Salon de l'agriculture :

Face à l'urgence alimentaire, les métropoles et la Cinor appellent à l'action


Publié / Actualisé
Au cours du Salon de l'Agriculture - qui ferme ses portes ce week-end -, 75 membres de France urbaine, l'association des grandes villes et intercommunalités (dont la Cinor est le porte- parole ultra marin par la voix de Gérald Maillot) ont annoncer qu'ils vont "s'engager pour une transition en faveur d'une alimentation durable, responsable et solidaire. Cet engagement va se concentrer sur la lutte contre la précarité alimentaire, la structuration des circuits courts, la promotion des produits locaux, la protection du foncier agricole, la valorisation de la gastronomie française, le soutien aux actions de solidarité et de coopération dans le domaine de l'alimentation" note la Cinor.
Au cours du Salon de l'Agriculture - qui ferme ses portes ce week-end -, 75 membres de France urbaine, l'association des grandes villes et intercommunalités (dont la Cinor est le porte- parole ultra marin par la voix de Gérald Maillot) ont annoncer qu'ils vont "s'engager pour une transition en faveur d'une alimentation durable, responsable et solidaire. Cet engagement va se concentrer sur la lutte contre la précarité alimentaire, la structuration des circuits courts, la promotion des produits locaux, la protection du foncier agricole, la valorisation de la gastronomie française, le soutien aux actions de solidarité et de coopération dans le domaine de l'alimentation" note la Cinor.

La Cinor aura l'occasion de concrétiser sa démarche "de lutte contre le gaspillage alimentaire et développement de l'accès de tous à une alimentation saine" du 13 au 17 mars avec l'événementiel Salon de la ferme en ville, jardins et produits du terroir, “Terre et Mer”, dont elle est le partenaire majeur.

"Elle mettra ainsi en valeur ses compétences liées au développement durable (plan climat et assainissement, collecte de bio déchets dont le lancement test est prévu en octobre sur Saint-Denis), mobilités innovantes (téléphérique, tramway, etc), rénovation de site maritime avec le port de Sainte-Marie. De même, cet accompagnement à ce salon, 1er du nom, vise à renforcer, en terre urbaine, la promotion des produits locaux, la protection du foncier agricole et la valorisation de la gastronome réunionnaise pour développer l'accès de tous à une alimentation saine" note la Cinor.

Voici par ailleurs le texte de l'engagement pris par Le Collectif d'élus de France Urbaine pour faire face à l'urgence alimentaire

"L'importante mobilisation citoyenne de ces dernières semaines dans nos territoires a rappelé aux représentants que nous sommes les attentes fortes de nos concitoyens à notre égard. Le souhait d'une alimentation durable, responsable et accessible à tous est exprimé par une large majorité de Français.

Cette préoccupation est d'autant plus forte que nous sommes, ensemble, conscients des défis et facteurs (urbanisation, croissance démographique, utilisation des ressources, qualité de l'air, de l'eau et des sols, etc.) qui doivent nous conduire à envisager des modèles de production et de consommation plus respectueux de l'environnement et de la santé. Déjà, de nombreuses initiatives de citoyens, d'associations, ou d'ONG ont ouvert des chemins de transition.

Nous, maires des grandes villes et présidents des grandes intercommunalités de France et d'Outre Mer, sommes d'ores et déjà engagés en faveur de la transformation du système alimentaire, aux côtés et au bénéfice de nos concitoyens.

C'est la raison pour laquelle, par nos actions, nous contribuons à la structuration des circuits de proximité, agissons pour lutter contre le gaspillage alimentaire, favoriser l'installation de jeunes agriculteurs, ou encore développer l'accès de tous à une alimentation saine.

Vers un système alimentaire durable, éthique et solidaire

Ces projets, nous les conduisons sur nos territoires, le plus souvent avec les acteurs associatifs, les citoyens et les entreprises, parce que c'est à notre échelle que nous pouvons agir le plus efficacement.

Vers un système alimentaire durable, éthique et solidaire

Pourtant, à l'heure de la mondialisation, cela ne suffit plus.

Forts des atouts de notre pays en matière d'agriculture et d'alimentation, nous sommes convaincus que nous avons un rôle important à jouer sur la scène internationale afin de contribuer à un vaste mouvement en faveur d'une alimentation durable et solidaire.

Pour mieux porter la voix des territoires français nous nous devons d'intervenir également dans les processus nationaux, européens et internationaux qui concernent l'évolution du système alimentaire.

La négociation de la PAC, les échanges au sein de l'OMC ou encore la définition des projets de la FAO sont autant d'occasions que nous devons saisir pour convaincre les autres Etats d'œuvrer en faveur d'une reterritorialisation des systèmes alimentaires.

La mobilisation de toutes les forces est indispensable pour impulser et réussir la transition vers un système alimentaire durable, éthique et solidaire. Nos engagements s'inscrivent dans ce processus. La contribution à la structuration de systèmes alimentaires territorialisés et à la promotion du nécessaire changement de paradigme, qui en découle, est à notre portée.

Ainsi, l'engagement et l'action des citoyens et acteurs associatifs, couplés à notre volontarisme, doit positionner la France en tant que pionnière d'un modèle de transition alimentaire et agricole plus durable et plus solidaire."

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...