Du 5 au 11 octobre 2020 :

Semaine nationale des ressourceries : à la découverte d'un autre mode de consommation


Publié / Actualisé
A l'occasion de la Semaine nationale des ressourceries, du 5 au 11 octobre 2020, la ressourcerie Léla - Adrie ouvre les portes de ses trois sites situés à Sainte-Clotilde, La Mare à Sainte-Marie et Bras Fusil à Saint-Benoît. L'occasion de découvrir différents ateliers, expositions, conférences et événements autour d'un autre modèle de consommation. Nous publions ici le communiqué de la Cinor. (Photos : Ressourcerie Léla)
A l'occasion de la Semaine nationale des ressourceries, du 5 au 11 octobre 2020, la ressourcerie Léla - Adrie ouvre les portes de ses trois sites situés à Sainte-Clotilde, La Mare à Sainte-Marie et Bras Fusil à Saint-Benoît. L'occasion de découvrir différents ateliers, expositions, conférences et événements autour d'un autre modèle de consommation. Nous publions ici le communiqué de la Cinor. (Photos : Ressourcerie Léla)

Les ressourceries, vous connaissez ? Si ce n’est pas déjà le cas, venez les découvrir du 5 au 11 octobre 2020, à l’occasion de la Semaine nationale des ressourceries. Partout en France, plus de 150 lieux ouvrent leurs portes avec une programmation d’ateliers, expositions, conférences et évènements. Et à La Réunion, La Ressourcerie Lélà – ADRIE vous donne rendez-vous sur ses 3 sites : La Ressourcerie Lélà – Pôle Numérique à Saint-Clotilde, La Ressourcerie Lélà – La Mare à Sainte-Marie et à La Ressourcerie Lélà – Bras Fusil à Saint-Benoit.

Voici le programme : 

De plus en plus de personnes aspirent à consommer plus sobrement, refusant le gaspillage ou le rachat systématique d’objets neufs. Pousser la porte d’une Ressourcerie, c’est découvrir l’univers foisonnant de la récup’, du réemploi, de la réparation, de l’upcycling. Pourquoi par exemple abattre un arbre pour fabriquer la chaise de nos rêves alors qu’elle attend d’être adoptée dans l’une des 155 ressourceries du pays ?

Dans les ressourceries, il y en a pour tous les âges, tous les goûts et tous les styles. On y trouve des pépites à petits prix. Du presque neuf, de l’ancien, du vintage, du contemporain, du design, du très tendance, du décalé, du fun, de la fantaisie, du sérieux, du loufoque… On y trouve de la vaisselle ancienne ou moderne, du mobilier en tout genre, des textiles, des vêtements et des chaussures, des objets de décoration, des accessoires, des créations artistiques, de l’électroménager, du matériel informatique, audiovisuel et téléphonique, du matériel de bricolage et de jardinage, des produits de sport et loisir, des livres, des films… Le tout en état de marche avec le charme de la patine du temps !

Les ressourceries sont aussi des lieux de création et de lien social, d’apprentissage et de partage reposant sur l’engagement des citoyens qui déposent et/ou achètent des objets, mais aussi sur la transmission de savoir-faire grâce aux ateliers de réparation ou d’upcycling et sur la sensibilisation à la question des déchets. La quantité de déchets a doublé en 40 ans ! Un français en produit chaque année 568 kg (source ADEME).

En ville ou à la campagne, les ressourceries, en offrant une nouvelle vie aux objets, luttent contre le gaspillage et la pollution. Elles favorisent également la réinsertion des personnes peu qualifiées ou en difficulté. Pour 10.000 tonnes de déchets collectés, 850 emplois sont créés.

Avec 20 ans d’existence, elles sont plus que jamais d’actualité dans un contexte où la réduction de notre empreinte écologique et l’exclusion sociale constituent des enjeux prioritaires.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !