Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion :

Ibrahim Patel termine son mandat : "cette assemblée générale est différente"


Publié / Actualisé
Ce jeudi 16 juin 2016 s'est tenue l'assemblée générale de la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion. Entre examens des projets et état des études réalisées, c'est surtout une assemblée générale de fin de mandat qui a réunit les différents pôles de la CCIR. Elle s'est présentée comme "un peu particulière" pour le président de la chambre consulaire Ibrahim Patel qui s'apprête à terminer sa mission d'élu. Il se dit "fier de sa mandature" et espère pouvoir continuer le travail entamé. (Photo d'archive)
Ce jeudi 16 juin 2016 s'est tenue l'assemblée générale de la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion. Entre examens des projets et état des études réalisées, c'est surtout une assemblée générale de fin de mandat qui a réunit les différents pôles de la CCIR. Elle s'est présentée comme "un peu particulière" pour le président de la chambre consulaire Ibrahim Patel qui s'apprête à terminer sa mission d'élu. Il se dit "fier de sa mandature" et espère pouvoir continuer le travail entamé. (Photo d'archive)

Le budget 2015 est positif. Selon les informations du président de la chambre de commerce et d'industrie, l'assemblée générale de ce jeudi était l'occasion de revenir sur les projets et le travail consacrés aux différents pôles de la chambre consulaire.

Cependant, cette AG dégage un parfum particulier. "Oui, elle est différente. On termine un mandat de 5 ans et demi et c'est l'occasion aujourd'hui pour nous d'être satisfaits" explique le président. "On présente un bilan plus que positif par rapport à 2010. Nous étions sur une trésorerie négative et elle est plus que positive et est aujourd'hui à plus de 5 millions, avec un fond de roulement de 3 millions. Le résultat général passe de 300 000 euros en 2010 à 600 000 euros en 2016" continue Ibrahim Patel. Pour autant, les comptes ne sont pas la seule chose dont le président se dit fier.

"J'ai fait de la proximité le leitmotiv de cette mandature." dit-il, tandis qu'il dénombre 34 000 accueils physiques parmi les quatre maisons d'entreprises, dont celles de l'Est et du de l'Ouest créés pendant le mandat de l'actuelle présidence. "Quand on sait que dans l'Ouest, près de 5 000 personnes sont accueillies dans l'année avec autant de public dans l'Est, on peut voir qu'il y avait un besoin réel d'allier notre population économique à une micro région." explique t-il.

Enfin, un regret apparait dans le discours du président de la CCIR, celui de n'avoir pu (re)créer "le parcours du peuplement de La Réunion à partir du Port de Saint-Gilles et ainsi réaliser le chemin qu'ont fait ceux qui ont peuplé l'île. C'est peut-être un programme ambitieux et un peut-être un peu rêveur, mais ça n'empêche pas d'y penser pour l'avenir" termine t-il.

Pour rappel, Ibrahim Patel se présente à sa propre succession pour les prochaines élections au sein de la chambre de commerce, qui se dérouleront en novembre prochain.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !