Les berges ont été nettoyées (actualisé) :

La gendarmerie va renforcer les opérations de contrôle à l'étang du Gol


Publié / Actualisé
Après les fortes pluies qui entraîné la rupture du cordon littoral au niveau de l'embouchure de l'étang du Gol Saint-Louis et la mort de très nombreux poissons, la Civis a procédé au nettoyage des berges du plan d'eau ce jeudi 9 janvier 2020 "En plus du ramassage des cadavres de poissons au niveau des laisses de l'étang, les agents de la Civis et ceux de la commune de Saint-Louis ont collecté et évacué en centre agréé le maximum de déchets mis à jour par cette baisse du niveau de l'eau : pneus, batteries, bouteilles en plastiques et en verre, portes de voitures, tôles, sacs d'aliments, fils et matériels de pêche, barquettes, tissus" indique la Civis dans un communiqué. Une vingtaine de personnes ont effectué cette opération de lutte contre les déchets. La gendarmerie de son côté a déclaré qu'elle allait renforcer les contrôles de pêche dans cette zone.
Après les fortes pluies qui entraîné la rupture du cordon littoral au niveau de l'embouchure de l'étang du Gol Saint-Louis et la mort de très nombreux poissons, la Civis a procédé au nettoyage des berges du plan d'eau ce jeudi 9 janvier 2020 "En plus du ramassage des cadavres de poissons au niveau des laisses de l'étang, les agents de la Civis et ceux de la commune de Saint-Louis ont collecté et évacué en centre agréé le maximum de déchets mis à jour par cette baisse du niveau de l'eau : pneus, batteries, bouteilles en plastiques et en verre, portes de voitures, tôles, sacs d'aliments, fils et matériels de pêche, barquettes, tissus" indique la Civis dans un communiqué. Une vingtaine de personnes ont effectué cette opération de lutte contre les déchets. La gendarmerie de son côté a déclaré qu'elle allait renforcer les contrôles de pêche dans cette zone.

La Civis a publié le communiqué suivant à la suite de l'opération de nettoyage "fin décembre 2019, les pluies accompagnant la Tempête Calvinia ont provoqué la hausse importante du niveau d’eau de l’étang par l’apport des eaux pluviales de la Ravine du Gol et de la Ravine Maniron.

Lire aussi : Poissons morts à l'Etang du Gol : la faute à la tempête Calvinia

Le 30 décembre 2019, le cordon littoral au niveau de l’embouchure a cédé, entraînant en moins de 2 heures la vidange du plan d’eau qui est passé brutalement de 3,28 m à 0,50m. Lorsque le cordon dunaire est rompu, en plus d’une baisse importante du niveau de l’eau, une connexion plus forte mer-étang se met en place et change le taux de salinité de l’eau. De surcroît, la houle associée au passage de la tempête a accentué l’entrée d’eau salée.

Lire aussi: Des centaines de poissons morts retrouvés à l'Etang du Gol

Cet épisode de vidange a des conséquences importantes sur la faune aquatique. Si de nombreuses espèces animales présentes dans l’étang acceptent et supportent des conditions d’eau saumâtre voir salée (les espèces indigènes étant d’ailleurs amphihalines, c’est-à-dire qu’elles connaissent toutes une phase de leur cycle de vie en mer et en eau douce – à l’image des Bichiques et des Anguilles), le changement de salinité doit être progressif.

Cet étang littoral connaît régulièrement et de façon naturelle des entrées d’eau marine, mais sa dilution dans la masse d’eau, n’entraîne pas automatiquement de mortalité de poissons. Lors du passage de Calvinia, plusieurs éléments concomitants comme la baisse du niveau d’eau, le changement brutale de salinité dans les zones où les poissons se sont regroupés, les matières en suspension charriées par la crue de la Ravine du Gol, et de la Ravine Maniron, sont autant de causes pouvant être à l’origine de cette mortalité de poissons".

Plus de contrôle et de prévention

De son côté la gendarmerie a observé un regain de braconnage et a organisé une opération de contrôle de la pêche ce jeudi 9 janvier 2020. Entourés des agents compétents en matière d'environnement, les gendarmes ont fait de la prévention auprès des pêcheurs et leur ont rappelé la réglementation en vigueur.

A l'occasion de cette opération prévention, ils étaient accompagnés des personnels des services de la Brigade Nature Océan Indien, de la Fédération départementale de pêche, de la DEAL ainsi que des militaires du groupe prévention contact de la BTA Saint-Louis.

Des opérations du même type pourront être reconduites mais de manière plus répressive. La gendarmerie rappelle que le permis de pêche est obligatoire sur l'étang du Gol, qui contient certaines espèces protégées.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !