Conseil général - Concours :

Challenge des créateurs : six chefs d'entreprises récompensés


Publié / Actualisé
Six chefs d'entreprises ont été récompensés à l'issue de la 16ème édition du challenge des créateurs. Ce concours a pour vocation l'insertion des personnes en recherche d'emploi et d'inciter les Réunionnais à choisir la voie de la création d'entreprise comme levier d'insertion durable. Il est organisé par le conseil général, en partenariat avec le réseau Points Chances, le Pôle Emploi Réunion-Mayotte, le CROEC (conseil régional de l'ordre des experts-comptables), la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion et de la chambre des métiers et de l'artisanat.
Six chefs d'entreprises ont été récompensés à l'issue de la 16ème édition du challenge des créateurs. Ce concours a pour vocation l'insertion des personnes en recherche d'emploi et d'inciter les Réunionnais à choisir la voie de la création d'entreprise comme levier d'insertion durable. Il est organisé par le conseil général, en partenariat avec le réseau Points Chances, le Pôle Emploi Réunion-Mayotte, le CROEC (conseil régional de l'ordre des experts-comptables), la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion et de la chambre des métiers et de l'artisanat.

Ainsi, Édith Jaldoreau (Christine Broderie) a remporté le Prix de l’insertion. Cédric Sora (AROS – Installation électrique) a reçu le Prix de la performance. Le Prix de la création d’entreprise est allée à Raïssa Honorine (L’Eskal Gourman). Le Prix de l’innovation est remporté par Julien Basora (Clear lagoon). Le Prix du produit péi a été attribué à Didier Folio (Ti Jus Péi). Enfin, le Prix du jury a été gagné par Jean Lionel (Darie Production).

Chacun d’eux a reçu 7 000 euros du conseil général, 500 euros du Pôle Emploi et pour le CROEC, une journée de formation juridique, comptable, fiscale et sociale de l’entreprise. Un ouvrage de la collection "L’expert en poche" a également été remis aux 12 finalistes.

Pour Nassimah Dindar, présidente du conseil général, ce concours est une "réponse pour encourager le secteur économique de l’emploi". "Le Challenge rencontre chaque année un grand succès auprès des Réunionnais, toujours plus motivés et inspirés à bâtir un projet professionnel axé sur la création d’entreprise", a-t-elle souligné.

À noter que pour cette nouvelle édition, le concours a été plébiscité par 170 personnes. 65% des candidats sont des personnes en difficulté sociale et les TPE représentent la quasi-totalité des 170 entreprises avec parfois, comme seul emploi créé, celui du chef d’entreprise. Les activités liées au commerce (37%) et aux services (35%) sont les plus représentées avec un peu plus de 72 % des créations qui relèvent de ces deux secteurs.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !