Voeux à la presse - Chambre de commerce et d'industrie :

Ibrahim Patel : "les Réunionnais ont repris confiance en eux"


Publié / Actualisé
Le président de la Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion a présenté ses voeux à la presse ce vendredi 27 janvier 2017. Ce dernier arbore un bilan 2016 plutôt positif, tant sur le point de la création d'entreprise, les chiffres à l'international ou la formation. 2017 sera dédiée au développement numérique des services de la CCIR auprès des entreprises, tandis que la nouvelle équipe, renouvelée à plus de 70% pour ce nouveau mandat a d'ores et déjà de nouvelles missions à remplir.
Le président de la Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion a présenté ses voeux à la presse ce vendredi 27 janvier 2017. Ce dernier arbore un bilan 2016 plutôt positif, tant sur le point de la création d'entreprise, les chiffres à l'international ou la formation. 2017 sera dédiée au développement numérique des services de la CCIR auprès des entreprises, tandis que la nouvelle équipe, renouvelée à plus de 70% pour ce nouveau mandat a d'ores et déjà de nouvelles missions à remplir.

L’année 2016 a été marquée par les chiffres clés de l’accueil physique et téléphonique des usagers, dans le cadre de la politique de proximité menée par la Chambre de commerce et d’industrie. En effet, 70 836 contacts ont été enregistrées auprès des quatre maisons d’entreprises de l’Est, l'Ouest, le Nord et le Sud. "Des milliers de chef d'entreprise n'ont pas eu à venir à Saint-Denis pour s'informer. Même, beaucoup ont créé leur entreprise depuis l'antenne de l'Est. C'était un réel besoin" se réjouit le président.

En matière de création d'entreprise, là aussi les chiffres sont positifs. Elles étaient 27 000 en 2010, et sont aujourd'hui 40 000. 5 000 emplois ont également été créés en 2016, tandis qu'un peu plus de 16 000 établissements ont été radiés. "Les Réunionnais ont repris confiance en eux" depuis la crise de 2008, lance t-il.

 

 

Pour l'année à venir, l'accent sera mis sur la formation, avec la future création de l'école supérieure de management. Après celle de l'informatique, la présidence souhaite que les jeunes Réunionnais n'aient pas à quitter l'île pour se former, ou à défaut "choisir quelque chose qui ne leur plaît pas pour éviter de s'éloigner de sa famille ou de ses proches" argumente Ibrahim Patel.

Point négatif de ces dernières années, les chiffres à l'international : "l'importation représente 3 milliard d'euros. L'exportation 350 millions… On ne sait pas ce qu'on peut vendre, ce qui peut intéresser les autres pays de la zone océan Indien et du monde… J'incite les jeunes qui sont à l'international de faire vivre leur entreprise avec le savoir-faire réunionnais. Les autres pays n'ont pas notre savoir-faire" a martelé le président. Aussi, dans le cadre de la création d'un guichet unique dédié à la connaissance des aides et mécanismes de l'Union européenne pour les entreprises, l'accompagnement des sociétés voulant se lancer dans l'export sera renforcé.

A noter que le CRITT ( Centre régional d'innovation et de transfert de technologie) est en danger. "Ce centre fait de l'analyse sensorielle, teste les produits de l'agro-alimentaire pour les adapter au goût réunionnais et travaille sur une étude sur le gaspillage alimentaire dans les cantines…" Mais 50% des subventions ont été coupées "et cela pourrait être les 100%" ajoute le président. La commission du pôle innovation a pour mission de trouver une solution pour cette instance.

Enfin, pour s'adapter à la nouvelle génération, la CCI compte accroître les formations autour du web pour les entreprises, afin qu'elle puissent se développer dans l'air du temps. Les dispositifs "phares" telles que les matinées dédiées à l'information, le co-working - qui va bénéficier de nouveaux locaux plus grands - ou encore les différentes journées portes-ouvertes des établissements de formation, se poursuivent en 2017.

jm/www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Komiq, Posté
Quel démagogue, lui et son copain Didier Robert oublient de rappeler que la Réunion est le seul endroit en France ou le chômage a continué d'augmenter en 2016, y compris les autres DOM : Guadeloupe -2,4%, Martinique -5,2%.
CHABAN, Posté
tu parles! ils sont même pas foutu de tenir leur registre à jour, + 10% de retour de courrier pour les élections! et là..........

"Les Réunionnais ont repris confiance en eux" oui on peut continuer nos combines, pas de problème i valide?