Saint-Pierre - Conseil général :

Un nouvel établissement d'hébergement pour les personnes âgées


Publié / Actualisé
Après l'EHPAD (établissement d'hébergement pour les personnes âgées dépendantes) de Bois d'Olive et de l'Entre-Deux, ce lundi 27 novembre 2012, la présidente du conseil général, Nassimah Dindar, a inauguré celui de la Ravine Blanche (Saint-Pierre). Selon le conseil général, cet établissement de 90 lits propose des prestations hôtelières avec, à la fois, des chambres équipées de salles de bain et toilettes particulières et des espaces communautaires pour faciliter les rencontres, les échanges.
Après l'EHPAD (établissement d'hébergement pour les personnes âgées dépendantes) de Bois d'Olive et de l'Entre-Deux, ce lundi 27 novembre 2012, la présidente du conseil général, Nassimah Dindar, a inauguré celui de la Ravine Blanche (Saint-Pierre). Selon le conseil général, cet établissement de 90 lits propose des prestations hôtelières avec, à la fois, des chambres équipées de salles de bain et toilettes particulières et des espaces communautaires pour faciliter les rencontres, les échanges.

Le nouvel établissement offre également une prise en charge médicale avec médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien. 15 places sont également destinées à l’accueil de jour de personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés, des activités thérapeutiques et de loisirs telles que les activités de mémoire et de reconnaissance visuelle, l’éveil des sens.

"Inaugurer un EHPAD a toujours été un moment privilégié car ces structures sont des lieux d’ouverture sur les autres, des lieux de rencontres mis à la disposition de nos ainés qui ne peuvent pas rester chez eux. Pour autant, nous devons veiller à ce que ces personnes aient une qualité de vie et que le lien familial soit maintenu. L’Association Père Favron est un poids lourds à La Réunion, employant 1300 personnes qui travaillent pour les personnes âgées. Le conseil général alloue chaque année 30 millions d’euros à l’association et nous nous réjouissons de la qualité de nos relations", a déclaré Nassimah Dindar.

Cette dernière a ensuite souligné que "la politique du Département est, et reste le maintien à domicile des personnes âgées car bien vieillir chez elles, est essentiel". Elle rappelle également que plusieurs dispositifs, tels, l’aide à l’amélioration de l’habitat, le chèque santé, la carte Armelle, le Répit-repos, existent. "Nos efforts sont constants, ce sont des dispositifs volontaires. Toutefois, les perspectives budgétaires pour 2013 sont fortement contraintes pour la collectivité. Avec le vieillissement de la population et le prolongement de l’espérance de vie, nos ainés ont un besoin impératif de notre soutien au travers de dispositifs obligatoires (APA / APCH) qui ne sont malheureusement pas compensés en intégralité par l’Etat", précise Nassimah Dindar. "Il est donc essentiel qu’avec tous les partenaires, les solutions soient trouvées en bonne intelligence, dans l’intérêt des personnes âgées et des générations futures", conclut-elle.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !