Jusqu'à 2.000 euros par enseigne :

Une première enveloppe de 3 millions d'euros au secours des petits commerçants


Publié / Actualisé
La Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR) rencontrait ce lundi 30 novembre 2020 au sein de son siège social les différentes associations de commerçants réunionnaises afin de leur présenter les divers dispositifs qui allaient être mis en place pour les soutenir dans cette période économique compliquée. Une première enveloppe s'élevant à 3 millions d'euros va ainsi permettre dès le 1er décembre à chaque enseigne de percevoir jusqu'à 2.000 euros d'aide. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR) rencontrait ce lundi 30 novembre 2020 au sein de son siège social les différentes associations de commerçants réunionnaises afin de leur présenter les divers dispositifs qui allaient être mis en place pour les soutenir dans cette période économique compliquée. Une première enveloppe s'élevant à 3 millions d'euros va ainsi permettre dès le 1er décembre à chaque enseigne de percevoir jusqu'à 2.000 euros d'aide. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Les temps sont durs actuellement pour les commerçants de l'île, qui doivent faire face à une activité économique plus faible qu'à l'accoutumée en raison de la crise sanitaire. C'est pourquoi les différentes associations les représentant étaient réunies au siège social de la Chambre de commerce et d'industrie de l'île de La Réunion (CCIR) ce lundi 30 novembre afin d'y découvrir les dispositifs d'aides mis en place par la chambre et la Région pour les accompagner dans cette période délicate.

Une première aide exceptionnelle va ainsi permettre à chaque enseigne de percevoir jusqu'à 2.000 euros d'aide dès le 1er décembre 2020. "Cette aide va s'établir sous la forme de factures acquittées et viendra rembourser les dépenses matérielles que nous pouvons faire", précise Omarjee Irchad, président de l'association des commerçants de Saint-Paul.

"Un dispositif d'aides s'élevant à 3 millions d'euros va être aussi mis en place afin d'accompagner les petites entreprises dans l'acquisition de matériel. D'autres aides vont suivre cette première enveloppe et nous pensons arriver jusqu'à un total de 9 millions d'euros pour 5.000 à 6.000 entreprises", explique par ailleurs Ibrahim Patel, président de la CCI.

Pour y prétendre, les commerçants devront se rendre au sein de l'une des quatre maisons d'entreprise de la CCI et y déposer leur dossier, une démarche "facilitée" d'après Ibrahim Patel. "Seul l'avis d'imposition est demandé et il est important de préciser que les commerçants ne sont pas obligés d'être à jour concernant leur cotisations sociales et fiscales pour obtenir cette aide."

- Le commerce en ligne encouragé –

Alors que les Réunionnais ont tendance à moins se rendre dans les enseignes en raison de la crise sanitaire, la CCIR encourage les commerçants à se lancer dans l'e-commerce et la vente en ligne afin de diversifier leurs ventes. Dans cette optique, elle a présenté aux représentants d'associations de commerces la solution "Market Place". Initiée par La Poste, elle permet aux commerçants de créer une boutique en ligne en quelques minutes seulement et inclut par ailleurs des services de livraison à domicile.

"Il faut développer la vente en ligne, un commerçant aujourd'hui ne peut pas se contenter de rester dans son magasin", conseille Ibrahim Patel. Cette solution ne semble pourtant pas convaincre tous les commerçants. "Lorsqu'ils sont sur internet les gens ont plutôt tendance à s'orienter vers des sites comme Amazon. La majorité d'entre nous sommes contre cette solution, il faut plutôt inciter les clients à consommer localement, dans les magasins, et pas sur internet", estime Sandiren Permale, président de l'association des commerçants de Saint-Denis.

vl / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Samir, Posté
Zelections i arrivent , et i sa rentre dans compte de campagne toute cette com' menteur Nou veille H24 inkiet pi
Hoareau, Posté
Bonjour, commerçant que magasin de vêtements ou tous les commerçants ont droit à cette aide ? Merci si vous pouvez me renseigner. Merci