Tribune libre de la CCIR :

Fonds de Solidarité National : le président Ibrahim Patel salue la décision de Bruno Le Maire


Publié / Actualisé
Concernant le 2ème volet du dispositif du Fonds de Solidarité National de 2 000 euros à 5 000 euros, la CCI de La Réunion a fortement relayé les attentes des TPE auprès de Monsieur Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances. Ainsi, 29 600 entreprises n'ayant aucun salarié et les indépendants ayant subi une fermeture administrative ne pouvaient pas bénéficier de ce dispositif d'aides et nous ont fait part d'un sentiment d'injustice.
Concernant le 2ème volet du dispositif du Fonds de Solidarité National de 2 000 euros à 5 000 euros, la CCI de La Réunion a fortement relayé les attentes des TPE auprès de Monsieur Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances. Ainsi, 29 600 entreprises n'ayant aucun salarié et les indépendants ayant subi une fermeture administrative ne pouvaient pas bénéficier de ce dispositif d'aides et nous ont fait part d'un sentiment d'injustice.

Dans son tweet du jour, M. Bruno Le Maire, annonce que : " le 2ème étage d’aide du fonds de solidarité allant jusqu’à 5000 euros versé par les Régions est désormais élargi aux entreprises sans salariés et aux indépendants qui ont été obligés de fermer sur décision administrative… ".

Je salue la décision du Ministre de l'Economie et des Finances et le remercie pour l’écoute attentive accordée au Tpe.
 
Comme lui, je partage les mêmes inquiétudes sur le risque de nombreuses faillites des entreprises et je compte à nouveau sur lui pour l’effacement des charges fiscales et sociales pendant la durée du confinement.
 
Le Président Ibrabim Patel

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !