Assemblée générale de la Chambre de commerce et d'industrie :

Ibrahim Patel : " les comptes sont excédentaires"


Publié / Actualisé
Les élus de la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR) se sont réunis en assemblée générale ce mercredi 11 mai 2016. Au programme : la validation après examen du budget rectifié pour l'année 2016, et pour l'ensemble des services. Le port de Saint-Gilles, celui de Sainte-Marie, le pôle formation, celui de l'innovation et de l'économie numérique ou le pôle économique ont fait l'objet d'observations avant le vote. L'ensemble de la chambre consulaire présente des comptes à l'équilibre.
Les élus de la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR) se sont réunis en assemblée générale ce mercredi 11 mai 2016. Au programme : la validation après examen du budget rectifié pour l'année 2016, et pour l'ensemble des services. Le port de Saint-Gilles, celui de Sainte-Marie, le pôle formation, celui de l'innovation et de l'économie numérique ou le pôle économique ont fait l'objet d'observations avant le vote. L'ensemble de la chambre consulaire présente des comptes à l'équilibre.

"Nous sommes excédentaires de plus de 10 millions d'euros pour la trésorerie générale", pointe le président de la chambre consulaire, avant de débuter l'assemblée.  "Les comptes sont excédentaires, alors qu'à notre arrivée, le port de Saint-Gilles était déficitaire depuis son existence. Le Port de Sainte-Marie est également excédentaire mais reste fragile" ajoute t-il.

En effet, le port de Sainte-Marie présente un budget de fonctionnement s'élevant à 241 000 euros, mais reste faible en terme de trésorerie, plafonnant à - 101 000 euros. C'est tout de même plus que les résultats du primitif. Pour celui de Saint-Gilles, le résultat net annonce + 36 000 euros pour un fonctionnement s'élevant à 1 343 000 d'euros.

La trésorerie totale de la Chambre présente un montant de 10 914 000 d'euros, excédentaire par rapport à 2014 et au budget primitif.

Par ailleurs, Ibrahim Patel avait déjà annoncé un " résultat net de 186 000 euros pour 2015" lors du vote du budget primitif. Il avait souligné avoir "redressé la situation sur l’ensemble des secteurs où nous étions déficitaires en terme de trésorerie et de résultats".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !