Conseil général :

Une réflexion sur la stratégie agricole de demain lancée


Publié / Actualisé
Le conseil général, l'Etat, le conseil régional se sont réunis ce jeudi 13 décembre 2012 dans l'hémicycle du Palais de la Source à Saint-Denis. Il s'agissait de lancer la première étape relative à la révision des cahiers de l'agriculture et l'élaboration du plan réunionnais de l'agriculture et de l'agroalimentaire durable (PRAAD). En effet, selon le Département, notre île devra répondre à de nombreux défis, à savoir démographique, environnemental, économique et l'occupation de l'espace dans les années à venir. "L'agriculture est un enjeu majeur pour La Réunion", a souligné Pierre Vergès, vice-président de la collectivité, délégué à l'agriculture.
Le conseil général, l'Etat, le conseil régional se sont réunis ce jeudi 13 décembre 2012 dans l'hémicycle du Palais de la Source à Saint-Denis. Il s'agissait de lancer la première étape relative à la révision des cahiers de l'agriculture et l'élaboration du plan réunionnais de l'agriculture et de l'agroalimentaire durable (PRAAD). En effet, selon le Département, notre île devra répondre à de nombreux défis, à savoir démographique, environnemental, économique et l'occupation de l'espace dans les années à venir. "L'agriculture est un enjeu majeur pour La Réunion", a souligné Pierre Vergès, vice-président de la collectivité, délégué à l'agriculture.

"Le développement de La Réunion ne pourra se faire qu’à travers le développement des hauts, important vivier pour l’agriculture", a, pour sa part, indiqué Nassimah Dindar, présidente du conseil général. Cette dernière a notamment souhaité ce jeudi que "les terres productibles appartenant à la collectivité soient identifiées et proposées à de jeunes agriculteurs".

Elle a également fait part de sa volonté que, dans le cadre des résidences économiques qui seront mises en place par la collectivité en 2013, que "des jeunes puissent profiter d’un apprentissage au milieu du monde agricole". D’autres pistes ont également été évoquées comme le développement de l’agrotourisme. "Je crois au tourisme culinaire et à l’artisanat", a déclaré Nassimah Dindar, en précisant que "le développement de la filière bois de goyavier serait une priorité pour 2013".

"Pour atteindre nos objectifs, nous devrons être cohérents et nous fédérer", a aussi insisté la présidente du Département. Une analyse partagée par les différents acteurs présents qui ont salué l’organisation de cette réunion et qui ont rappelé leur volonté de participer activement à la révision des cahiers de l’agriculture et à l’élaboration du PRAAD, deux documents d’orientation qui fixeront la stratégie agricole de demain.

Les partenaires poursuivront leurs réflexions lors d’ateliers prévus du 11 au 15 février 2013 et du 4 au 8 mars 2013.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !