurantisme", a défendu la présidente de département. "En tant que Conseil départemental, nous portons les valeurs et les couleurs de notre République: la liberté, l’égalité, la fraternité mais aussi la solidarité, la démocratie et les valeurs laïques", a-t-elle poursuivi pour affirmer l'importance de ce rassemblement.

Mairie du Tampon

Le maire André Thien Ah Koon a déclaré : "nous étions heureux jusqu’à présent. Nous avions oublié que le bonheur,  c’est juste du malheur qui se repose. Le malheur de notre peuple France s’est brutalement réveillé, vendredi soir à Paris.  Même à 10 000 km, nous souffrons, avec tous nos compatriotes, des morts et des blessures infligées par des fous sanguinaires à des centaines de nos frères et sœurs. Nous sommes loin de tous, mais peu importent les distances, les croyances, les convictions politiques, et nos différences.  Nous sommes plus que jamais,  lesFrançais.  Nous sommes le Bataclan, / le Stade de France. Nous sommes tout ce qui souffre, et se bat.

Mairie de la Possession

Un rassemblement d'hommage aux victimes des attentats a été organisé sur le parvis de la mairie à 15 heures. ,

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

, Posté
en hommage et par respect aux victimes , il faudrait aussi que la française des jeux (fdj) et le paris mutuel urbain ( pmu) , change leurs politique de gros tirage le 13 du mois .
à chaque fois le 13 , c'est gros lots etc...
car cette tragédie à paris s'est déroulé d'après les médias un 13 du mois , le 13/11/2015.