Covid-19 :

La CCI Réunion salue l'assouplissement des mesures d'aides pour les entreprises


Publié / Actualisé
Suite au point presse de ce mardi 7 avril, du préfet de La Réunion, en présence de Didier Robert, président de la Région Réunion et de Cyril Melchior, président du Département, Ibrahim Patel, au nom des ressortissants de la CCI de La Réunion, a tenu à saluer la décision du préfet concernant l'assouplissement des conditions d'éligibilité au fonds de solidarité national pour ceux qui ne sont pas à jour des cotisations sociales et fiscales, avec la possibilité au cas par cas d'attester sur l'honneur de régulariser leur situation. Les modalités seront communiquées aux ressortissants de la CCI Réunion dès leur publication. Nous publions ici le communiqué de la CCIR. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Suite au point presse de ce mardi 7 avril, du préfet de La Réunion, en présence de Didier Robert, président de la Région Réunion et de Cyril Melchior, président du Département, Ibrahim Patel, au nom des ressortissants de la CCI de La Réunion, a tenu à saluer la décision du préfet concernant l'assouplissement des conditions d'éligibilité au fonds de solidarité national pour ceux qui ne sont pas à jour des cotisations sociales et fiscales, avec la possibilité au cas par cas d'attester sur l'honneur de régulariser leur situation. Les modalités seront communiquées aux ressortissants de la CCI Réunion dès leur publication. Nous publions ici le communiqué de la CCIR. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le président de la CCI Réunion remercie également Didier Robert qui a ajouté 10 millions d’euros supplémentaires aux 50 millions déjà annoncés pour un prêt de trésorerie.

L’annonce du préfet d’une prochaine rencontre avec les banques locales, dans le but d’uniformiser et d’alléger les conditions d’aides aux entreprises, répond parfaitement aux attentes des TPE.

La CCI de La Réunion reste dans l’attente des réponses de l’Etat concernant les demandes sur les mesures suivantes :

• Eligibilité au complément du fonds de solidarité prévu actuellement pour 1 salarié : nous demandons l’application de la mesure pour 0 salarié car 29 000 entreprises locales sont concernées.

• Effacement des cotisations sociales et fiscales : cette mesure doit s’imposer sur le report proposé par l’Etat pendant la durée du confinement pour les activités non essentielles car 0 Chiffre d’Affaires = 0 charge

• Mise en place d’une aide exceptionnelle pour les petites entreprises dont l’activité est concernée par la fermeture administrative et qui sont dans l’impossibilité de payer leurs loyers durant la période de confinement.

   

3 Commentaire(s)

La vérité si je mens !, Posté
" Ibrahim Patel, au nom des ressortissants de la CCI de La Réunion, a tenu à saluer la décision du préfet "
En attendant , le PIB s'effondre de 6%, la France entre en récession , sans tarder ce sera une main devant l'autre derrière
Djo, Posté
bonjour , en tant que microentrepreur, mon activité étant au domicile de mes clients, mon activité a chuter a 0 , j espère que une solution sera étudier pour nous qui travaillons à domicile , car les norme sanitaires étant compliquer. merci de votre réponse
GERARD97460, Posté
Qu'attends t-on pour le mettre en prison, c'est un voleur et cela est prouvé et je ne comprends toujours pas ce qu'il fait encore comme directeur de la CCI et aussi comme conseiller régional.
Qu'on le vire de tous ces postes..