World clean up day :

17 tonnes de déchets ramassés à La Réunion


Publié / Actualisé
Le World Clean Up Day a eu lieu dans 150 pays ce samedi 15 septembre, et il fallait compter avec une la mobilisation de près de 5.500 Réunionnais. L'association Roulé mon z'avirons, référente de cette mobilisation fait un petit tour d'horizon.
Le World Clean Up Day a eu lieu dans 150 pays ce samedi 15 septembre, et il fallait compter avec une la mobilisation de près de 5.500 Réunionnais. L'association Roulé mon z'avirons, référente de cette mobilisation fait un petit tour d'horizon.

Le bilan était le même dans les 70 lieux de ramassage de déchets organisés dans le cadre du World Clean Up Day : "on est content de la mobilisation, mais on est tous en colère des déchets que nous ramassons. Il n'y a qu'à se baisser pour trouver des objets insolites" raconte Guillaume Robert, président de Roulé Mon Z'avirons, coordonateur du World Clean Up Day à La Réunion.

Ce sont donc 70 points de collecte qui ont été organisés sur l'île, réunissant 5500 participants. 17 tonnes de déchets ont été ramassées sur 35.000 m2 de terrain nettoyés. Avec des nettoyages inter-entreprise, communaux, scolaires... Le PRMA a effectué une collecte vendredi 14, des clubs de plongés collectés sous l'eau au Cap Lahoussaye, de nombreuses écoles ont participé. Les Avirons ont presque atteint l'objectif du World Clean Up Day puisque 4% de la population municipale étaient présents. Saint-André a mobilisé plus de 500 personnes sur 12 différents lieux de rendez-vous. Saint-Denis et Saint-Leu ont également connu une forte mobilisation.

"Le constat est donc à la satisfaction de voir la population consciente du problème et volontaire pour nettoyer l'île. Seulement, les efforts ne doivent pas être uniquement sur le nettoyage.
Effectivement, cette mobilisation internationale n'a pas pour vocation de créer une "journée mondiale du nettoyage", il s'agit vraiment de réaliser une prise de conscience planétaire sur la question des déchets abandonnés et des décharges sauvages. Nous voulons nettoyer la planète en 1 jour,  et nous ne voulons pas recommencer tous les ans ou toutes les semaines. De cette incroyable expérience, de l'ensemble des actions engagées, nous espérons que la question devienne incontournable et que tous, au niveau ou nous sommes, nous puissions contribuer à être une partie de la solution.
Roulé Mon Z'Avirons inscrit fièrement cette journée de collecte au tableau d'honneur des bonnes initiatives indispensables à cette prise de conscience et aux évolutions de mentalités. "Toutes nos actions vont dans le même sens : responsabiliser les citoyens sur la gestion des déchets, mais aussi de ne pas gaspiller, de donner une seconde vie à nos objets inutilisés. C'est pourquoi nous organisons régulièrement des brocantes par exemple. Nous souhaitons que chacun, à son niveau, devienne un consom'acteur des produits consommés et des déchets générés. Cela doit devenir une préoccupation quotidienne pour tous", explique Guillaume Robert, Président. La nouvelle du vote de l'interdiction des emballages plastiques par l'Assemblée Nationale tombe presque comme une récompense de cette mobilisation. D'ici à 2020, au moins, nous ne trouverons plus de couverts, ni de gobelets en plastique. Les barquettes tant consommées à La Réunion devront donc être remplacées !
Le World Clean Up Day Réunion tient particulièrement à remercier tous les bénévoles présents et motivés, tous les organisateurs ou facilitateurs de ces 70 points de collecte ainsi que les mairies impliquées, et les intercommunalités pour la gestion des déchets ramassés : la CIVIS, la CINOR, la CASUD, la CIREST et le TCO. Cette mobilisation citoyenne est bien entendu nécessaire, le travail quotidien des institutions est indispensable à la bonne gestion des déchets. C'est ensemble que nous parviendrons à changer les habitudes et à rendre notre île plus propre !"

   

1 Commentaire(s)

Pascal , Posté
C est un beau geste, et en meme temps un triste record, dommage qu il n y ai pas une dymamique collective au quotidien afin d eviter d en arriver a la. Combien de gens jettent encore leurs dechets par les fenetres ou les laissent sur le site en partant d un pique nique familial devant les enfants qui eux meme reproduiront ces gestes qui semble parfois faire parti de la culture. Avec le temps et l exemple nous arriverons a faire prendre conscience que l ile est belle et fragile. Et ce ramassage devait etre organise une fois par mois. Pascal