Attentats de Paris :

Hommage aux victimes du 13 novembre : à La Réunion aussi


Publié / Actualisé
Il y a 15 jours, le vendredi 13 novembre 2015, l'horreur se déchaînait sur Paris. 130 personnes mourraient sous les balles des assaillants de l'Etat islamique et 350 étaient blessées. Des milliers de vies, de familles, étaient à jamais perdus, brisées. Un hommage national et solennel, à ces précieuses vies gâchées est rendu ce vendredi 27 novembre. Le chef de l'Etat, attend plus de 2.000 personnes sdans la cour d'honneur de l'Hôtel national des Invalides pour cette cérémonie, à commencer par les familles des victimes et des blessés. Il a aussi demandé aux citoyens de mettre un drapeau français à leur balcons, leurs portes, leurs toits. L'appel a été entendu à La Réunion. Des habitants de Saint-Denis ont pavoisé leur balcon. D'autres qui n'avaient pas de drapeau sous la main ont fait preuve d'imagination. un habitant du centre-ville a étendu trois tee shirts, un bleu, un blanc, un rouge, les trois couleurs de la République
Il y a 15 jours, le vendredi 13 novembre 2015, l'horreur se déchaînait sur Paris. 130 personnes mourraient sous les balles des assaillants de l'Etat islamique et 350 étaient blessées. Des milliers de vies, de familles, étaient à jamais perdus, brisées. Un hommage national et solennel, à ces précieuses vies gâchées est rendu ce vendredi 27 novembre. Le chef de l'Etat, attend plus de 2.000 personnes sdans la cour d'honneur de l'Hôtel national des Invalides pour cette cérémonie, à commencer par les familles des victimes et des blessés. Il a aussi demandé aux citoyens de mettre un drapeau français à leur balcons, leurs portes, leurs toits. L'appel a été entendu à La Réunion. Des habitants de Saint-Denis ont pavoisé leur balcon. D'autres qui n'avaient pas de drapeau sous la main ont fait preuve d'imagination. un habitant du centre-ville a étendu trois tee shirts, un bleu, un blanc, un rouge, les trois couleurs de la République
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !