Tribune libre d'Ibrahim Patel :

Pour une suspension des mesures d'exécution des avis à tiers détenteur


Publié / Actualisé
Le président de la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR), Ibrahim Patel a adressé le courrier suivant à Bruno Le Maire, ministre de l'économie, de finances et de la relance. Il sollicite l'Etat sur les mesures suivantes :
Le président de la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR), Ibrahim Patel a adressé le courrier suivant à Bruno Le Maire, ministre de l'économie, de finances et de la relance. Il sollicite l'Etat sur les mesures suivantes :

"Une suspension des mesures d’exécution des avis à tiers détenteur (ATD), sur les entreprises réunionnaises et la mise en œuvre par l’administration d’un échéancier dès la notification des sommes dues pour l’ATD

Une intervention auprès de la Chambre des huissiers pour un message d’apaisement sur les procédures en cours, en attendant fin 2021

Une intervention auprès des banques et des établissements de crédit de la Réunion : pour un report d’échéance à plus de six mois des prêts bancaires en cours, un ajournement supplémentaire du premier remboursement des prêts garantis par l’État " PGE " à la fin de l’année 2021 ou d’un différé de deux ans

A ce sujet, nous observons qu’une large majorité des entreprises réunionnaises n’a pas eu accès au PGE. C’est pourquoi, nous avons demandé  un maintien du PGE jusqu’à la fin 2021 à la Réunion, plus de souplesses administratives dans le traitement des dossiers afin de permettre une meilleure réussite du déploiement du dispositif PGE


Les petites entreprises réunionnaises sont pour beaucoup en détresse économique aussi : l’extension du fond de solidarité national " FSN " volet 1, est nécessaire vers toutes les activités de moins de 10 salariés qui justifient d’une perte de chiffre d’affaire de plus de 50% ; l’ensemble de la chaine touristique et événementielle particulièrement affectée par l’annulation des séjours ainsi que les manifestations privées et les grands événements publics :

Le Président Ibrahim Pael sollicite le Ministre pour le maintien du FSN, au minimum pour le premier semestre 2021 dans ces secteurs. Les effets de seuils du FSN dans ces activités pénalisent beaucoup de professionnels qui sont sans revenus".




 

   

1 Commentaire(s)

DAN RUN, Posté
CE gars parle à la mer , il est heureux . A présent faut laisser les professionnels travailler