Recyclage :

Casud : pas de verbalisation pour les ramasseurs de chopines


Publié / Actualisé
Suite à de nombreuses demandes, la CASUD rappelle qu'aucune verbalisation à l'encontre des ramasseurs de chopines n'est prévue concernant cette activité, notamment sur le territoire du Tampon. En effet, les ramasseurs de chopines participent au recyclage et au maintien de la propreté. Il leur est simplement demandé de respecter les bornes à verres en faisant attention de ne pas les abîmer, ce qui est d'ailleurs le cas dans 90% des cas. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Suite à de nombreuses demandes, la CASUD rappelle qu'aucune verbalisation à l'encontre des ramasseurs de chopines n'est prévue concernant cette activité, notamment sur le territoire du Tampon. En effet, les ramasseurs de chopines participent au recyclage et au maintien de la propreté. Il leur est simplement demandé de respecter les bornes à verres en faisant attention de ne pas les abîmer, ce qui est d'ailleurs le cas dans 90% des cas. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
   

1 Commentaire(s)

Jojo, Posté
Et sinon pourquoi ne pas intégrer un bac spécial canettes?Certaines personnes moins égoïstes sont prêtes à faciliter la vie à ces gens qui ont le courage et le mérite de faire cette tâche ingrate (vu la faible rémunération) mais utile écologiquement parlant (moindre dépense d'énergie à préfabriquée des bouteilles).Donc bougez vous un peu dans les collectivités : au moins on saura pourquoi on paye.