[VIDEO] Cinor :

Gérald Maillot présente ses voeux à la presse


Publié / Actualisé
Ce vendredi 26 janvier 2018, le président de la Cinor Gérald Maillot a présenté ses voeux à la presse. L'occasion de revenir sur les projets phares de la collectivité tels que le périphérique. Il a également évoqué des sujets d'actualité
Ce vendredi 26 janvier 2018, le président de la Cinor Gérald Maillot a présenté ses voeux à la presse. L'occasion de revenir sur les projets phares de la collectivité tels que le périphérique. Il a également évoqué des sujets d'actualité

"Le cadre de vie des habitants du Nord continuera d’être une préoccupation de chaque instant" a déclaré le président de la Cinor. Il a présenté "le projet de la refonte complète du site du Bocage en y incluant le Stade en Eaux vives", le réaménagement du Port de Sainte-Marie "avec l'agrandissement du bassin existant, la création d’un second bassin  ai,nsi que l'implantation de commerces et de restaurants panoramiques ont également été évoqués.

Il a aussi été question de protection de l'environnement."Avec une population en constante évolution et qui pèse pour un quart dans la population totale de notre île, tout en représentant 35% des emplois réunionnais,  la CINOR se doit plus que jamais d’être garante d’une gestion raisonnée des ressources (...) la CINOR et la CIREST, au travers de SYDNE, se sont lancées dans un projet ambitieux et prioritaire. Anticipant l’atteinte des limites de capacités d’enfouissement à La Réunion, il a été décidé de développer un marché de tri optimisé alternatif. Ce marché, est contracté pour 15 ans et va assurer le traitement de 2 100 000 tonnes de déchets. Cette démarche est l’aboutissement d’une négociation de plusieurs mois, à laquelle des élus du Sydne, ont tous été associés" a déclaré le président de l'intercommunalité.

Concernant le téléphérique, Gérald Maillot espère que la Cinor aura une position de "précurseur" dans la zone. "Première ligne de téléphérique urbain d’outre mer, ce mode de transport collectif, vert et innovant proposera aux usagers du territoire une réelle alternative au tout voiture, en reliant les Hauts de Saint-Denis aux secteurs situés en mi-pentes" a commenté Gérald Maillot. "Après la mise en application de mes engagements de concertation et d’association des usagers, deux lignes sont d’ores et déjà validées, l’une desservant le Chaudron, Bois de Nèfles et le Moufia, l’autre pour Bellepierre et la Montagne" a-t-il souligné
 

Gérald Maillot s'est aussi pencher sur l'image des élus "régulièrement mise à mal par différentes polémiques concernant notre façon d’exercer nos mandats... Mais je respecte la liberté de la presse et la liberté d’expression de chacun de nos concitoyens. Aussi, pourquoi ne pas davantage mettre en contrepoint de ces griefs et inquiétudes toute la réalité d’investissement, d’implication, d’engagement qui constitue le quotidien des élus locaux, à la Réunion comme sur l’ensemble du territoire national ?" a-t-il souligné.

Il a ensuite invité les journalistes qui le souhaitent "à se prêter à l’exercice de passer 24 ou 48 heures avec un élu local, à partager son agenda où se succèdent les réunions de travail, les déplacements sur terrain, les audiences d’administrés, les prises de parole en public ou dans les médias mais aussi la présence auprès de famille endeuillées, les visites auprès de concitoyens sinistrés pour leur témoigner un soutien et construire avec eux des solutions". Il a précisé "je ne suis pas en train de quémander une reconnaissance pour services rendus à la nation", mais, a-t-il, poursuivi "chacun d’entre nous qui avons fait ce choix de se consacrer à la chose publique et à l’intérêt général n’en attendons qu’une seule chose : être utile à la communauté".
 

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !